Château de Hara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château de Hara
Remains of Hara castle as seen from the sea.JPG
Restes du château vus de l'océan.
Présentation
Type
Statut patrimonial
Localisation
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la préfecture de Nagasaki
voir sur la carte de la préfecture de Nagasaki
Red pog.svg

Le château de Hara (原城, Hara-jō?) se trouve dans la province de Hizen. C'est dans ce château que furent assiégés les paysans révoltés durant la rébellion de Shimabara (16371638).

En conséquence de cette rébellion, le shogun décida d'expulser les Portugais du Japon. Les Hollandais au même moment gagnaient la confiance des autorités japonaises en bombardant le château de Hara où s'étaient réfugiés les insurgés, s'octroyant ainsi le monopole du commerce européen avec le Japon.

Le monument fait partie du site « Sites chrétiens cachés de la région de Nagasaki », inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2018[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]