Alain-G. Gagnon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gagnon.
Alain-G. Gagnon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Alain-G. Gagnon, (Alain-Gustave Gagnon) né en 1954[1], est professeur titulaire au Département de science politique à l'Université du Québec à Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes (CREQC) depuis juin 2003. Il est directeur du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ). Il dirige le Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales depuis sa fondation en 1994. Ses recherches portent principalement sur le fédéralisme, le nationalisme, la citoyenneté, les partis politiques, l'identité nationale, la diversité et la multination, avec une attention particulière à la dynamique Québec-Canada.

À titre de directeur des activités du GRSP depuis 1994, il a piloté plusieurs initiatives en vue d’approfondir les connaissances tout aussi bien sur les questions identitaires et nationales que sur la citoyenneté et l’insertion sociale dans plusieurs États dont la Belgique, le Canada, l'Espagne, la France, le Maroc, le Royaume-Uni et le Tibet. Ses travaux ont été publiés dans une vingtaine de langues au cours des dernières années.

En plus d’enseigner aux universités Queen’s, Carleton et McGill de 1982 à 2003, il a été professeur invité à l’Institut d'études politiques de Bordeaux, à l'Université autonome de Barcelone et à l'Université Pompeu Fabra, à l'Université Carlos III de Madrid, de même que chercheur invité à l’Institut de recherche en politiques publiques (Montréal). Alain-G. Gagnon cumule aussi les fonctions de directeur de la collection « Débats » aux éditions Québec Amérique, de la collection « Trajectoires » chez Boréal ainsi que la collection « Diversitas » aux Presses interuniversitaires européennes-Peter Lang et de la collection « Politeia » aux Presses de l'Université du Québec.

Formation[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 2016 - Lauréat du Prix international du Gouverneur général en études canadiennes (Canada), Conseil international d'études canadiennes.
  • 2015 - Finaliste en tant que directeur du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP, UQAM) au Prix Savoir soulignant les réalisations exceptionnelles issues d'un projet de recherche ayant généré d'importantes contributions en matière de connaissance et favorisé une meilleure compréhension de l'être humain, de la société et du monde, Conseil de recherche en sciences humaines du Canada.
  • 2014 - Finaliste en tant que directeur du Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP, UQAM) au Prix Savoir soulignant les réalisations exceptionnelles issues d'un projet de recherche ayant généré d'importantes contributions en matière de connaissance et favorisé une meilleure compréhension de l'être humain, de la société et du monde, Conseil de recherche en sciences humaines du Canada.
  • 2012 - Finaliste Prix Donald-Smiley, L'Âge des incertitudes: essais sur le fédéralisme et la diversité nationale, Presses de l'Université Laval.
  • 2011 - Prix canadien de l'édition savante au Japon
  • 2010 - Lauréat du Prix Trudeau
  • 2010 - Lauréat de la Chaire d’excellence Santander de l’Université Carlos III de Madrid.
  • 2010-2017- Chaire senior de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes.
  • 2008 - Élu Membre de la Société royale du Canada.
  • 2008 - Prix d'excellence de la Société québécoise de science politique (SQSP) soulignant une contribution exceptionnelle à l'avancement de la science politique[2].
  • 2007 - Prix Marcel-Vincent de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS), couronnant les travaux d'une personne œuvrant dans le domaine des sciences sociales[3].
  • 2006 - Prix Josep Maria Vilaseca i Marcet de l'Institut d'estudis autonòmics de Catalogne, Au-delà de la nation unificatrice. Plaidoyer pour le fédéralisme multinational [4].
  • 2005 - Prix Reconnaissance UQAR reconnaissant l'excellence professionnelle et l'apport remarquable d'un diplômé à la collectivité universitaire et au milieu.
  • 2003-2010- Chaire senior de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes.
  • 1994 - Prix Richard-Arès, Québec : État et société[5].
  • 1987-1988 et 1985-1986 - Prix d'excellence en enseignement de l'Université Carleton.
  • 1976 - Prix de la Commission de la capitale nationale sur le bilinguisme et le biculturalisme.
