Alin Avila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’art contemporain image illustrant l’édition
Cet article est une ébauche concernant l’art contemporain et l’édition.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alin Avila
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
Nationalité
Activités

Alin Alexis Avila, parfois appelé Alain Avila, né le (65 ans), est un critique d'art, éditeur et commissaire d'exposition[1],[2],[3],[4],[5].

Il dirige la revue Area[6],[7].

Principaux commissariats d'exposition[modifier | modifier le code]

  • 1980 :
  • 1981 : Midi et demi, Festival d'Avignon, Église des Cordeliers, Église des Célestins, Chapelle de l'Oratoire, Avignon
  • 1982 :
  • 1983 : Roger Blin, Festival d'Avignon, Église des Célestins
  • 1985 : Germination III, Orangerie Kassel, Allemagne
  • 1986 :
    • Germination III, Cathédrale de Bréda, Pays-Bas
    • Franciszek Starowieyski, Maison des arts de Créteil, et Centre d'Art contemporain Hérouville-Saint-Clair
  • 1988 :
  • 1990 : Patrick Lanneau, Maison des arts de Créteil
  • 1991 :
    • Serge Plagnol, Centre d'art contemporain de Rouen, Rouen
    • Danièle Gibrat, Maison des arts de Créteil
  • 1992 :
    • Christine Jean, Maison des arts de Créteil
    • Milshtein, Centre Culturel français, Stockholm
  • 1993 :
    • Daniel Mesguich, parmi les cendres quelques restes..., Maison des arts de Créteil
    • Peter Klasen, rétrospective, CAC Istres
    • Femmes debout, Serge Plagnol, Centre culturel français, Oslo
    • Patrick Lanneau, Hippodrome de Douai, Douai

Principaux écrits[modifier | modifier le code]

  • 1977 :
    • Jacques Callot, Cahier de l'art mineur n° 03, Paris
    • Louis Auguste Gustave Doré, Cahier de l'art mineur n° 09, Paris
  • 1978, 1979, 1980 : Grandville en ses secrets, éd. Limage, Paris
  • 1979 : Roman Cieslewicz : graphismes, préface F. Arrabal, Cahier de l'art mineur n° 20, Paris
  • 1982 : Jean Gourmelin, Autrement l'art n° 04, Paris
  • 1983 :
    • Velickovic, Autrement l'art n° 07, Paris
    • Graphic production / 73-83, 1000 dessins sauvages avec Gérard Guéguan et Bruno Richard, Autrement l'art n° 10
  • 1986 :
    • Peter Klasen, Initiale n° 02, Paris
    • Patrice Alexandre : Les grandes esquisses, Initiale n° 03, Paris
    • Regards, Arthur Rimbaud, avec des lithographies de Ernest Pignon-Ernest
    • Atelier, avec V. Velickovic et C. Bricage, éd. Brillant et Associés, Paris
  • 1988 :
    • Victor Vasarely, Initiale n° 15, Paris
    • Dado, Buffon, Initiale n° 20, Paris
    • Bernard Noël, tête d'ombre Initiale n° 21, Paris
    • Pierre Olivier, l'arbre en tête Initiale n° 22, Paris
    • Jacques Trovic Initiale n° 23, Paris
    • Gérard Guyomard Initiale n° 29, Paris
  • 1989 :
  • 1990 :
  • 1992 :
    • Je suis la ligne illustration de Serge Plagnol, éd. Yeo, Paris
    • Michel Houssin. Des yeux bleus avec un crayon gris, éd. Acte Sud (ISBN 2-86869-971-5)
  • 1995 :
    • Philippe Charpentier : peindre comme respirer, éd. Yeo, Paris
    • Milshtein et ses secrets, éd. Musée de Troyes, Troyes
  • 1996
    • Wet illustrations Benjamin, éd. Yeo, Paris
    • Hans Bouman Totems de silence éd. Yeo, Paris
  • 1998 : Céleste, illustration de Jean-Pierre Le Boul'ch, éd.Yeo, Paris
  • 1999 : Le Siècle de Christian Zeimert (préface), éd. Yeo, Paris
  • 2005 : Rétrospective Jean-Pierre Le Boul'ch, 1940-2001 avec Pierre Tilman, éd. Musée de Toulon, Toulon (ISBN 9782905076502)
  • 2008 :
  • 2014 : Franciszek Starowieyski Przyjaznie Paryskie 1683-1693", édité par Panstwowa Galeria Sztuki, texte en polonais, et traduction en français. (ISBN 978-83-61270-81-2)
  • 2015 : "Catherine Val - Descargues et à divers" : vente hôtel Drouot 23 juin 2015, introduction, biographie

Entretiens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]