69e division d'infanterie (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 69e division d'infanterie.

69th Infantry Division
Image illustrative de l’article 69e division d'infanterie (États-Unis)
Insigne d'épaule de la division

Création 1943
1954
Dissolution 1945
1956
Pays États-Unis
Branche United States Army
Type Infanterie
Surnom The Fighting 69th
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Campagne d'Allemagne (1945)

La 69e division d'infanterie (69th Infantry Division) est une division de l'US Army créée à l'occasion de la Seconde Guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Panneau à Weissenfels rappelant la prise de la ville par la division.
  • Activation :  ;
  • Départ pour l'Europe : décembre 1944 ;
  • Jours de combat : 86 ;
  • Désactivation : .

L'unité arrive en Angleterre le 12 décembre 1944 où elle prolonge son entraînement avant d'être envoyée en France, débarquant au Havre le pour ensuite se diriger vers la Belgique pour relever la 99e division d'infanterie. Dans un premier temps, elle occupe des positions défensives face à la ligne Siegfried. Elle passe à l'offensive à la fin du mois de février, prenant Schmidtheim et Dahlem le 7 mars. Le 27 mars, elle traverse le Rhin et s'empare de la forteresse d'Ehrenbreitstein. Le 7 avril, elle relève la 80e division d'infanterie à Cassel, prend Hann. Münden le lendemain avant de conquérir Weißenfels le 14 avril, en dépit d'une forte résistance. Elle livre d'importants combats de rue lors de la prise de Leipzig le 18 avril et avance jusqu'à Eilenburg qui tombe le 23 avril, sécurisant la rive est de la Mulde. Lors de patrouilles entre ce cours d'eau et l'Elbe, elle est la première unité américaine à entrer en contact avec les éléments avancés de la 5e armée de la garde soviétique près de Riesa puis à Torgau lors de l'Elbe Day, le 25 avril. Jusqu'au 8 mai, la division remplit des missions de patrouille puis participe à l'occupation de l'Allemagne jusqu'en septembre 1945.

Entre 1954 et 1956, elle est brièvement réactivée comme division d'entraînement à Fort Dix, dans le New Jersey.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Photo symbolique entre le lieutenant William Robertson de la 69e division et le lieutenant soviétique Alexander Silvashko deux jours après leur rencontre à Torgau, lieu officiel de la jonction entre l'armée américaine et l'armée soviétique.