Château de Kaminoyama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le château de Kaminoyama
Image illustrative de l’article Château de Kaminoyama
Nom local 上山城
Début construction 1535
Propriétaire initial Buei Yoshitada
Coordonnées 38° 09′ 27″ nord, 140° 16′ 34″ est
Pays Drapeau du Japon Japon
Préfecture Yamagata
Ville Kaminoyama

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Le château de Kaminoyama

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Yamagata

(Voir situation sur carte : préfecture de Yamagata)
Le château de Kaminoyama

Le château de Kaminoyama (上山城, Kaminoyama-jō?), aussi connu sous le nom de château de Tsukioka, est un hirayamashiro (un château japonais sur une hauteur) situé à Kaminoyama, préfecture de Yamagata au Japon. Le bâtiment est construit en 1535 par du clan Mogami pour défendre leur frontière sud[1]. Il prend de l'importance durant les luttes entre les daimyo Mogami et Date Masamune, puis passe sous le contrôle du clan Toki puis est démoli quand le clan se déplace dans une autre région en 1692. Le tenshu (donjon) a été reconstruit en béton (1982)[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Morton S. Schmorleitz, Castles in Japan, Tokyo, Charles E. Tuttle Co., (ISBN 0-8048-1102-4), p. 144–145
  • (en) Hinago Motoo, Japanese Castles, Tokyo, Kodansha, , 200 p. (ISBN 0-87011-766-1)
  • (en) Jennifer Mitchelhill, Castles of the Samurai: Power and Beauty, Tokyo, Kodansha, , 112 p. (ISBN 4-7700-2954-3)
  • (en) Stephen Turnbull, Japanese Castles 1540-1640, Osprey Publishing, , 64 p. (ISBN 1-84176-429-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]