Elsa Dorlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elsa Dorlin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Lieu de travail
Activité

Elsa Dorlin, née en 1974, est une philosophe contemporaine - professeure de philosophie politique et sociale au département de Science politique de l'université Paris VIII.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Sexe, genre et sexualités : introduction à la théorie féministe, Paris, PUF, coll. « Philosophies », 2008, 153 p.
  • La Matrice de la race. Généalogie sexuelle et coloniale de la Nation française, Paris, La Découverte, coll. « Textes à l’appui / Genre et sexualité », 2006, 308 p.
  • L’Évidence de l’égalité des sexes : une philosophie oubliée au 17e siècle, Paris, L’Harmattan, 160 p., coll. «  Bibliothèque du féminisme », 2001.
Éditions et directions ouvrages collectifs
  • Avec Éric Fassin (dir.), Reproduire le genre, Paris, BPI, 2010, 192 p.
  • Sexe, race, classe. Pour une épistémologie de la domination, Paris, PUF, coll. « Actuel Marx/Confrontations », 2009.
  • Avec Éric Fassin (dir.), Genres et sexualités, Paris, BPI, 2009, 235 p.
  • Black Feminism, recueil de textes, Paris, L’Harmattan, coll. « Bibliothèque du féminisme », 2007.
  • Avec Hélène Rouch et Dominique Fougeyrollas (dir.), Le Corps, entre sexe et genre, Paris, L’Harmattan, coll. « Bibliothèque du féminisme », 2005, 168 p.
Marie-Blanche Tahon, « compte rendu: Hélène Rouch, Elsa Dorlin et Dominique Fougeyrollas-Schwebel (dir.) Le corps, entre sexe et genre. Paris, L’Harmattan, Collection « Bibliothèque du féminisme », 2005, 170 p. », in Recherches féministes, vol.  20, no 2, 2007, p. 200-205 (consultable en ligne)
Articles, contributions, préfaces
  • « "Je ne suis pas esclave de l'Esclavage" : Corps, violence et subjectivité chez Frantz Fanon », Gestes, no 6, 2009.
  • « Avant-propos », Ottobah Cugoano, Réflexions sur la traite et l'esclavage des nègres, Zones, 2009, p. 5-16
  • Avec Catherine Achin, « Nicolas Sarkozy ou la masculinité mascarade », Raisons politiques, no 31 août 2008, p. 19-45.
  • Avec Catherine Achin et Juliette Rennes, « Capital corporel identitaire et institution présidentielle : réflexions sur les processus d'incarnation des rôles politiques », Raisons politiques, no 31, août 2008, p. 5-17.
  • « Donna Haraway : manifeste postmoderne pour un féminisme matérialiste »
    à propos de Donna Haraway, Manifeste cyborg et autres essais (Anthologie établie et préfacée par Laurence Allard, Delphine Gardey et Nathalie Magnan)(trad. Laurence Allard, Pierre-Armand Canal, Marie-Hélène Dumas, Delphine Gardey, Charlotte Gould, Nathalie Magnan et Denis Petit), in La Revue internationale des livres et des idées, no 4 mars-avril, 2008[1]
  • Avec Catherine Achin, « "J’ai changé, toi non plus" : Ségolène Royal/Nicolas Sarkozy au prisme du genre », Mouvements, no 50, 2007.
  • « 'Performe ton genre, performe ta race !’. Re-penser l’articulation du sexisme et du racisme à l’ère de la postcolonie », janvier 2007.
  • « Les Espaces-temps des résistances esclaves : des suicidés de Saint-Jean aux marrons de Nanny Town (XVIIe – XVIIIe siècles) », Tumultes, no 27, 2006, p. 37-54.
  • Avec Marc Bessin, « Les renouvellements générationnels du féminisme : mais pour quel sujet politique ? », L’Homme et la Société, no 158, 2006, p. 11-26.
  • Avec Myriam Paris, « Genre, esclavage et racisme : la fabrication de la virilité », Contretemps, no 16, 2006, p. 96-105.
  • « Pour une épistémologie historique du sexe », ARABEN, vol. 3, 2006, Les réceptions de la science, revue électronique du GREPH.
  • « Dark Care : de la servitude à la sollicitude », in Patricia Paperman et Sandra Laugier (dir.), Le Souci des autres. Éthique et politique du care, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, coll. « Raisons pratiques », 2006, p. 87-97.
  • « De l’usage épistémologique et politique des catégories de sexe et de race dans les études sur le genre », Les Cahiers du Genre, no 39, 2005, p. 85-107.
  • « Les Blanchisseuses : La société plantocratique antillaise, laboratoire de la féminité moderne », in Hélène Rouch, Elsa Dorlin, Dominique Fougeyrollas (dir.), Le Corps, entre sexe et genre, Paris, coll. « Bibliothèque du féminisme », L’Harmattan, 2005, p. 143-165.
  • « Sexe, genre et intersexualité : la crise comme régime théorique », Raisons Politiques, no 18, mai 2005, p. 117-137.
  • « Corps contre Nature - Stratégies actuelles de la critique féministe », L’Homme et la Société, décembre 2003-mai 2004, no 150-151, p. 47-68.
  • « Maladies des femmes », Hermaphrodismes, in D. Lecourt (dir.), Dictionnaire de la pensée médicale, Paris, PUF, 2004.
  • « Les putes sont des hommes comme les autres », Raisons Politiques, no 11, août 2003, p. 117-132.
  • « Autopsie du sexe », Temps Modernes, no 619, juin-juillet 2002, p. 115-143.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Webographie[modifier | modifier le code]