Sambucus ebulus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Sureau hièble, Sureau yèble, Petit Sureau ou l'Hièble (qui s'écrit aussi Yèble) (Sambucus ebulus) est une espèce de plante de la famille des Adoxaceae selon la classification phylogénétique APGIII, autrefois placée dans la famille des Caprifoliaceae selon la classification classique de Cronquist (1981).

Étymologie et autres noms[modifier | modifier le code]

L'épithète désignait en latin (également ebulum) cette grande plante herbacée au feuillage fortement odorant[1]. La plante porte d'autres noms vernaculaires : herbe à l'aveugle, herbe aux aveugles, herbe aux yeux, référence possible au fait qu'elle était utilisée dans la pharmacopée populaire comme infusion (avec ses fleurs et ses baies) pour préparer des collyres soignant les ophtalmies. Son nom d'herbe à punaises est dû à sa propriété de répulsif, comme le sureau noir : le purin pur (1 kg de feuilles macérées dans 10 litres d'eau) est efficace contre les punaises, les pucerons, les chenilles, les cochenilles[2].

Description[modifier | modifier le code]

Fructification de sureau hièble

C'est une plante herbacée mesurant 1 à 2 m de haut, à odeur fétide. Les petites fleurs blanches aux étamines roses, disposées en ombelles, apparaissent de juin à août. Les baies noires peuvent être toxiques pour l'enfant (nausées, vomissements) sans pour autant présenter un danger important[3].

Risque de confusion[modifier | modifier le code]

Sureau hièble et sureau noir sont deux plantes de nos campagnes qui se ressemblent fortement. L'hièble se différencie du sureau noir par le fait que :

  • l'hièble est une plante herbacée ne dépassant pas 2 m de haut alors que le sureau noir peut mesurer jusqu'à 7 m
  • la floraison de l'hièble est plus tardive, de juillet à août, alors que le sureau noir fleurit en mai juin.
  • les fruits de l'hièble forment une corymbe à port dressé alors que les fruits du sureau noir forment une corymbe à port tombant. Attention, les baies du sureau hièble sont toxiques.
  • L'hièble dégage aussi une odeur fétide lorsqu'elle est blessée ou écrasée.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Aspect général et fruits en automne
Organes reproducteurs
Graine
Habitat et répartition
  • Habitat type : ourlets externes médioeuropéens, eutrophiles, mésohydriques
  • Aire de répartition : eurasiatique méridional

Données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Utilisations[modifier | modifier le code]

La plante est mellifère et a des propriétés médicinales : sa souche rhizomateuse est diurétique, sa fleur sudorifique et son fruit purgatif[3].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. François Couplan, Les plantes et leurs noms : Histoires insolite, Éditions Quae, (lire en ligne), p. 119
  2. Marie-Antoinette Mulot, Secrets d'une herboriste, Éditions du Dauphin, , p. 384
  3. a et b Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion, G. Dumé, Flore forestière française, Forêt privée française, (lire en ligne), p. 1191

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]