Capital One

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Capital One
Création 1988
Dates clés 2012 : sponsor de la Coupe de la Ligue anglaise de football
Siège social Drapeau des États-Unis Richmond (États-Unis)
Activité Banque
Effectif 39 593 [1]
Capitalisation en augmentation41 Md$ [1]
Chiffre d’affaires en augmentation21,4 Md$ (2012)[1]
Résultat net en augmentation7,5 Md$ (2012)[1]
Carte des implantations de Capital One en 2010.

Capital One est une banque dont le siège social est situé à Richmond dans l'état de Virginie aux États-Unis. Capital One est spécialisé dans la vente de crédit à la consommation, immobilier et dans la gestion des cartes de crédits.

Depuis 2012, elle est devenue le sponsor de la Coupe de la Ligue anglaise de football rebaptisée Capital One Cup.

Capital One est le cinquième plus grand fournisseur de cartes de crédit au monde[2], et la 11e plus grande banque des États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

En juillet 1994, Signet Financial annonce la scission de ses activités de cartes de crédit, qui ont alors récemment pris le nom de Capital One. L'entreprise devient indépendante en février 1995 [3].

En 2005, Capital One acquiert Hibernia, une banque présent en Louisiane et au Texas, pour 5,35 milliards de dollars[4].

En mars 2006, Capital One acquiert North Fork Bancorp pour 14,6 milliards de dollars, acquérant ainsi 355 agences bancaires dans l'agglomération de New York[5],[6],[7].

En décembre 2008, Capital One acquiert Chevy Chase Bank, ayant 250 agences bancaires dans la région de la ville de Washington, pour 520 millions de dollars[8],[9].

En juin 2011, Capital One acquiert les activités de banques en lignes ING Direct USA pour 9 milliards de dollars, dont 6,2 milliards en liquidité et 2,8 milliards en échange d'actions, soit 9,9 % des actions de Capital One. Cette acquisition fait de Capital One l'une des plus grandes banques des États-Unis[10],[11],[12],[13].

En août 2011, Capital One acquiert les opérations de cartes bancaires aux États-Unis d'HSBC pour 2,6 milliards de dollars[14],[15],[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Capital One, Form 10-K, Annual Report, Filing Date Feb 28, 2013 », secdatabase.com (consulté le 19 mars 2013)
  2. http://www.relbanks.com/rankings/top-credit-card-issuers
  3. Signet renames credit card subsidiary Capital One, David Conn, The Baltimore Sun, 12 octobre 1994
  4. Capital One to Buy New Orleans Bank, Terence O'Hara, The Washington Post, 7 mars 2005
  5. Capital One Financial to Buy North Fork Bancorp, Los Angeles Times, 14 mars 2006
  6. Capital One buying North Fork Bancorp, Susan Harrigan, Baltimore Sun, 14 mars 2006
  7. Capital One to Buy North Fork For $14.6 Billion, Dennis Berman et Robin Sidel, The Wall Street Journal, 13 mars 2006
  8. Capital One to Buy Chevy Chase, Zachary Goldfarb et Binyamin Appelbaum, The Washington Post, 4 décembre 2008
  9. Capital One to Acquire Chevy Chase Bank, Dan Fitzpatrick, The Wall Street Journal, 4 décembre 2008
  10. Capital One Bank to acquire ING Direct USA, Renae Merle, Washington Post, 16 juin 2011
  11. Capital One to Buy ING’s Online Bank for $9 Billion, Mihael de la Merced, The New York Times, 16 juin 2011
  12. Capital One’s $9 Billion ING Direct Deal Is Approved by Fed, Dakin Campbell, Bloomberg, 15 février 2012
  13. Capital One Wins ING Direct USA, Matthias Rieker, The Wall Street Journal, 17 juin 2011
  14. Capital One bulks up U.S. cards with HSBC deal, Dan Wilchins et Denny Thomas, Reuters, 10 août 2011
  15. HSBC Credit Card Sale to Capital One Yields $2.5 Billion Premium, Bloomberg, 2 mai 2012
  16. Capital One to Buy HSBC’s U.S. Card Unit for $2.6 Billion, Michael de la Merced, The New York Times, 10 août 2011