Château d'Amagasaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Château d'Amagasaki 尼崎城
Amagasaki Castle Tenshu 20181125.jpg
Le donjon reconstruit
Présentation
Type
Château japonais de plaine
Construction
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le château d'Amagasaki était un château japonais de plaine du XVIe siècle situé à Amagasaki, dans la préfecture de Hyōgo, au Japon. Il a été démantelé mais le donjon a été reconstruit en 2018[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Toda Ujikane construisit le château en 1617. Il existait auparavant un château plus petit, construit à l'origine par le clan Hosokawa, à l'époque Sengoku. Le château d'Amagasaki a été construit autour. Le site était stratégique à cause des deux rivières se jetant dans l’océan à proximité du château. Le fossé était relié à la rivière et il y avait des embarcadères.

Araki Murashiage se rebella contre Oda Nobunaga et se réfugia dans ce château. Alors qu'il s'échappait, bon nombre de ses soldats ont été tués sur le site par les forces d'Oda.

Le château se composait de trois kuruwa (sections) et trois douves inondées. En 1873, le château fut démoli et une grande partie des matériaux furent utilisés dans la construction d'un brise-lame situé à proximité.

Site actuel[modifier | modifier le code]

Le château est actuellement en cours de reconstruction. La construction débuta en et fut ouvert au public au début 2019[3]. À la mi-2018, tout l'extérieur, y compris le toit orné du troisième étage, était achevé.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :