Banque Toronto-Dominion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Groupe Financier Banque TD
logo de Banque Toronto-Dominion

Création 1955
Dates clés 1855 : création de la Bank of Toronto
1871 : création de la Dominion Bank
1955 : fusion de la Toronto-Dominion
Forme juridique Appel public à l'épargne
Action TSX : TD
NYSE : TD
Slogan Des services bancaires confortables
Siège social Toronto, Ontario
Drapeau du Canada Canada
Direction W. Edmund Clark : président et chef de la direction
Activité Banque
Produits Produits financiers
Filiales TD Securities (en) et TD Bank, N.A. (en)
Effectif 78 748 (2013)
Site web www.td.com

Capitalisation en diminution 99,58 milliards CAD [1]
Chiffre d’affaires en augmentation 31,4 milliards CAD (2015)[1]
Résultat net en augmentation 8,8 milliards CAD (2015)[1]

La Banque Toronto-Dominion (TD Bank), qui fait partie du Groupe financier Banque TD (TD Bank Financial Group), est une des plus importantes institutions financières au Canada. La Banque Toronto-Dominion est une banque à charte assujettie aux dispositions de la Loi sur les banques du Canada.

Histoire[modifier | modifier le code]

Banque Toronto-Dominion est issue de la fusion, le 1er février 1955, de la Banque de Toronto, qui a obtenu une charte en 1855, et de la Banque Dominion, dont la charte remonte à 1869.

Banque Dominion, Montréal, 1915
Carte des implantations de la Banque Toronto-Dominion aux États-Unis en 2010.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

En avril 1998, Banque Toronto-Dominion annonce son intention de fusionner avec la Canadian Imperial Bank of Commerce, ce qui créerait une banque de 74 000 employés avec 460 milliards de dollars d'actifs gérés[2],[3]. Les autorités gouvernementales et chargées de la concurrence expriment leurs oppositions à cette fusion[4]. Finalement le ministre de la finance canadien Paul Martin s'oppose à cette fusion et dans le même temps il s'oppose à l'acquisition de Bank of Montreal par Royal Bank of Canada annoncé en janvier 1998[5].

En 1999, Toronto-Dominion annonce l'acquisition de Canada Trust pour 8 milliards de dollars. Cette acquisition est pleine réalisée le 1er février 2000 et les activités de Canada Trust prennent le nom de TD Canada Trust[6].

En août 2004, Toronto-Dominion acquiert 51 % de Banknorth pour 3,8 milliards de dollars. Banknorth est présent essentiellement en Nouvelle-Angleterre, notamment dans le Maine et à Boston, avec près de 400 agences au total[7]. Elle est issue d'une série d'acquisition successive de petites banques dans les années 2000. À la suite de cette opération, Banknorth est renommé TD Banknorth.

En 2007, Toronto-Dominion acquiert les 43 % de participations qu'il ne détenait pas encore dans TD Banknorth pour 3,2 milliards de dollars[8].

En 2007, Toronto-Dominion acquiert Commerce Bancorp pour 8,5 milliards de dollars, payable en 75 % de liquidité et 25 % d'action, doublant la présence de TD aux États-Unis. Commerce Bancorp emploie alors 15 000 employés, en étant présent à New York, Philadelphie, Washington et en Floride[9],[10],[11].

En 2008, à la suite de cette dernière acquisition, TD renomme l'ensemble de ses activités américaines sous le nom de TD Bank, après avoir voulu utiliser le nom TD Commerce Bank, mais n'a pu utiliser la marque Commerce Bank dans le Maine à la suite d'une décision de justice[12],[13].

En décembre 2010, Toronto-Dominion acquiert Chrysler Financial, la branche financière de Chrysler, spécialisée dans les prêts automobiles, pour 6,3 milliards de dollars en liquidité à Cerberus Capital Management[14],[15],[16].

En août 2011, TD achète le « portefeuille de MBNA Canada, une filiale de la Bank of America », pour une somme au comptant de 7,5 milliards de dollars canadien tout en prenant en charge un passif de 1,1 milliard de dollars canadien. MBNA Canada détient « le quatrième plus important portefeuille de crédit au Canada »[17]A ce moment la Toronto-Dominion possède 1 285 agences aux États-Unis et 1 131 au Canada alors qu'il possède 23 447 emplois aux États-Unis et 34 281 emplois au Canada[18].

