Henri Martelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martelli.
image illustrant un compositeur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un compositeur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Henri Martelli est un compositeur français né à Bastia le . Il est décédé à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut l'élève de Widor et de Georges Caussade au Conservatoire de Paris. En 1919, il obtient une licence de droit à l'Université de Paris. Il a été directeur de programmes de musique de chambre à la radio de 1940 à 1944, secrétaire de la Société Nationale de Musique et président de la section française de la SIMC en 1953. Il a écrit - dans un style néo-classique - de nombreuses œuvres de musique de chambre, ainsi que des œuvres lyriques et radiophoniques.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique pour la scène[modifier | modifier le code]

  • La Chanson de Roland, opéra (1921-22-3; rév. 1962-63; Paris, 13 avril 1967)
  • Le Major Cravachon, opéra bouffe (1958, Radiodiffusion française, 14 juin 1959)
  • La Bouteille de Panurge, ballet (1930, Paris, 24 février 1937)
  • Les hommes de sable, ballet (1951)

Musique pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • Rondo (1921)
  • Sarabande, Scherzo et Final (1922)
  • Divertissement sarrazin (1922)
  • Bas-reliefs assyriens op.27 (1928)
  • Concerto pour orchestre op.31 (1931)
  • Concerto pour violon nº 1 (1938)
  • Concerto pour piano (1948-49)
  • Symphonie nº 1, pour cordes (1953)
  • Symphonie nº 2, pour cordes (1956)
  • Double concerto pour clarinette et basson (1956)
  • Symphonie nº 3, pour grand orchestre (1957)
  • Le Radeau de la Méduse, poème symphonique (1957)
  • Concertstück pour alto et piano (1962)
  • Rhapsodie pour violoncelle et orchestre (1966)
  • Concerto pour hautbois et orchestre (1970)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Quatuor à cordes nº 1 (1932-33)
  • Trio pour violon, violoncelle et piano (1935)
  • Sonate pour violon et piano (1936)
  • Sonate pour flûte et piano (1942)
  • Quatuor à cordes nº 2 (1944)
  • Sept duos, pour violon et harpe (1946)
  • Trio pour piano, flûte et violoncelle (1951)
  • Divertissement Op. 86 (1956 à Lily Laskine) pour harpe (morceau de concours du Conservatoire de Paris)
  • Sonate pour alto et piano (1959)
  • Cinq Études-Caprice Op. 58 (1948 à Jean Pierre Rampal) pour flûte et piano
  • Fantasiestück Op. 67 (1947 à Monsieur Claude Delvincourt, directeur du Conservatoire National de Musique de Paris) pour flûte et piano (morceau de concours du Conservatoire de Paris)

Musique pour guitare[modifier | modifier le code]

  • Quatre pièces, pour guitare op.32

Musique pour piano[modifier | modifier le code]

  • Cinq danses, pour piano (1941)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de la musique française, Larousse, Marc Vignal