Bled (Slovénie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bled.
Bled
Île de Bled.
Île de Bled.
Administration
Pays Drapeau de la Slovénie Slovénie
Région Haute-Carniole
Maire Janez Fajfar
Code postal 4260
Démographie
Population 8 191 hab. (2012)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 22′ 04″ nord, 14° 06′ 45″ est
Superficie 18 850 ha = 188,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Slovénie

Voir sur la carte administrative de Slovénie
City locator 14.svg
Bled

Bled (en allemand : Veldes) est une commune du nord-ouest de la Slovénie, située dans la région de Haute-Carniole (Gorenjska), au pied des Alpes juliennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Bled est située dans la partie orientale des Alpes juliennes, non loin de l'axe autoroutier reliant la ville de Klagenfurt (Autriche) à Ljubljana, la capitale slovène. Bled est à proximité du lac de Bled qui accueille la seule île de la Slovénie.

Villages[modifier | modifier le code]

En plus de la localité de Bled, la commune est composée des villages de Bodešče, Bohinjska Bela, Koritno, Kupljenik, Obrne, Ribno, Selo pri Bledu, Slamniki et Zasip.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est mentionnée pour la première fois le , alors qu'elle a été attribuée à l'évêque Albuin de Brixen par l'empereur germanique Henri II. Les évêques de Brixen disposèrent des terres et du château jusqu'au début du XIXe siècle. La région fut ensuite le domicile estival de la famille Karađorđević puis du maréchal Josip Broz Tito qui y construisit une résidence en 1947.

La région fit longtemps partie de l'Empire d'Autriche-Hongrie et ce jusque 1918. Elle passa alors sous la tutelle du Royaume de Yougoslavie, puis de la république socialiste de Slovénie au sein de la Yougoslavie. Depuis 1991 et l'indépendance de la Slovénie, la région appartient à la république indépendante de Slovénie.

Bled devint une municipalité indépendante en 1996.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Locomotive à vapeur quittant la gare de Bled.

Bled est un des fleurons du tourisme slovène. La ville est célèbre pour son lac (Blejsko jezero) et son île qui sont des attractions touristiques majeures de Slovénie. Un château du XIe siècle (Blejski grad), situé sur une falaise abrupte, surplombe le lac de 130 mètres. Bled est aussi une station thermale. La région est par ailleurs proche du parc national du Triglav (prononciation : triglau) reconnu pour ses paysages alpins et qui s'affiche comme le symbole de la Slovénie.

En période estivale, il est possible de voyager dans un train-musée, tiré par une ancienne locomotive à vapeur, sur la ligne qui va de Jesenice (frontière autrichienne) à Nova Gorica (frontière italienne, à proximité de la mer Adriatique) et qui traverse Bled Jezero, Bohinjska Bistrica, Grahovo, Most na Soči et Kanal (prix du seul parcours en train en 2016 pour un adulte : 41 € et ce sur réservation) [1].

De nombreuses grottes, cascades sont présentes dans la région.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

Un plat typique de la localité est la blejska kremšnita qui est un dessert à la crème composé d'un gâteau de type mille-feuille en partie supérieure.

Sports[modifier | modifier le code]

Les championnats du monde d'aviron 1966, 1979, 1989 et 2011 se sont déroulés sur le lac de Bled, du 28 août au 4 septembre pour l'édition 2011.

Démographie[modifier | modifier le code]

Entre 1999 et 2006, la population de la commune est restée relativement stable avec une population d'environ 11 000 habitants. En 2007, la population a fortement diminué aux environs de 8 000 habitants. La population a été en fait transférée lors de la création de la nouvelle commune de Gorje[2].

Évolution démographique[2]

1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
11 066 11 078 11 085 11 099 11 103 11 115 11 148 11 155 8 257 8 189

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville est jumelée avec:

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En train-musée sur la voie ferrée de Bohinj, en ligne sur https://www.visitljubljana.com, (consulté le 29 janvier 2017)
  2. a et b (en) « Démographie de Bled » (consulté le 18 novembre 2008)