  • 1972 - Premier prix national en études économiques, Artisans Coopvie, Cégep de Rimouski.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Œuvres (1979-)[modifier | modifier le code]

  • Alain-G. Gagnon, Brian Tanguay, (dir.), Canadian Parties in Transition, 4e édition, Toronto, University of Toronto Press, à paraître.
  • Alain-G. Gagnon et Jean-Charles St-Louis, dir., Les Conditions du dialogue au Québec: laïcité, réciprocité, pluralisme, Montréal, Québec Amérique, collection Débats, 2016.
  • Eugénie Brouillet, Alain-G. Gagnon, Guy Laforest, dir., La conférence de 1864. 150 ans plus tard: Comprendre l'émergence de la fédération canadienne, Québec, Tome 2, Les Presses de l'Université Laval, 2016.
  • Alain-G. Gagnon, Soeren Keil et Sean Mueller, dir. Understanding Federalism and Federation, Farnham (Angleterre), Ashgate, 2015.
  • Guy Laforest, Eugénie Brouillet, Alain-G. Gagnon, Yves Tanguay (dir.) The Constitutions That Shaped Us, Tome 1, Montréal et Kingston, McGill-Queen's University Press, 2015.
  • Alain-G Gagnon, Minority Nations in the Age of Uncertainty : National Emancipation and Empowerment, Toronto, University of Toronto Press, 2014.
  • Alain-G. Gagnon, Micheline Milot, F. Leslie Seidle, François Boucher, Rapport présenté au ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion en vue d'élaborer un nouvel énoncé de politique, Gouvernement du Québec, octobre 2014.
  • Alain-G. Gagnon (dir.), La politique québécoise et canadienne: une approche pluraliste, Québec, Presses de l'Université du Québec, 2014.
  • Guy Laforest, Eugénie Brouillet, Alain-G. Gagnon et Yves Tanguay (dir.) Ces constitutions qui nous ont façonnés: anthologie historique des lois constitutionnelles antérieures à 1867, Tome 1, Québec, Presses de l'Université Laval, 2014.
  • James Bickerton & Alain-G Gagnon (ed.), Canadian Politics, Sixth edition, Toronto, University of Toronto Press, 2014.
  • Alain-G. Gagnon et José Maria Sauca (dir.), Negotiating Diversity: Identity, Pluralism and Democracy, Bruxelles, Les Presses interuniversitaires européennes/Peter Lang, collection «Diversitas», 2014.
  • Alain-G. Gagnon et Michael Keating (dir.), Political Autonomy and Divided Polities, Basingstoke, Palgrave and Macmillan, 2012.
  • Michel Seymour et Alain-G. Gagnon (dir.), Multinational Federalism: Problems and Prospects, Basingstoke, Palgrave and Macmillan, 2012.
  • Alain-G. Gagnon, L’Âge des incertitudes : essais sur le fédéralisme et la diversité nationale, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2011.
  • Alain-G. Gagnon et Ferran Requejo (dir.), Nations en quête de reconnaissance : Regards croisés Québec-Catalogne, Bruxelles, Les Presses interuniversitaires européennes/Peter Lang, collection «Diversitas», 2011.
  • Michael Burgess et Alain-G. Gagnon (dir.), Federal Democracies, Londres, Routledge, 2010.
  • Alain-G. Gagnon, Au-delà de la nation unificatrice: plaidoyer pour le fédéralisme multinational, Barcelone, Institut d’Estudis Autonòmics (Generalitat de Catalunya), 2007, 280 pages (Prix Josep Maria Vilaseca i Marcet).
  • Christian Rouillard, Éric Montpetit, Isabelle Fortier, Alain-G. Gagnon, De la réingénierie à la modernisation de l'État québécois, Québec, Les Presses de l'Université Laval, 2009.
  • James Bickerton & Alain-G Gagnon (ed.), Canadian Politics Fifth edition, University of Toronto Press, 2009.
  • Alain-G. Gagnon (dir.) D’un référendum a l’autre. Le Québec face à son destin, Québec, Presses de l’Université Laval, 2008.
  • Alain-G. Gagnon (dir.), Quebec : Una Historia de 400 años, ISTOR : Revista de Historia Internacional, numéro spécial sur le Québec, 2008, 207 pages.
  • Alain-G. Gagnon, Brian Tanguay, dirs. Canadian Parties in Transition, 3e édition, Peterborough, Broadview Press, 2007.
  • Alain-G. Gagnon, André Lecours, Geneviève Nootens (dir.) Les nationalismes majoritaires contemporains, Montréal, Québec Amérique, 2007.
  • Alain-G. Gagnon, Raffaele Iacovino, Federalism, Citizenship, and Quebec. Debating Multinationalism, Toronto, University of Toronto Press, 2007.
  • Alain-G. Gagnon, dir., Le fédéralisme canadien contemporain. Fondements, traditions, institutions, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2006.
  • Bernard Jouve, Alain-G. Gagnon, dir., Les métropoles au défi de la diversité culturelle, collection Symposium, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2006.
  • Jacques Palard, Alain-G. Gagnon, Bernard Gagnon, dir., Diversité et identités au Québec et dans les régions d’Europe, Bruxelles/Québec, Presses de l’Université Laval/Presses interuniversitaires européennes, 2006.
  • Christian Rouillard, Éric Montpetit, Isabelle Fortier, Alain-G. Gagnon, La réingénierie de l’État : vers un appauvrissement de la gouvernance, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2004.
  • Alain-G. Gagnon, Montserrat Guibernau et François Rocher, dir., The Conditions of Diversity in Multinational Democracies, Montréal : IRPP/McGill-Queen’s University press, 2003.
  • Alain-G. Gagnon, dir., Québec : État et Société, 2 tome, Montréal, Québec Amérique, 2003.
  • Alain-G. Gagnon et James Tully, dir., Multinational Democracies (Cambridge : Cambridge University Press, 2001).
  • James Bickerton, Stephen Brooks, Alain-G. Gagnon, Six penseurs en quête de liberté, d’égalité et de communauté : Grant, Innis, Laurendeau, Rioux, Taylor et Trudeau, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2003. Publié en version anglaise à McGill-Queen’s University Press en 2005.
  • James Bickerton, Alain-G. Gagnon, Patrick Smith, Ties That Bind : Parties and Voters in Canada, Toronto, Oxford University Press, 1999, 251 p.
  • Alain-G. Gagnon, dir. L’union sociale canadienne sans le Québec, Montréal, Les Éditions Saint-Martin, 2000, 277 pages. Aussi en version anglaise en 2000.
  • Alain-G. Gagnon et Guy Rocher, dir. Regards sur la convention de la Baie James et du Nord Québécois, Montréal, Québec Amérique, 2002. Aussi en anglais, en cri et en inuktitut.
  • Jocelyn Maclure et Alain-G. Gagnon (dir.), Repères en mutation. Identité et citoyenneté dans le Québec contemporain, collection «Débats», Montréal, Québec Amérique, 2001, 435 pages.
  • Alain-G. Gagnon et Jean-Pierre Girard (dir.), Le mouvement coopératif au cœur du XXIe siècle, Sainte-Foy, Les Presses de l’Université du Québec, 2001, 313 pages.
  • Alain-G. Gagnon et Hugh Segal, (edited and introduced by), The Canadian Social Union Without Quebec. 8 Critical Analyses, Institute for Research on Public Policy, Montréal, 2000, 260 pages.
  • Alain-G. Gagnon, Quebec y el federalismo canadiense, Madrid, Consejo Superior de Investigaciones cientificas, 1998.
  • Alain-G. Gagnon, Quebec, World Bibliographical Series, vol. 211, Oxford, ABC Clio, 1998, 350 p.
  • Alain-G. Gagnon, James Bickerton, Munroe Eagles, Patrick Smith, L’almanach politique du Québec: les circonscriptions fédérales, Montréal, Québec Amérique, 1997, 251 pages.
  • Alain-G. Gagnon et Michel Sarra-Bournet (dir.), Duplessis: Entre la grande noirceur et la société libérale, collection «Débats», Montréal, Québec Amérique, 1996, 396 pages.
