Callisto (mythologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Callisto.
Diane et Callisto, par Titien (1556-1559)

Dans la mythologie grecque, Callisto (en grec ancien Καλλιστώ / Kallistố, de καλλίστη / kallístê, « la plus belle ») est une nymphe d'une très grande beauté. Son ascendance est incertaine et certaines versions en font la fille de Lycaon, roi d'Arcadie[1].

Mythe[2][modifier | modifier le code]

Callisto faisait partie de la suite d'Artémis qui commandait à ses compagnes une stricte chasteté. Zeus, dieu souverain et père d'Artémis, s'éprit d'elle et imagina une ruse pour la séduire. Il pris les traits d'Artémis pour l'approcher sans éveiller sa méfiance et s'unit à elle par surprise. Tombée enceinte à l'issue de ce viol, elle chercha à cacher son état à Artémis, mais fut découverte lors d'une baignade dans la rivière.

Artémis entra dans une vive colère et la chassa de sa suite. Callisto ayant enfanté un fils, Arcas, Héra, épouse de Zeus, choisit ce moment pour châtier sa rivale en la transformant en ourse, condamnant la malheureuse à trouver refuge dans la montagne. Quinze ans plus tard, Arcas devenu jeune homme, chassait dans les montagnes lorsqu'il tomba nez à nez avec Callisto. Zeus ne permit pas que le fils portât le coup fatal à sa mère, il les fit enlever tous deux pour les placer dans le ciel où ils forment les constellations de la Grande et de la Petite Ourse.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hamilton 1978, p. 363
  2. Hamilton 1978, p. 364

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :