The Bank of New York Mellon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bank of New York Mellon)
Aller à : navigation, rechercher
The Bank of New York Mellon Corporation
illustration de The Bank of New York Mellon

Création 1 juillet 2007
Fondateurs Alexander Hamilton[1],[2] et Thomas Mellon (en)[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Actionnariat privé
Action NYSE : BK
TSE : 8710
Siège social 225 Liberty Street, Manhattan, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Gerald Hassell (Chairman & CEO)
Karen Peetz (Présidente)
Activité Banque de dépôtVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Dreyfus Corp. (en)
Effectif 51 200 (Déc. 2015)
Site web bnymellon.com

Capitalisation en augmentation 33 Md$ (2011)
Résultat net en diminution 15,5 Md$ (2011)

The Bank of New York Mellon Corporation (BNY Mellon) est une entreprise financière, spécialisée principalement dans l'émission de titres, la banque privée, le Treasury Management et l’ Investment Management. Elle est présente dans 36 pays, 6 continents, avec près de 50 000 salariés.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’histoire de la Bank of New York commence en 1784. Alexander Hamilton, un avocat new-yorkais respecté et futur homme d’État, est choisi pour rédiger la nouvelle constitution de la Banque. En établissant la première banque de New York, Hamilton atteint l’objectif du gouvernement qui est de répondre à la demande des commerçants et citoyens et de stimuler la croissance et le développement de la communauté.

85 ans plus tard, Thomas Mellon, un juriste à la retraite, créa avec l’aide de ses fils Andrew et Richard, la T. Mellon and Sons' Bank au 145 Smithfield Street à Pittsburgh. Leur banque contribua au développement de l’industrie sidérurgique et finança des sociétés telles que Alcoa ou Westinghouse.

En juillet 2007, Bank of New York acquiert ou fusionne avec Mellon Financial pour l'équivalent de 16,5 milliards de dollars sous forme d'échange d'actions, formant The Bank of New York Mellon Corporation. Les actionnaires de Bank of New York recevant 63 % du nouvel ensemble quand ceux de Mellon Financial en ont 27 %. 3 900 suppressions de postes sont annoncés sur 40 000 employés qu'a le nouvel ensemble[4],[5],[6],[7].

Références[modifier | modifier le code]