88e division d'infanterie (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 88e division d'infanterie.

88th Infantry Division
Image illustrative de l’article 88e division d'infanterie (États-Unis)
Insigne d'épaule de la division

Création 1917
1942
Dissolution 1919
1947
Pays États-Unis
Branche United States Army
Type Infanterie
Fait partie de Ve armée (Seconde Guerre mondiale)
Surnom Fighting Blue Devils
Clover Leaf Division
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Batailles Ligne Gustave
Bataille d'Anzio
Ligne Gothique
Offensive de printemps 1945 en Italie

La 88e division d'infanterie (88th Infantry Division) est une division de l'US Army, créée à l'occasion des deux guerres mondiales.

Elle apparaît le 5 août 1917 dans l'Iowa mais elle est envoyée trop tardivement (en septembre 1918) en France pour participer à la Première Guerre mondiale et elle est démobilisée en 1919. Elle est recréée en 1942, à l'occasion de la Seconde Guerre mondiale et présente la particularité d'être la première division américaine entièrement composée de conscrits, après que celle-ci a été réinstaurée en 1940. Elle est aussi l'une des premières divisions de conscrits à être envoyée au combat puisqu'elle débarque en Afrique du nord à la fin de l'année 1943, où elle poursuit son entraînement. Au début de l'année 1944, elle est transférée en Italie où elle connaît ses premiers combats, participant à lutte contre la ligne Gustave, la puissante position défensive allemande dans la péninsule italienne. Elle progresse jusqu'à Anzio à la fin du mois de mai et certains de ses éléments sont parmi les premières forces américaines à pénétrer dans Rome, le 4 juin 1944. Après une période de repos, elle est à nouveau engagée en septembre 1944 contre la ligne Gothique, étant souvent contrainte d'adopter une posture défensive. En revanche, en avril 1945, elle prend part à l'offensive de printemps, traversant le le 24 avril, tandis que les villes de Vérone et de Vincenza sont prises les 25 et 28 avril. Elle progresse ensuite en direction d'Innsbrück en Autriche, où elle fait sa jonction le 2 mai, avec des éléments de la 103e division d'infanterie venant du Nord.

Après la guerre, elle incorpore certains éléments de la 34e division d'infanterie et participe à l'occupation du nord de l'Italie, le long de la ligne Morgan près de Trieste, jusqu'à la signature du traité de paix entre les Alliés et l'Italie en 1947. Le 351e régiment d'infanterie est ensuite détaché de l'unité pour participer à la défense du territoire libre de Trieste (placé sous le contrôle de l'ONU), au sein de la Trieste United States Troops. Cet État est finalement partagé entre l'Italie et la Yougoslavie par un protocole d'accord en 1954. Le reste de la division est démobilisé en 1947.

Composition[modifier | modifier le code]

Plaque en hommage à la 88e d'infanterie, dans la région de Trieste.

La division comprend les unités suivantes :

  • 349e régiment d'infanterie (349th Infantry Regiment) ;
  • 350e régiment d'infanterie (350th Infantry Regiment) ;
  • 351e régiment d'infanterie (351st Infantry Regiment) ;
  • 337e bataillon d'artillerie de campagne (337th Field Artillery Battalion) ;
  • 338e bataillon d'artillerie de campagne (338th Field Artillery Battalion) ;
  • 339e bataillon d'artillerie de campagne (339th Field Artillery Battalion) ;
  • 913e bataillon d'artillerie de campagne (913rd Field Artillery Battalion) ;
  • 313e bataillon du génie (313rd Combat Engineer Battalion) ;
  • 313e bataillon médical (313rd Medical Battalion) ;
  • 752e bataillon blindé (752nd Tank Battalion (attached).

Liens web[modifier | modifier le code]