Château de Kameyama (Mie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de Kameyama.

Château de Kameyama
Image illustrative de l’article Château de Kameyama (Mie)
Nom local 亀山城
Début construction 1590
Propriétaire initial Okamoto Munenori
Coordonnées 34° 51′ 22,13″ nord, 136° 27′ 02,13″ est
Pays Drapeau du Japon Japon
Préfecture Mie
Ville Kameyama

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château de Kameyama

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Mie

(Voir situation sur carte : préfecture de Mie)
Château de Kameyama

Le château de Kameyama (亀山城, Kameyama-jō?) est un hirayamashiro (平山城, hirayamashiro?) (château japonais construit en hauteur) situé à Kameyama dans préfecture de Mie au Japon. Il fut construit en 1590 par Okamoto Munenori pour remplacer l'ancien château de Kameyama qui avait été construit par Seki Sanetada en 1254.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant le XVIIe siècle, la ville entourant le château servait de jōkamachi (ville-château). Avec la construction du gokaido au début de l'époque Sengoku, la ville devint Kameyama-juku, une station le long du Tōkaidō.

Château de Kameyama.

En 1632, le tenshu (donjon) fut démoli. Sa base fut occupée par la yagura Tamon (poivrière) qui fut érigée entre 1644 et 1648, quand Honda Toshitsugu était le daimyo du château. La poivrière fut déclarée site historique par le gouvernement préfectoral en 1953[1]. Presque tout le château fut rasé en 1873, durant la restauration de Meiji[2].

À présent, seules subsistent les ruines des murs de 15 m de haut et la poivrière Tamon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]