Joseph Maïla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph Maïla
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Recteur
Institut catholique de Paris
-
Pierre Cahné (d)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Joseph Maïla, né en 1948 et d'origine libanaise, est un professeur de sciences politiques et de relations internationales, spécialiste du Moyen-Orient, de l'islam et de la sociologie des conflits. Il est le premier laïc à avoir occupé le poste de recteur de l'Institut catholique de Paris. En 2009, il prend la direction du « pôle religion » créé au ministère des Affaires étrangères français. De 2010 à 2013, il est directeur de la prospective au ministère des Affaires étrangères.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé (Lauréat) de l’Institut d’études politiques de Paris, Joseph Maïla est aussi titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA) de sciences politiques et d’un DEA de droit international de l’université Paris-I. Il est également détenteur d'un doctorat en philosophie de l’université Paris-X obtenu en 1976 et d'un doctorat en sciences sociales de l’Institut catholique de Paris depuis 1992[1].

De 1977 à 1984, Joseph Maïla est vice-doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines de l'université Saint-Joseph de Beyrouth. De 1997 à 2004, il est doyen de la faculté des sciences sociales et économiques de l'Institut catholique de Paris dont il devient le premier recteur laïc pour l'année académique en 2004. À la suite de tensions internes sur l'orientation à donner à « la Catho », et estimant qu'il est « mis dans l’impossibilité de poursuivre (son) mandat », il démissionne un an plus tard, à la demande de l'archevêque de Paris, André Vingt-Trois[2].

En septembre 2013, il est professeur de géopolitique à l'ESSEC et directeur du programme Médiation au sein de l'institut de recherche et d'Enseignement sur la Négociation ESSEC IRENE[3].

En juin 2009, il est placé à la tête d'un « pôle religions » comptant six personnes, créé par le ministre Bernard Kouchner au sein de la direction de la prospective du ministère des Affaires étrangères français[4], pôle dont la vocation affichée est l'« observation et l'analyse des grandes tendances et mouvements qui affectent les religions à travers le monde »[5]. Depuis 2010, il est à la tête de la direction de la prospective.

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • J'ai déposé les armes : Une femme dans la guerre du Liban, préface du livre de Regina Sneifer, Éditions de l'Atelier, Ivry-sur-Seine, 2006.
  • Le Grand Âge de la vie, en collaboration avec Maurice Godelier et François Jullien, éd. Presses universitaires de France, Paris, 2005.
  • De Manhattan à Bagdad : Au-delà du bien et du mal, en collaboration avec Mohammed Arkoun, éd. Desclée de Brouwer, Paris, 2003.
  • Iraq : les enjeux du conflit, éd. Desclée de Brouwer, Paris, 2003.
  • Le conflit israélo-palestinien, en collaboration avec Daniel Lindenberg, éd. Desclée de Brouwer, Paris, 2001.
  • « L'islam au XXe siècle : du réformisme à l’islamisme », in Encyclopédie des Religions, sous la direction de Frédéric Lenoir et Ysé Tardan-Masquelier, éd. Bayard, Paris, 1997.
  • L'islam moderne : entre le réformisme et l'islam politique, éd. Bayard, Paris, 1997.
  • The Taif Agreement: A Commentary, éd. Centre for Lebanese Studies, Oxford, 1993.
  • The Document of National Understanding: A Commentary, éd. Centre for Lebanese Studies, Oxford, 1992.
  • Les droits de l'homme sont-ils impensables dans le monde arabe ?, éd. Hachette, Paris, 1991.
  • Hegel et l'islam, éd. Publications de l'université Saint-Joseph, Beyrouth, 1980.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice biographique »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur cerium.ca
  2. « La “Catho” veut sortir de la crise », in La Croix , 25 septembre 2005, article en ligne
  3. « https://sites.google.com/a/essec.edu/essec-irene-english »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Sites.google.com/
  4. Stéphanie Le Bars, « Bernard Kouchner vient de créer un pôle religions au Quai d’Orsay, une première en France », in Le Monde, 25 juillet 2009, article en ligne
  5. « Joseph Maïla, chef du pôle religions au Quai d'Orsay, explique son rôle », AFP in La Croix, 29 juillet 2009, article en ligne