Canton de Perpignan-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Perpignan-1
Situation du canton de Perpignan-1 dans le département de Pyrénées-Orientales.
Situation du canton de Perpignan-1 dans le département de Pyrénées-Orientales.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement(s) Perpignan
Bureau centralisateur Perpignan
Conseillers
départementaux
Annabelle Brunet
Richard Puly-Belli
2015-2021
Code canton 66 06
Histoire de la division
Création 16 août 1973[1]
Modification(s) 25 janvier 1982[2]
22 mars 2015[3]
Démographie
Population 28 922 hab. (2014)
Subdivisions
Communes fraction Perpignan

Le canton de Perpignan-1 est un canton français situé dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Occitanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Perpignan-I a été créé lors du démembrement des cantons de Perpignan-Ouest et Perpignan-Est en 1973[1].

Il été divisé par décret n° 82-84 du 25 janvier 1982 créant le canton de Perpignan-9[2].

Par décret du 26 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le Canton de Perpignan-1 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées[3].

Composition[modifier | modifier le code]

De 1973 à 1982[modifier | modifier le code]

Le canton de Perpignan-I (ou du Vernet) comprenait la portion du territoire de la ville de Perpignan située sur la rive gauche de la rivière La Têt et déterminée à l'Ouest, par la commune de Saint-Estève, au nord, par les communes de Peyrestortes, Rivesaltes et Pia et, à l'Est, par la commune de Bompas[1].

De 1982 à 2015[modifier | modifier le code]

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Perpignan (chef-lieu du canton), fraction de commune 13600 66000 66136

Il est alors formé de la portion de territoire de la ville de Perpignan déterminée, à l'Ouest, par la limite de la commune de Saint-Estève ; au Nord, par les limites des communes de Peyrestortes, Riversaltes et Pia ; à l'Est, par la limite de la commune de Bompas ; au Sud, par le ruisseau du Grand-Vivier, par l'axe des voies suivantes : avenue Paul-Gauguin, allée Aimé-Giral, avenue du Maréchal-Joffre, par le ruisseau Grand-Vivier (jusqu'à la limite de la commune de Perpignan)[2], soit les quartiers suivants :

  • Polygone-Nord
  • Haut-Vernet
  • Moyen-Vernet
  • Hôpital

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Perpignan
(bureau centralisateur)
66136 CA Perpignan Méditerranée Fraction : 28 922 (2014)
Commune : 120 605 (2014)

Le canton est désormais formé de la partie de la commune de Perpignan située au nord du Têt depuis la limite territoriale de la commune de Saint-Estève, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Bompas[3].

Représentation[modifier | modifier le code]

De 1973 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1979 Émile Roudayre PS puis DVG
1979 1985 M. Catala PCF
1985 1992 Aimé Coder DVD puis RPR
1992 1998 Jean-Paul Alduy UDF Ingénieur général des ponts et chaussées
sénateur (2001-2011)
maire de Perpignan (1993-2009)
1998 2011 Jean Codognès PS puis DVG
puis EELV
Avocat, député (1997-2002)
conseiller municipal de Perpignan
2011 2015 Richard Puly-Belli UMP adjoint au Maire de Perpignan
Les données manquantes sont à compléter.

Élection de 2004[modifier | modifier le code]

Les élections cantonales de 2004 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 2004. Abstention : 38,86 % au premier tour ; 32,08 % au second tour.

2e tour de l'élection de 2004
Candidat Parti % Voix
Jean Codognès PS 42,88 % 2081
Gérard Naudo UMP 40,84 % 1982
Viviane Arana FN 16,28 % 790

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Annabelle Brunet   DVD Avocate
2015 en cours Richard Puly-Belli   LR Adjoint au Maire de Perpignan

Élection de 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Marie-Thérèse Costa Fesenbeck et Bernard Reyes (FN, 38,66 %) et Annabelle Brunet et Richard Puly-Belli (Union de la Droite, 24,2 %). Le taux de participation est de 47,28 % (7 446 votants sur 15 750 inscrits)[4] contre 55,72 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Annabelle Brunet et Richard Puly-Belli (Union de la Droite) sont élus avec 54,56 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,57 % (3 918 voix pour 7 964 votants et 15 750 inscrits)[7].


Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
- - 14 114 12 980 13 311 13 600 13 648
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 28 922 habitants[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]