Les Cahiers de l'Orient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cahiers de l'Orient)
Aller à : navigation, rechercher
Les Cahiers de l'Orient
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Trimestriel
Genre Sciences sociales, géopolitique, islam, monde arabe
Date de fondation 1985
Ville d’édition Paris

Directeur de publication Antoine Sfeir
ISSN 0767-6468
Site web lescahiersdelorient.org

Les Cahiers de l'Orient sont une revue trimestrielle francophone d'études et de réflexion[1] sur les mondes arabe et musulman, fondée en 1985[2] par Antoine Sfeir, qui en assume toujours la direction.

Ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

La revue se propose d'analyser l'actualité et les évolutions des mondes arabe et musulman, depuis le Maghreb jusqu'à l'Indonésie, sur les plans politique, économique, social et culturel.

Profil de la revue[modifier | modifier le code]

Chaque numéro est un volume de 160 pages. Il est distribué en librairies, par abonnements, disponible en ligne à la Société d'Édition de Revues, et désormais en version numérisée sur le portail Cairn. Il comprend un éditorial, suivi d'une introduction au dossier spécial annoncé en couverture, qui présente des articles de fond analysant ses aspects politique, international, économique, social, culturel, religieux... Y figurent également d'autres articles concernant l'actualité du Maghreb et du Moyen-Orient, et des notes de lecture sur des ouvrages récents [style à revoir].

Auteurs[modifier | modifier le code]

Les auteurs publiés dans Les Cahiers de l'Orient sont des universitaires, professeurs, chercheurs, diplomates, journalistes ou responsables de la société civile, parmi lesquels : Hasni Abidi, Khattar Abou Diab, Tewfik Aclimandos, Alexandre Adler, Élie Barnavi, Myriam Benraad, Abdennour Bidar, Christian Chesnot, Georges Corm, Claude Dagens, Olivier Da Lage, Vincent Desportes, Mireille Duteil, Frédéric Encel, Nitzan Horovitz, Bernard Hourcade, Henry Laurens, Christian Makarian, Michel Makinsky, Delphine Minoui, Danielle Mitterrand, Frédéric Pichon, Michel Rocard, Élisabeth Schemla, Dorothée Schmid, Benjamin Stora, Bruno Tertrais, Michel Vauzelle, Laurent Wauquiez...

Critique[modifier | modifier le code]

La revue a été accusée par Alain Gresh d'être indulgente envers le régime Ben Ali en Tunisie et "encensée sur tous ses sites"[3], car de nombreux exemplaires du numéro 97 datant de décembre 2009 et contenant un dossier sur ce pays (consultation en ligne) auraient été "massivement achetés" par l'ambassade tunisienne en France.

Dossiers spéciaux[modifier | modifier le code]

Impression[modifier | modifier le code]

Les Cahiers de l'Orient sont maquettés, fabriqués, et leurs abonnements sont gérés par la même société que pour la revue Étvdes : la Société d’Édition de Revues[10].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]