Arcadie (poésie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Arcadie (grec Ἀρκαδία) est une utopie, terre idyllique pastorale et harmonieuse. Le terme vient de la province grecque d'Arcadie et remonte à l'Antiquité classique.

Renaissance[modifier | modifier le code]

Berger d'Arcadie, Cesare Saccaggi.

À la Renaissance, l'Arcadie fut rêvée comme une utopie. La vie pastoraliste fut idéalisée par les écrivains et inspira Jacopo Sannazaro pour son Arcadia (1483-1501) et Thomas More pour son Utopia (1516).

Acadie[modifier | modifier le code]

L'explorateur italien Giovanni da Verrazzano donna le nom d'Arcadie à la côte nord atlantique de l'Amérique du Nord. Elle est devenue l'Acadie. Au XVIIe siècle, Champlain fixa sa présente orthographe, avec le « r » omis, et William Francis Ganong a mis en évidence dans une succession de cartes le déplacement progressif de l'appellation vers le nord, jusqu'à sa position actuelle dans les Provinces Atlantiques.

Usage moderne[modifier | modifier le code]

Arcadia Ce lien renvoie vers une page d'homonymie est actuellement le nom de plusieurs villes du monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

The shepherds of arcadia, Nicolas Pussin
The shepherds of Arcadia, Nicolas Poussin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fernando Filipponi, « Souvenir d’Arcadie au musée Gualtieri. Les sources littéraires dans les arts décoratifs à la cour de Clément XI », Revue de l’Art, n° 209/2020-3, p. 23-33.

Liens externes[modifier | modifier le code]