  • Alain-G. Gagnon et A. Brian Tanguay (dir.), Canadian Parties in Transition: Discourse, Organization and Representation, 2e édition, Toronto, Nelson Canada, 1996, 587 pages.
  • Alain-G. Gagnon et Alain Noël (dir.), L'Espace québécois, Montréal, Québec Amérique, 1995, 305 pages.
  • Munroe Eagles, James Bickerton, Alain-G. Gagnon, Patrick Smith, Almanac of Canadian Politics, 2e édition, Toronto, Oxford University Press, 1995, 765 pages.
  • Alain-G. Gagnon(dir.), Québec: État et société, Tome 1, Montréal, Québec Amérique, 1994, 509 pages.
  • James P. Bickerton et Alain-G. Gagnon (dir.), Canadian Politics, 2e édition, Peterborough, Broadview Press, 1994, 608 pages.
  • Stephen Brooks et Alain-G. Gagnon (dir.), The Political Influence of Ideas: Policy Communities and Social Scientists, New York, Praeger, 1994, 240 pages.
  • Michael Burgess et Alain-G. Gagnon (dir.), Comparative Federalism and Federations: Competing Traditions and Future Directions, London, Simon and Schuster (publié aussi par University of Toronto Press), 1993, 250 pages.
  • Alain-G. Gagnon(dir.), Quebec: State and Society, 2e édition, Toronto, Nelson Canada, 1993, 507 pages.
  • Alain-G. Gagnon et Brian Tanguay (dir.), Democracy With Justice: Essays in Honour of Khayyam Zev Paltiel/La juste démocratie: mélanges en l'honneur de Khayyam Zev Paltiel, Ottawa, Les Presses de l'Université Carleton, 1992, 447 pages.
  • Alain-G. Gagnon et François Rocher (dir.), Répliques aux détracteurs de la souveraineté du Québec, Montréal, VLB Éditeur, 1992, 508 pages.
  • Munroe Eagles, James Bickerton, Alain-G. Gagnon, Patrick Smith Almanac of Canadian Politics, 1ère édition, Peterborough, Broadview Press, 1991, 712 pages.
  • Alain-G. Gagnonet Daniel Latouche Allaire, Bélanger, Campeau et les autres, Montréal, Québec/Amérique, 1991, 602 pages.
  • Alain-G. Gagnon et James P. Bickerton (dir.), Canadian Politics: Introduction to the Discipline, 1ère édition, Peterborough: Broadview Press, 1990, 637 pages.
  • Stephen Brooks et Alain-G. Gagnon (dir.), Social Scientists, Policy, and the State, New York, Praeger, 1990, 184 pages.
  • Alain-G. Gagnon et A. Brian Tanguay (dir.), Canadian Parties in Transition: Discourse, Organization and Representation, 1ère édition, Toronto, Nelson Canada, 1989, 528 pages.
  • Stephen Brooks et Alain-G. Gagnon, Social Scientists and Politics in Canada: Between Clerisy and Vanguard, Montréal, McGill-Queen's University Press, 1988, 151 p.
  • Alain-G. Gagnon et Mary Beth Montcalm Quebec: Beyond the Quiet Revolution, Toronto, Nelson Canada, 1989, 221 pages.
  • Alain-G. Gagnon (dir.), Intellectuals in Liberal Democracies, New York, Praeger Publishers, 1987, 242 pages.
  • Alain-G. Gagnon, Développement régional, État et groupes populaires, Hull, Asticou, 1985, 290 p.
  • Alain-G. Gagnon (dir.), Quebec: State and Society, 1ère édition, Toronto, Methuen, 1984, 430 pages.
  • Alain-G. Gagnon, Le modèle centre-périphérie appliqué à l'Est du Québec, Rimouski, Groupe de recherche interdisciplinaire en développement de l'Est du Québec, 1979, 156 p. (Volume 6).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité personne sur le site du catalogue général de la BnF
  2. Prix SQSP
  3. Acfas | Prix de l'Acfas
  4. Diari Oficial de la Generalitat de Catalunya
  5. L'Action nationale - Prix Richard-Arès - Lauréats depuis 1991

Liens externes[modifier | modifier le code]