Demi-sang (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Demi-sang.
Un Charolais, exemple de demi-sang

Un demi-sang est, dans le domaine de l'élevage équin, un cheval originellement issu du croisement entre une race à sang chaud et une race à sang froid. Les demi-sang sont à l'origine des races de chevaux de sport qui dominent les Jeux olympiques et les Jeux équestres mondiaux dans les disciplines du dressage et du saut d'obstacles. Ce terme est désormais désuet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce nom est apparu pour désigner des chevaux européens utilisés pour le transport et la guerre, issus de croisements entre des races locales et des chevaux de races orientales ou pur-sang anglais. Le terme fut utilisé la première fois pour les croisements entre un cheval de trait et le pur-sang anglais ou arabe. Le cheval irlandais, parfois le Lipizzan, le pure race espagnole, le lusitanien ainsi que l'Alter Real sont parfois désignés comme des demi-sangs.

De nos jours[modifier | modifier le code]

Désormais, ce terme est tombé en désuétude. Les races de chevaux de sport qui dominent les Jeux olympiques et les Jeux équestres mondiaux dans les disciplines du dressage et du saut d'obstacles depuis 1950 sont issues des demi-sangs, et sont également désignées sous le nom anglophone de « Warmblood ». Parmi ces races figurent le hanovrien, l'Oldenbourg, le Trakehner, l'Holsteiner, le selle suédois et le KWPN hollandais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Encyclopedia of the Horse E. H. Edwards, 1994.