En mai 2015, TD acquiert les activités bancaires et de cartes de crédit de Nordstrom pour un montant inconnu[19].

En octobre 2016, TD Ameritrade annonce l'acquisition de Scottrade, également une société de courtage en bourse, pour 4 milliard de dollars. Dans cette opération, il est convenu que la Banque Toronto-Dominion acquiert les activités bancaires de Scottrade pour 1,3 milliard de dollars, et que TD Ameritrade acquiert les activités non-bançaires pour 2,7 milliards de dollars. Suite à cela, le directeur de TD Ameritrade, annonce que le nouvel ensemble créé qui comptera 600 agences et près de 10 000 employés, et qu'il réduira le nombre d'agences de 25 % et le nombre d'employés de 20 % [20].

Activités[modifier | modifier le code]

Les trois secteurs d'activités clés de la compagnie comprennent les services bancaires aux particuliers et commerciaux, notamment TD Canada Trust; la gestion du patrimoine, incluant les activités mondiales de TD Waterhouse; et les services bancaires en gros, nommément Valeurs Mobilières TD, laquelle œuvre au sein de centres financiers importants partout sur la planète.

La Banque TD et ses sociétés affiliées emploient aujourd'hui plus de 52 000 personnes à l'échelle internationale, desservant plus de 22 millions de clients.

MBNA[modifier | modifier le code]

La MBNA est une division de la Banque TD, qui se spécialise dans les affaires des cartes de crédit[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « TD Bank Financial Group - Investor Relations - Annual Report 2015 », sur td.com (consulté le 15 mai 2016)
  2. CIBC et TD veulent unir leurs forces, Téléjournal, Radio-Canada, 17 avril 1998
  3. CIBC-TD Merger, Maclean's, 27 avril 1998
  4. The Competition Bureau's Letter to the CIBC and TD Bank, Konrad von Finckenstein, Competition Bureau, 11 décembre 1998
  5. 2 Canadian Bank Mergers Likely to Be Vetoed, Los Angeles Times, 14 décembre 1998
  6. TD Bids for Canada Trust Maclean's, 16 août 1999
  7. TD Bank buying majority stake in Banknorth for $3.8B US CBC, 26 août 2004
  8. TD Bank to pay $3.2 billion for rest of TD Banknorth, Nicole Mordant, Reuters, 23 mars 2007
  9. TD Bank to Buy Commerce for $8.5 Billion, The New York Times, 2 octobre 2007
  10. TD Bank to buy Commerce Bancorp in $8.5 bln deal, Jonathan Spicer, Reuters, 2 octobre 2007
  11. Toronto-Dominion Agrees to Buy Commerce Bancorp, David Scanlan et Bradley Keoun, Bloomberg, 2 octobre 2007
  12. TD Bank to Drop Banknorth Name in U.S. Rebranding, 19 mars 2008
  13. Commerce Bank name to vanish, replaced by TD Bank, Reuters, 31 octobre 2008
  14. Canada's TD Bank bets $6 billion on U.S. auto lending, John Mccrank et Cameron French, Reuters, 21 décembre 2010
  15. TD Bank to pay $6.3bn for Chrysler Financial, Bernard Simon, Financial Times, 21 décembre 2010
  16. TD Bank to Buy Chrysler Financial for $6.3 Billion, Sean Pasternak et Doug Alexander, Bloomberg, 21 décembre 2010
  17. « Cartes de crédit - La TD va verser 7,5 milliards pour MBNA Canada », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  18. How Canada's TD Bank Is Invading U.S. Market, Caroline Van Hasselt, The Wall Street Journal, 16 août 2011
  19. TD Bank to buy Nordstrom's U.S. consumer credit card portfolio, Reuters, 26 mai 2015
  20. TD Ameritrade faces scrutiny over Scottrade purchase, Matt Scuffham, Reuters, 24 octobre 2016
  21. (en) « About MBNA », sur MBNA.ca (consulté le 26 septembre 2016).

Articles connexes[modifier | modifier le code]