63e division d'infanterie (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 63e division d'infanterie.

63rd Infantry Division
Image illustrative de l’article 63e division d'infanterie (États-Unis)
Insigne d'épaule de la division

Création 1943
1952
1968
Dissolution 1945
1963
Pays États-Unis
Branche United States Army
Type Infanterie
Garnison Moffett Federal Airfield, Californie
Surnom Blood and Fire
Devise Pride, Honor, Service
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Campagne d'Allemagne (1945)

La 63e division d'infanterie (63rd Infantry Division) est une division de l'US Army créée lors de la Seconde Guerre mondiale et active aujourd'hui sous la forme du 63d Regional Support Command.

Histoire[modifier | modifier le code]

La division débarque à Marseille le et se dirige vers Haguenau pour protéger le flanc est de la 7e armée le long du Rhin. Elle occupe des positions défensives jusqu'au , date à laquelle le 253e régiment d'infanterie est rattaché à la 44e division d'infanterie et le 255e régiment à la 100e division d'infanterie. Quant au 254e régiment d'infanterie, il est envoyé dans la région de Colmar auprès de la 3e division d'infanterie. Au début du mois de , l'unité est à nouveau réunie et commence à progresser, traversant la Saar le . Au début du mois de mars, elle s'attaque à la ligne Siegfried, perçant celle-ci à Saint-Ingbert et Hassel le . Elle prend ensuite Spiesen-Elversberg, Neunkirchen et Erbach. Le , elle traverse le Rhin à Lampertheim et s'enfonce au cœur de l'Allemagne, conquérant Heidelberg le . Le 253e régiment d'infanterie est l'unité de la division qui rencontre le plus de résistance, notamment entre la Neckar et la Kocher, près de Neuenstadt am Kocher, Buchhof et Stein-am-Kocher.

La division bifurque ensuite vers le sud-est et prend Lampoldshausen le . Une tête de pont est constituée le lendemain après le franchissement de la Kocher, près de Weißbach, avant de conquérir Schwäbisch Hall le . Elle poursuit alors en direction du Danube qu'elle traverse le , s'emparant ensuite de Leipheim. Le , elle est retirée du front pour remplir des missions d'occupation sur le Rhin, entre Darmstadt et Stuttgart. Elle est démobilisée à la fin du mois de .

Entre 1952 et 1963, elle est recréée et incorporée dans l'Armée de réserve des États-Unis.

Composition[modifier | modifier le code]

  • 253e régiment d'infanterie (253d Infantry Regiment) ;
  • 254e régiment d'infanterie (254th Infantry Regiment) ;
  • 255e régiment d'infanterie (255th Infantry Regiment) ;
  • 718e bataillon d'artillerie de campagne (718th Field Artillery Battalion (155mm)) ;
  • 861e bataillon d'artillerie de campagne (861st Field Artillery Battalion (105mm)) ;
  • 862e bataillon d'artillerie de campagne (862d Field Artillery Battalion (105mm)) ;
  • 863e bataillon d'artillerie de campagne (863d Field Artillery Battalion (105mm)) ;
  • 63e section de reconnaissance motorisée (63d Reconnaissance Troop, Mechanized) ;
  • 263e bataillon du génie (263d Engineer Combat Battalion) ;
  • 363e bataillon médical (363d Medical Battalion) ;
  • 563e compagnie de transmissions (563d Signal Company).

Liens web[modifier | modifier le code]