70e division d'infanterie (États-Unis)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 70e division d'infanterie.

70th Infantry Division
Image illustrative de l’article 70e division d'infanterie (États-Unis)
Insigne d'épaule de la division

Création 1943
Dissolution Octobre 1945
Pays États-Unis
Branche United States Army
Type Infanterie
Surnom Trailblazers
Guerres Seconde Guerre mondiale
Batailles Libération de la France
Campagne d'Allemagne (1945)
Commandant historique John E. Dahlquist
Thomas W. Herren

La 70e division d'infanterie (70th Infantry Division, surnommée Trailblazers, soit « pionnier ») est une unité de l'US Army lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle est à la pointe de la VIIe Armée américaine lorsqu'elle celle-ci pénètre en Allemagne, au sud de Saarbrücken.

Elle est créée en 1943, au Camp Adair en Oregon. Lors de la Seconde Guerre mondiale, elle est envoyée sur le front européen mais est désactivée dès le mois d'octobre 1945, après son retour aux États-Unis. La division est réactivée comme unité de combat en 1952 et, en mai 1959, elle est réorganisée sous la forme de la 70e division d'entraînement à Detroit (Michigan), avant de rejoindre Fraser (Michigan).

En 1979, l'unité est réorganisée sous la forme du 70e régiment avant d'être formellement désactivée le 15 novembre 1996. Le 124th Army Reserve Command reprend le titre de la division et ses traditions. En 2000, le 70th Regional Support Command devient le 70th Regional Readiness Command et entretient des relations avec les anciens combattants de la 70e division.

Le terme de Trailblazers, surnom de l'unité, vient des pionniers s'étant installés dans l'Oregon et qui tracèrent les premières pistes (blazing trails en anglais) à travers les forêts de conifères du nord-ouest des États-Unis. Cette dénomination est adoptée dès la création de l'unité. L'insigne de l'unité fait aussi référence aux forêts de l'Oregon.

Mémorial en l'honneur des soldats de la division morts près de Spicheren.

Lien web[modifier | modifier le code]