Claranova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Avanquest Software)
Aller à : navigation, rechercher
Claranova
logo de Claranova
illustration de Claranova

Création 1984
Fondateurs Bruno Vanryb & Roger Politis
Siège social La Garenne-Colombes
Drapeau de France France
Direction Pierre Cesarini, CEO du groupe et Président du Directoire
Sébastien Martin, CFO du groupe et membre du Directoire
Activité Informatique
Produits FreePrints, FreePrints Photobooks, Cayenne, logiciels utilitaires, bureautiques, multimédia et loisir
Site web http://www.claranova.com

Claranova, anciennement Avanquest, est une entreprise française du secteur de l'informatique fondée en 1984 par Bruno Vanryb et Roger Politis sous le nom BVRP Software. La Société a son siège à à La Garenne-Colombes[1] en France et a des filiales aux États-Unis, au Canada, en Chine et en Allemagne. Claranova est côté en bourse depuis 1996[2] et depuis janvier 2018[3] sur le compartiment B d'Euronext sous le code mnémonique CLA et code ISIN FR0004026714.

Historique du groupe Claranova[modifier | modifier le code]

Créé en 1984 sous le nom de BVRP Software, le groupe Claranova a été historiquement un éditeur de logiciels qui commercialisait ses produits suivant trois canaux principaux :

  • la vente de logiciels au grand public en grande surface (Retail) ;
  • la vente de logiciels au grand public sur internet (Web) développée depuis 2004-2005 ; et
  • la vente de logiciels à des entreprises comme Sony Ericsson, Motorola, Earthlink, etc. (BtoB), ces dernières les associaient aux équipements vendus à leurs clients.

Le groupe Claranova continue de commercialiser des logiciels, dont une partie minoritaire est développée en interne et la majorité est développée par des tiers avec qui le Groupe a signé des accords de licence. Ces logiciels peuvent être principalement classés dans les quatre familles suivantes :

  • utilitaires (optimisation du fonctionnement d’un ordinateur) ;
  • graphisme et print (conception ou publication assistée par ordinateur) ;
  • communication (application pour appareils mobiles, logiciels de synchronisation) ; et
  • jeux (essentiellement développés par des tiers).

L’activité historique de la Société déclinant tant en revenus qu’en profitabilité, un nouveau Directeur Général[4], Pierre Cesarini, a décidé, en accord avec le Conseil d’Administration, d’opérer un repositionnement stratégique de la Société, en capitalisant sur les ressources du Groupe pour se positionner sur des marchés porteurs. Ce repositionnement stratégique, présenté en décembre 2013, avait pour ambition de :

  • recentrer le Groupe sur ses activités en progression et de privilégier leur croissance organique ;
  • concentrer ses futurs développements sur des marchés stratégiques significatifs ;
  • retrouver une culture produit au sein du Groupe, basée sur l’innovation et la différenciation ; et
  • capitaliser sur les atouts de la Société : innovation, dimension internationale et réseau de distribution multicanaux.

Afin d’accompagner ces choix stratégiques, une nouvelle organisation a été mise en place sur l’ensemble du groupe Claranova au niveau mondial. Elle s’est traduite par la réallocation en profondeur des ressources autour de trois pôles correspondant aux marchés prioritaires pour le Groupe :

  • la division PlanetArt qui travaille sur deux canaux, les sites Web et les applications mobiles : PlanetArt est la division gérant l’activité d’impression photo, à la fois sur ses sites internet mais surtout via ses offres mobiles.
  • la division myDevices, avec notamment la plateforme de gestion des objets connectés Cayenne.
  • la division Avanquest Software qui regroupe les activités d’édition et de distribution de logiciels du Groupe.

Le co-fondateur d’Avanquest et Président du Conseil d’administration, Bruno Vanryb, ayant mené à bien sa mission d’accompagnement engagée en mai 2013[5] lors de la nomination de Pierre Cesarini à la Direction générale[6], a décidé, comme cela était prévu et en accord avec l’ensemble des membres du Conseil d’administration, de laisser la présidence du Conseil à Pierre Cesarini en mai 2015. Pierre Cesarini est donc nommé Président Directeur Général du Groupe[7].

