Guy Rocher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guy Rocher (né le 20 avril 1924 à Berthierville) est un sociologue, professeur et conférencier québécois. Il est professeur en sciences sociales au département de sociologie de l'Université de Montréal et chercheur au Centre de recherche en droit public.

Membre de la commission Parent, il a défendu l'État-providence. Il a aussi participé à la rédaction de la Charte de la langue française, communément appelée loi 101[1].

Le fonds d'archives de Guy Rocher est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Guy Rocher compte plus d'une centaine de publications.

  • Introduction à la sociologie générale, Montréal (Québec), Canada, Éditions H.M.H., 1968-1969
  • Talcott Parsons et la sociologie américaine, Paris, France, Presses universitaires de France, , 238 p.
  • Le Québec en mutation, Montréal (Québec), Canada, Éditions H.M.H., , 345 p.
  • Entre les rêves et l'histoire. Entretiens avec Georges Khal, Montréal (Québec), Canada, VLB, , 230 p.
  • Guy Rocher : Entretiens, Montréal, (Québec), Canada, avec François Rocher, Éditions du Boréal, , 252 p. (ISBN 978-2-7646-2010-6)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yvan Perrier, « Portrait : Guy Rocher, le réformiste », À babord,‎ février/mars 2015 (ISSN 1710-209X, lire en ligne)
  2. Fonds Guy Rocher (MSS167) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).
  3. http://www.ordre-national.gouv.qc.ca/membres/membre.asp?id=312
  4. http://www.prixduquebec.gouv.qc.ca/recherche/desclaureat.php?noLaureat=143

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]