Brda (Slovénie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brda.
Brda
Administration
Pays Drapeau de la Slovénie Slovénie
Région Goriška
Maire Franc Mužič (LDS)
Code postal 5212
Démographie
Population 5 763 hab. (2012)
Densité 80 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 59′ 52″ nord, 13° 31′ 43″ est
Superficie 7 200 ha = 72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Slovénie

Voir sur la carte administrative de Slovénie
City locator 14.svg
Brda
Le vignoble près de Hum.

Brda (italien Collio, frioulan Cuei) est une commune (občina) slovène, composée de 45 hameaux, dans la Goriška, une des deux composantes de la région historique Primorska. Elle est située entre la Soča (l'Isonzo) et l'Idrija (Judrio en italien), son sous-affluent de rive droite par le Torre. Le territoire de la commune est bordé à l'ouest et au sud par la frontière entre l'Italie et la Slovénie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Brda est située à l'extrémité méridionale des Alpes juliennes, mais dans le sud de la commune, ce ne sont plus que des collines. La viticulture est la principale activité (vins d'appellation Goriška Brda). Les autres activités notables sont le tourisme et la culture des cerises.

Villages[modifier | modifier le code]

Les principales localités sont Dobrovo (Castel Dobra) (chef-lieu de la commune), Medana, Gonjače (Gugnazze), Kojsko (Quisca), Golo Brdo (Collobrida), Vipolže (Vipulzano) et Šmartno (San Martino di Quisca).

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1920 à 1947, Brda, qui était auparavant autrichienne, a appartenu à la province de Gorizia en Italie. Elle portait alors le nom de San Martino-Quisca. Après la Seconde Guerre mondiale, la région est passée sous la tutelle du Royaume de Yougoslavie qui devint la Yougoslavie. Depuis 1991, elle fait partie de la république de Slovénie.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Vue de Šmartno.
  • Château du XVIIe siècle à Dobrovo. Il renferme une exposition permanente des œuvres de Zoran Mušič.
  • Château rebâti du XVIe au XIXe siècles à Šmartno.
  • Relai de chasse des comtes de Gorica, du XVIIe siècle, à Vipolže.
  • Église Sainte-Croix de Kojsko, gothique, possédant un bel autel de 1515.
  • Église Sainte-Marie de Golo Brdo, gothique.
  • Journées de la poésie et du vin, à Medana, en l'honneur d'Alojz Gradnik.

Brda est la « destination européenne d’excellence » sélectionnée pour la Slovénie, à l'issue de la session de 2015 du concours européen pour l’excellence dans le domaine touristique, organisé dans le cadre du projet EDEN encourageant les modèles de développement d'un tourisme durable, et qui récompense une destination par pays participant. (Le thème du concours cette année-là est : « Le tourisme et la gastronomie locale »)[1].


Économie[modifier | modifier le code]

Surnommée la « route d'émeraude » en raison de ses lumières matinales, le circuit œnologique de Brda abrite le fleuron de la production slovène. On y trouve d'excellents vins de cépage, essentiellement en blanc, mais aussi quelques rouges et rosés. Le plus réputé ? Le rebula, un blanc fruité. Dans les villages du sud de Brda, les occasions de rencontrer les producteurs et d'acheter du vin sont innombrables.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la commune est assez faible avec environ 6 000 habitants[2].

Évolution démographique[2]

1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
5 783 5 821 5 816 5 814 5 778 5 760 5 760 5 749 5 764 5 767

Jumelage[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]