L'Assemblée générale mixte du 30 novembre 2015, décidé de modifier[8] le mode d'administration et de direction du Groupe par adoption de la formule de société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance, avec effet au 1er janvier 2016. Le Directoire est composé de Sébastien Martin[9] et Pierre Cesarini (Président).

Le Groupe a acté le 7 juin 2017 la transformation de son organisation juridique[10], avec la filialisation de l’activité Software au sein d’une nouvelle entité française dénommée Avanquest Software SAS, détenue à 100 %. Ce changement est accompagné par le changement de nom de la holding de tête, et donc du Groupe[11] : Claranova, également acté le 7 juin 2017.

La structure juridique du Groupe reflète à partir de juillet 2017 l’organisation du business autour des trois activités phares : PlanetArt, myDevices et Avanquest Software.

Filiales et leur historiques[modifier | modifier le code]

PlanetArt[modifier | modifier le code]

PlanetArt est la division gérant l’activité d’impression photo, à la fois sur ses sites internet qui mettent en ligne des outils de création et d’impression numérique, mais surtout via ses applications mobiles : FreePrints et FreePrints Photobooks.


Historique PlanetArt[modifier | modifier le code]

En septembre 2017, PlanetArt, fait entrer un nouvel investisseur au capital[12] et lève 11,4 millions d'euros[13].

myDevices[modifier | modifier le code]

myDevices est la division liée à la gestion des objets connectés et correspond à la première plateforme globale de gestion de l’Internet des Objets (IoT), permettant aux grandes entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, de développer et de déployer rapidement une solution IoT pour leurs clients. Cette division héberge également les activités historiques de mobilité du Groupe. myDevices a lancé début 2016 Cayenne, un outil simple et intuitif de développement de projets d’objets connectés. Cet outil s’adresse à des développeurs et concentre et concentre aujourd'hui la première communauté mondiale dans le domaine de l’IoT avec plus de 400 000 développeurs comptabilisés à fin décembre 2017[14].

myDevices permet en particulier de gérer un grand nombre d'objets hétérogènes en s'affranchissant du protocole de communication (Wifi, Bluetooth, Zigbee, LoRa, Sigfox...). Cayenne rend possible la création des services reposant sur des capteurs et objets connectés sans avoir besoin de (beaucoup) coder[15].

Historique myDevices[modifier | modifier le code]

Lors du CES à Las Vegas en janvier 2018, l'opérateur américain de télécommunications Sprint annonce[16] avoir retenu la technologie IoT Cayenne de la société myDevices, l’une des branches d'activités du groupe Claranova, pour sa plateforme de e-commerce "IoT Factory"[17]. Cette technologie avait déjà été retenue[18] par l'opérateur chinois Dr.Peng, commercialisation annoncée en décembre 2017[19].

En janvier 2017, au nom de sa diversification dans l’Internet des Objets via sa branche myDevices, Claranova a reçu l'appui de Semtech[20] Corporation coté sur le Nasdaq. Le fournisseur de semi-conducteurs, propriétaire de la technologie de communication bas débit, basse consommation et longue portée LoRa RF technology pour l'Internet des Objets, entre au capital de myDevices[21].

Avanquest Software[modifier | modifier le code]

Avanquest Software regroupe les activités d’édition et de distribution de logiciels dans leur globalité. Acteur de la vente online et offline, Avanquest Software vend des logiciels via ses sites internet et ses points de vente à travers le monde.

Une partie minoritaire de ces solutions s’est développée en interne quand la majorité est développée par des tiers avec qui le groupe a signé des accords de licence. Ces logiciels peuvent être principalement classés dans les quatre familles suivantes :

  • Utilitaires (optimisation du fonctionnement d’un ordinateur) ;
  • Graphisme et impression (conception ou publication assistée par ordinateur) ;
  • Communication (application pour appareils mobiles, logiciels de synchronisation) ;
  • Jeux (essentiellement développés par des tiers).

