Boudienny (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boudienny.
Boudienny
{{#if:
Groupe de jeunes mâles Boudienny en Russie
Groupe de jeunes mâles Boudienny en Russie

Région d’origine
Région Steppe autour de Rostov-sur-le-Don, Drapeau de la Russie Russie
Caractéristiques
Morphologie Cheval de selle
Taille 1,61 m à 1,65 m environ
Robe Généralement baie ou grise, avec un reflet brillant
Tête Profil concave
Caractère Énergique
Autre
Utilisation Saut d'obstacles, endurance, randonnée, loisir

Le budienny, budenny ou boudienny, est une race de cheval de selle créée en Russie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La race fut créée de 1921 à 1949[1] par le maréchal Semion Boudienny et les zootechniciens soviétiques pour remonter l'armée soviétique. La population équine russe avait été décimée pendant la Première Guerre mondiale. Il voulait créer une race endurante et facile à garder pour la cavalerie[réf. nécessaire]. Il a croisé des Pur Sangs, chevaux du Don et Chernomor. La race a été officialisée par le parti des Soviets en 1948. En 1951, son stud-book est créé[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le boudienny est une race de selle à l'apparence noble. Il cumule les qualités du cheval du Don et du Pur Sang : c'est un cheval fort et musclé, sobre et résistant, assez rapide et très endurant, plus harmonieux que le Don. Il est bien musclé, la tête est belle, les jambes longues et légères. Le garrot est haut, la queue est basse, les sabots durs. Les allures sont rapides et élégantes, son action ample et déliée.

Sa robe est le plus souvent baie ou grise. On trouve beaucoup de chevaux qui brillent, surtout en été, comme de l'or. Ils sont marqués au fer froid du signe de l'élevage, de l'année de naissance et d'un numéro.

Les boudiennys sont endurants. Leur caractère provient des races dont ils sont issus. Ils ont beaucoup d'énergie et un esprit fort, mais sont aussi calmes et sûrs. En Russie, les chevaux vivent à l'état semi-sauvage dans la steppe, ce qui leur permet de développer l'endurance et d'avoir le pied sûr. Ils ont souvent peur des hommes qu'ils ne connaissent pas. Ainsi, tout nouveau propriétaire doit gagner la confidence d'un boudienny. Souvent, ces chevaux s'habituent à leur propriétaire, mais restent méfiants envers les autres personnes. Les boudiennys deviennent souvent difficiles s'ils restent enfermés dans leur box.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Les boudiennys sont utilisés dans toute la Russie, y compris pour les cours d'équitation et l'agriculture. Ce sont de grands galopeurs et de remarquables sauteurs, utilisés en saut d'obstacles et en concours complet.

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

Le berceau d'élevage se situe dans les steppes de Salsk, près de Rostov-sur-le-Don, au haras Boudienny (qui a été décoré de l'ordre de Lénine) et Première armée montée. Les plus grands haras sont le Konnyï Zavod Boudionnyï et le Pervaïa Konnaïa Armiïa Konniï Zavod (haras de la première cavalerie,) qui sont situés dans la steppe proche des villes de Rostov-sur-le-Don et de Salsk. Quelques spécimens se trouvent également en Europe et en Amérique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Boudennovskaya/Russian Federation », Domestic Animal Diversity Information System of the Food and Agriculture Organization of the United Nations (DAD-IS) (consulté le 12 décembre 2015).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Bongianni 1988] (en) Maurizio Bongianni (trad. de l'italien par Ardèle Dejey), Simon & Schuster's Guide to Horses and Ponies [« Cavalli »], Simon & Schuster, , 255  p. (ISBN 0-671-66068-3, OCLC 16755485, lire en ligne), « Budyonny », p. 52. Voir et modifier les données sur Wikidata
  • [Hendricks 2007] (en) Bonnie Lou Hendricks (préf. Anthony Austen Dent), International Encyclopedia of Horse Breeds, Norman, University of Oklahoma Press, , 2e éd., 486  p. (ISBN 0-8061-3884-X, OCLC 154690199), « Budyonny », p. 89-91. Voir et modifier les données sur Wikidata