5e armée (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 5e armée.

United States Army North
Image illustrative de l’article 5e armée (États-Unis)

Création 1943 - présent
Pays États-Unis
Branche United States Army
Type Commandement
Garnison Fort Sam Houston, Texas
Ancienne dénomination Fifth United States Army
Guerres Seconde Guerre mondiale
Commandant Thomas R. Turner II

La 5e armée américaine (Fifth United States Army) est actuellement la composante terrestre du United States Northern Command (NORTHCOM) chargé des opérations militaires américaines dans la zone de responsabilité de ce commandement. Ainsi, elle est aussi actuellement connue comme United States Army North (USARNORTH).

Historique[modifier | modifier le code]

Crée lors de la Seconde Guerre mondiale début 1943, cette grande formation de l'armée de terre des États-Unis a participé à la campagne d'Italie en commençant par l'opération Avalanche avec à sa tête le général Mark Wayne Clark.

Un des incidents les plus controversés de l'histoire de la Cinquième Armée s'est produit lors de la Libération de Rome. La conception stratégique du Général Sir Harold Alexander, commandant les Armées Alliées en Italie, prévoit que les forces du VIème corps, sortant d'Anzio, capturent les forces allemandes en retraite, et soient neutralisées par les cinquième et huitième armées. Cependant, en violation des ordres, Clark détourne les unités du VIe Corps vers Rome, laissant un petit contingent pour bloquer les Allemands. Cela n'a pas été fait et les forces allemandes ont réussi à s'échapper et à rétablir une ligne cohérente au nord de Rome. Clark prétend qu'il y avait d'importantes menaces allemandes qui nécessitaient la diversion, mais beaucoup pensent qu'il recherchait avant tout la gloire en étant le premier à libérer Rome. Mark Wayne Clark pense quant à lui que cette machination était destinée à glorifier Alexander.

« Je connais des intérêts et des machinations pour que la 8e armée britannique s'empare de Rome... si seulement Alexander essaie de faire quelque chose de ce genre, il aura une autre bataille à mener : contre moi.... »

— Mark Wayne Clark dans son journal personnel du 5 mai 1944[1]

Son quartier général est depuis 1971 situé au Fort Sam Houston au Texas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Katz 2003, p. 327.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]