Historique Avanquest Software[modifier | modifier le code]

En juin 2017, l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires vote la filialisation de l'activité logicielle au sein d’une nouvelle entité dénommée Avanquest Software, filiale détenue à 100%[22].

Information Groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe Claranova a publié un chiffre d'affaires consolidé pour l'exercice clos au 30 juin 2017 de 130,2 millions d'euros, en hausse de 11%, soit une croissance de 31% à périmètre constant[23]. Le chiffre d'affaires annuel de PlanetArt (impression de photos) s'est affiché à nouveau en très forte hausse, à +58% pour atteindre 88,9 millions d'euros. myDevices, l'activité de gestion des objets connectés, a affiché un chiffre d'affaires de 2,8 millions d'euros sur cet exercice, en recul de 23%[23],[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Avanquest devient Claranova pour mieux briller dans l'IoT | ChannelBiz », sur www.channelbiz.fr (consulté le 22 décembre 2017)
  2. Brice DE VILLENEUVE, « Bourse - BVRP Software change de nom et devient Avanquest Software », sur www.boursica.com (consulté le 2 février 2018)
  3. « Claranova : Le titre change de dimension, intègre le compartiment B d'Euronext », sur www.tradingsat.com (consulté le 2 février 2018)
  4. La rédaction, « Pierre Césarini nommé Directeur Général d'Avanquest », FrenchWeb.fr,‎ (lire en ligne)
  5. « Pierre Cesarini - Avanquest - Distributique », sur www.distributique.com (consulté le 2 février 2018)
  6. BFM BUSINESS, « Avanquest Software: nomme un directeur général. », BFM BUSINESS, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  7. « Un nouveau PDG pour Avanquest », Investir, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  8. « Avanquest : Pierre Cesarini présidera le directoire », Orange Finance,‎ (lire en ligne)
  9. « Sébastien Martin, directeur financier d'Avanquest: "Notre objectif est de croître et de créer de la valeur pour les actionnaires". », sur www.lalettredelabourse.fr (consulté le 2 février 2018)
  10. « AVANQUEST va devenir Claranova et être organisé autour de trois structures », Boursorama, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  11. « Avanquest devient Claranova », InformatiqueNews.fr,‎ (lire en ligne)
  12. « Le français PlanetArt, leader mondial de l'impression mobile, lève 11,4 millions d'euros », usine-digitale.fr, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  13. « Pierre Cesarini Pdg Claranova : "Nous sommes dans la continuité de ce que nous avons mis en place il y a trois ans" - La Bourse et la Vie L'information à valeur ajoutée », sur www.labourseetlavie.com (consulté le 22 décembre 2017)
  14. « Mydevices Cayenne », Iottheory - Développement objets connectés, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  15. « "L'IoT est un challenge aussi structurant pour les distributeurs que l'e-commerce", selon Pierre Cesarini (Avanquest) », usine-digitale.fr, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  16. (en) « Sprint and myDevices Expand IoT Leadership With Launch of Sprint IoT Factory at CES 2018 | Sprint Newsroom », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  17. « myDevices de Claranova retenu par Sprint pour son IoT Factory - Le Monde Informatique », LeMondeInformatique, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  18. Mohamed, « Claranova à l’assaut du marché objets connectés chinois – média+ », média+,‎ (lire en ligne)
  19. « Internet des objets : Claranova lance les solutions myDevices en Chine avec Dr. Peng », Capital.fr,‎ (lire en ligne)
  20. (en) « Semtech », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  21. « #MaddyFlash : L'américain Semtech investit 3 millions de dollars dans MyDevices, la division IoT d'Avanquest - Maddyness », sur www.maddyness.com (consulté le 5 février 2018)
  22. « AVANQUEST va devenir Claranova et être organisé autour de trois structures », Capital.fr,‎ (lire en ligne)
  23. a et b « CLARANOVA (ex-Avanquest) : hausse de 11% des ventes annuelles », Boursorama, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  24. « Claranova affiche 200% de gain depuis le début de l'année », Boursorama, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]