Les Mousquetaires au couvent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Mousquetaires au couvent est une opérette en trois actes de Louis Varney, sur un livret de Jules Prével et Paul Ferrier, créée à Paris (aux Bouffes-Parisiens) le 16 mars 1880. Elle est basée sur un vaudeville d'Amable de Saint-Hilaire et Dupont, L'habit ne fait pas le moine (1835). L'œuvre, à la frontière de l'opéra-comique, exigeant des chanteurs de premier ordre, est demeurée l'une des plus célèbres du répertoire d'opérette français. Elle connut du succès aussi à l'étranger et fut présentée en russe à Saint-Pétersbourg (1881), en allemand à Vienne (1881), en italien à Rome (1883).

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Narcisse de Brissac, baryton
  • Gontran de Solanges, ténor
  • L'abbé Bridaine, basse
  • Simone, soprano
  • Marie de Pontcourlay, soprano
  • Louise de Pontcourlay, soprano
  • Le Gouverneur, baryton
  • La mère supérieure, soprano
  • Sœur Opportune, mezzo-soprano
  • Le Brigadier Rigobert, baryton
  • Mme Pichard, mezzo-soprano
  • Mr Pichard, baryton
  • Régiment de Mousquetaires, religieuse et paysans, chœur.

Argument[modifier | modifier le code]

Sous le règne de Louis XIII en Touraine.

Le mousquetaire Gontran (ténor) aime Marie (soprano), nièce du gouverneur de Touraine, et pensionnaire au couvent des Ursulines avec sa sœur Louise. Aidé de son ami Brissac (baryton), et comptant sur la complicité du truculent abbé Bridaine (basse), les deux s'introduisent dans les lieux déguisés en religieux (avec les soutanes qu'ils ont volées à deux pèlerins) dans le but d'enlever Marie.

Après que Brissac s'est enivré ( avec des pruneaux à l'eau de vie) et a commis maintes folies au couvent, les deux mousquetaires seront pardonnés, car leur incartade aura évité un complot contre le cardinal de Richelieu. Le gouverneur accordera la main de Marie à Gontran, et celle de Louise à Brissac.

Discographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Le Guide de l'opéra, R. Mancini et J-J. Rouvereux, Fayard, 1986 (ISBN 2-213-01563-5)