Belmont-sur-Buttant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belmont.
Belmont-sur-Buttant
La mairie de Belmont.
La mairie de Belmont.
Blason de Belmont-sur-Buttant
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Saint-Dié-des-Vosges
Canton Bruyères
Intercommunalité Communauté de communes Vologne-Durbion
Maire
Mandat
Bernadette Poirat
2014-2020
Code postal 88600
Code commune 88050
Démographie
Population
municipale
291 hab. (2014)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 13′ 34″ nord, 6° 45′ 58″ est
Altitude 400 m (min. : 383 m) (max. : 680 m)
Superficie 8,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Belmont-sur-Buttant

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Belmont-sur-Buttant

Belmont-sur-Buttant est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Belmont-sur-Buttant est un village entouré de forêts qui s'appuie sur les premiers contreforts du massif des Vosges à l'est de Brouvelieures et de Bruyères. Le village est divisé en deux sections : Haut-Belmont et Void-de-Belmont. Le Buttant est un ruisseau qui s'écoule vers Domfaing pour rejoindre la Mortagne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Belmont est un toponyme typique de ce qu'on nomme "doublet tautologique", composé de deux désignants synonymes issus de langues différentes, en l'occurrence bel - qui est une base préceltique signifiant "hauteur" - et mont qui vient du latin mons[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • En 1594, chef-lieu d'un ban composé de Brouvelieures, Domfaing, Mortagne, Rehaupal, Destord, Nonzeville, Biffontaine, Les Poulières. Le Void de Belmont formait une communauté indépendante de ce ban.
  • Au XVIIIe siècle, Belmont était encore chef-lieu d'un ban, mais réduit à Brouvelieures, Haut de Belmont, Domfaing, Malieu (Maillefaing) et diverses censes et scieries.
  • Par décret du 22 mai 1867, la commune de Belmont prend le nom de Belmont-sur-Buttant[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
juin 1995 mars 2008 Hubert Frédric (1932-2012)   Entrepreneur de scierie retraité
mars 2008 en cours
(au 18 février 2015)
Bernadette Poirat    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 291 habitants, en augmentation de 3,56 % par rapport à 2009 (Vosges : -1,78 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
421 445 477 475 526 529 550 543 528
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
501 492 455 447 396 368 380 352 368
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
366 335 325 308 296 287 261 251 235
1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014 - -
220 246 255 256 275 288 291 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Association[modifier | modifier le code]

L'Association Colonie de Laxou[7] possède une maison sur la commune où elle organise des séjours pour les enfants depuis 1951.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Croix de chemin près de la mairie.

L'église Saint-Laurent sise au sommet du Haut de Belmont est sur le territoire de la commune de Domfaing. Elle est commune à trois villages, le troisième étant Vervezelle.

Début 2017, la commune est « réputée sans clochers »[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Coupé voûté : au 1) mi-coupé gironné d'or et de gueules de 20 pièces, au 2) de sinople à un gril d'argent soutenu d'une divise ondée du même.
Commentaires : Le coupé voûté figure un mont, que le gironné rend éclatant : c’est un « bel mont ». Il est placé sur le Buttant représenté par la divise ondée. Le gril rappelle le martyre de saint Laurent, patron de la paroisse.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Claude HENNUY, Les bases KAM, BAL et BOL et leurs nombreux dérivés, Cahiers de toponymie belgo-française, Édition privée d'histoire, Thuillies (B) 1999.
  2. Archives départementales
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. site internet de l'association colonie de Laxou
  8. « Recherches sur critères », Clochers de France.