Gornji Grad (Slovénie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gornji Grad
Blason de Gornji Grad
Héraldique
Gornji Grad (Slovénie)
Administration
Pays Drapeau de la Slovénie Slovénie
Région Basse-Styrie
Maire Anton Špeh
Code postal 3342
Démographie
Population 2 480 hab. (2021)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 17′ 43″ nord, 14° 48′ 30″ est
Superficie 9 010 ha = 90,1 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Slovénie
Voir sur la carte administrative de Slovénie
City locator 14.svg
Gornji Grad
Liens
Site web gornji-grad.si

Gornji Grad (en allemand : Oberburg) est une commune située dans la région de la Basse-Styrie en Slovénie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est entourée par les montagnes des Alpes kamniques, sur la route qui, en passant par Kamnik en Haute-Carniole, va du bassin de Ljubljana à la vallée de la Savinja en Basse-Styrie. Gornji Grad se trouve à 36 kilomètres à l'ouest de Celje et à 55 kilomètres au nord-est de Ljubljana. La frontière historique avec la région de Carniole passe par le col de Črnivec (902 m) à quelques kilomètres à l'ouest de la localité.

Villages[modifier | modifier le code]

Les villages qui composent la commune sont Bočna, Dol, Florjan pri Gornjem Gradu, Gornji Grad, Lenart pri Gornjem Gradu, Šmiklavž et Tirosek.

Histoire[modifier | modifier le code]

La cathédrale.

Au haut Moyen Age, la région sur la Savinja amont passa sous la domination des ducs de Carinthie et a été gérée par des nobles locales. Le lieu d’Obremburch est mentionné pour la première fois le , dans la charte de fondation d'un couvent bénédictin sous l'égide des patriarches d'Aquilée. En 1311, le duc Henri de Carinthie a cédé les domaines au duché de Styrie gouverné par les Habsbourg. Plus tard, Gornji Grad était la propriété du comte Herman II de Celje († 1435) et de son descendant Ulric de Cilley († 1456).

En 1461, l'empereur Frédéric III de Habsbourg a établi le diocèse de Ljubljana et ordonna l'incorporation du monastère d'Oberburg. Douze ans plus tard, après une attaque désastreux par les forces ottomanes, le couvent fut dissout. C'est de la période du monastère qu'est issue la collégiale (« cathédrale ») consacrée aux saints Hermagoras et Fortunat d'Aquilée ; le maître-autel de 1613 est le premier travail daté du sculpteur Leonhard Kern (1588-1662).

Démographie[modifier | modifier le code]

Entre 1999 et 2021, la population de la commune a lentement décru et avoisine aujourd'hui les 2 500 habitants[1],[2].

Évolution démographique[1]

1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
2 629 2 614 2 614 2 650 2 628 2 636 2 624 2 593 2 582
2008 2009[2] 2010[2] 2011[2] 2012[2] 2013[2] 2014[2] 2015[2] 2016[2]
2 568 2 643 2 674 2 665 2 663 2 650 2 628 2 573 2 547
2017[2] 2018[2] 2019[2] 2020[2] 2021[2]
2 547 2 543 2 511 2 476 2 480

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Démographie de Gornji Grad » (consulté le )
  2. a b c d e f g h i j k l m et n (en) « Selected data on municipalities, Slovenia, annually », sur Statistical Office of Slovenia (Statistični urad Republike Slovenije) (consulté le )