Chant amébée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un chant amébée ou amoébée est un chant, souvent écrit en vers, fondé sur un dialogue de répliques de longueurs égales. La réplique qui est donnée est soit en analogie, en contraste, ou en dépassement avec la précédente. Les chants peuvent être alternés ou successifs. Ce chant d'origine antique était souvent présent pour charmer les Muses et permet de rendre la poésie plus vivante.

Le chant amébée dans la littérature[modifier | modifier le code]

On retrouve le chant amébée dès l'Antiquité avec notamment le grec Théocrite dans les Idylles où dans l'Idylle 5 le chant amébée prend la forme d'une dispute entre les bergers Comatas et Lacon. Virgile dans ses Bucoliques s'inspirera de Théocrite et écrira de nombreux chants amébées présents dans les églogues trois, cinq et sept ; le chant amébée y revêt alors, respectivement, différentes fonctions : la dispute, l'éloge ou le duel poétique.

« Damoetas. —Pollio amat nostram, quamvis est rusrica, Musam; Pierides, vitulam lectori pascite vestro.
Menalcas. —Pollio et ipse facit nova carmina; pascite taurum, jam cornu petat et pedibus qui spargat harenam. »

— Bucoliques de Virgile

« Damète. —Pollion aime notre muse, toute champêtre qu'elle est: Piérides, nourrissez une génisse pour Celui qui vous lit.
Menalque. —Pollion lui aussi, fait des vers modernes ; nourrissez un taureau qui déjà donne de la corne et, de ses sabots, fasse voler le sable. »

— Traduction d'Eugène de Saint-Denis.

Ce chant amébée est un exemple de réponse en analogie, Ménalque répond à Damète en utilisant la même structure de phrase. Le chant amébée se retrouve plus tard dans littérature française, et prend alors plutôt la forme d'un dialogue amébée. Aujourd'hui ce chant peut s'apparenter au slam où un échange s'installe entre plusieurs chanteurs qui se répondent tour à tour.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Idylles, trad. in Bucoliques grecs, Les Belles Lettres, t. I, 1925.
  • Bucoliques, Les Belles Lettres.