Aller au contenu

Liste des empereurs byzantins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Empereur byzantin)

La liste des empereurs byzantins présente les empereurs de l'Empire romain d'Orient, appelé depuis le XVIe siècle « Empire byzantin » par l'historiographie, notamment à partir de la fin de l'Empire romain d'Occident en 476.

La liste commence cependant avec l'empereur Constantin qui règne de 306 à 337, parce qu'il est le fondateur en 324 de la nouvelle Rome, Constantinople, capitale de l'Empire romain d'Orient/Empire byzantin jusqu'en 1453, date de sa prise par les Ottomans (aujourd'hui elle est appelée Istanbul), l'adjectif « byzantin » venant du nom de la ville sur le site de laquelle Constantinople a été établie, Byzance.

À partir du règne d'Héraclius (de 610 à 641), les empereurs (en latin imperatores, mais surtout appelés Augusti) portent le titre grec de basileus (« roi »).

Problèmes de nomenclature[modifier | modifier le code]

La question de l'appellation moderne des empereurs d'Orient a été compliquée à partir du XIXe siècle par la généralisation de l'appellation « byzantin » pour l'Empire romain d'Orient, appellation apparue au XVIe siècle chez l'historien allemand Hieronymus Wolf[1]. En fait, il n'existe pas de fondateur ni de début de l'Empire byzantin, et donc pas de premier empereur byzantin, car la distinction entre l'Empire romain et l'Empire byzantin n'est qu'une question de conventions entre historiens modernes. Le partage de l'Empire romain a commencé au cours du IIIe siècle, mais ces divisions avaient toutes été temporaires ; le système de la Tétrarchie, créé par Dioclétien en 284 pour des raisons pratiques, n'avait pas résisté à l'ambition des césars. Tout au plus existe-t-il quelques règnes marquant des césures et pouvant servir de points de repère :

  • Constantin Ier fonde Constantinople officiellement en 330 et dote ainsi l'Empire romain d'une seconde capitale ;
  • Théodose Ier est le dernier empereur à régner sur un Empire romain unifié. La bataille d'Andrinople où meurt son prédécesseur Valens en 378 marque l'avènement de la cavalerie, avènement militaire du Moyen Âge ;
  • Flavius Arcadius, fils aîné de Théodose et successeur en 395, est le premier empereur d'Orient après la partition définitive de l'Empire (que cependant personne ne jugea comme telle à l'époque) ;
  • Zénon est parfois considéré comme le dernier empereur romain d'Orient et le premier empereur byzantin, car sous son règne est déposé le dernier empereur d'Occident, Romulus Augustule, en 476, dont les insignes sont envoyées à Constantinople par Odoacre ;
  • Justinien est généralement considéré comme le dernier empereur romain en raison de sa vision de l'Empire qui place l'Italie au cœur de la politique de reconquête, et en raison de sa culture essentiellement latine ;
  • Héraclius fait du grec la langue officielle de l'Empire ; en fait, le grec n'avait jamais cessé d’être la langue véhiculaire de la moitié orientale de l'Empire romain depuis ses origines, au IIe siècle av. J.-C. Il abandonne le titre latin d'imperator pour prendre le titre grec de basileus[2].

Les Romains d'Orient nommés par convention « Byzantins » considéraient que l'orbis romain était unique et indivisible, aussi l'Empire continuait-il, à leurs yeux, en Orient — avec toutefois une interruption de 57 ans à la suite du siège de Constantinople en 1204. Jusqu'à la chute de Constantinople en 1453, les historiens byzantins désignent donc toujours leur empire comme celui « des Romains » (et non « des Grecs » ou « des Byzantins »). De fait, durant tout le Moyen Âge, l'évocation de l'Empire romain est directement rattachée à Constantinople et garde, tant en Occident qu'en Orient, un prestige immense qui a conduit de nombreux rois barbares à être revêtus des insignes consulaires. Après le sacre de Charlemagne en 800 et la reconnaissance de son titre d'imperator, seuls les empereurs byzantins s'accordent le titre de basileus des Romains, l'orbis romain demeurant indivisible.

Frise chronologique des dynasties[modifier | modifier le code]

PaléologuesLascarisAnge (Byzance)ComnènesDoukasComnènesDynastie macédonienneAmoriensDynastie nicéphorienneDynastie isaurienneAnnées de chaos (695-717)Dynastie des HéraclidesJustiniensDynastie thraceThéodosiensValentiniensConstantiniensChute de ConstantinopleChute de ConstantinopleChute de ConstantinopleQuatrième croisadeChute de RomeConstantinopleConstantinopleConstantinople

Liste des empereurs de 306 à 1453[modifier | modifier le code]

Dynastie constantinienne (306-364)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début du règne Fin du règne Mort Notes
Constantin Ier

Flavius Valerius Aurelius Constantinus

27 février 272

Naissus

(Mésie)

25 juillet 306 22 mai 337 22 mai 337

(65 ans)

Nicomédie

(Bithynie)

  • Fils de Constance Chlore, proclamé empereur par les troupes de son père.
  • Accepté en tant que « César » de l'Occident par Galère de 306 à 307.
  • S'autoproclame « Auguste » de l'Occident en 307 après la mort de Sévère et refuse la relégation en « César » par Galère jusqu'en 309.
  • Empereur de l'Occident de 311 à 324 après avoir éliminé Maxence, puis seul maître de l'Empire après avoir éliminé Licinius.
  • Convoque le concile de Nicée qui établit les bases de la foi chrétienne, légalise le christianisme par l'Edit de Milan. Premier empereur romain à être baptisé.
  • Fondateur de Constantinople, nouvelle capitale de l'Empire.
  • Mort des suites d'une fièvre.
Constance II

Flavius Julius Constantius

7 août 317

Sirmium

(Mésie)

9 septembre 337 3 novembre 361 3 novembre 361

(44 ans)


Mopsueste

(Cilicie)

Julien

Flavius Claudius Julianus

331 ou 332

Constantinople

3 novembre 361 26 juin 363 26 juin 363

(31 ans)

Parthie (peut-être Samarra)

  • Cousin de Constance II, nommé « César » de l'Occident en 355.
  • Proclamé « Auguste » par ses troupes à Lutèce en 360.
  • Seul empereur après la mort de Constance II.
  • Rétablit le paganisme dans l'Empire
  • Blessé lors de la bataille de Ctésiphon contre les Perses, il meurt de ses blessures en Mésopotamie.
Jovien

Flavius Claudius Jovianus

331

Singidunum

(Mésie)

26 juin 363 17 février 364 17 février 364 (33 ans)

Dadastana (en)

(Bithynie)

  • Général de Julien, proclamé empereur par ses troupes à la mort de Julien.
  • Mort d'intoxication au monoxyde de carbone ou de crise cardiaque.

Dynastie valentinienne (364-378)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début du règne Fin du règne Mort Notes
Valens

Flavius Iulius Valens

328

Cibalis

(Pannonie)

26 mars 364 9 août 378 9 août 378 (50 ans)

Andrinople (Thrace)

Dynastie théodosienne (379-457)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début du règne Fin du règne Mort Notes
Théodose Ier

Flavius Theodosius

11 janvier 347

Cauca

(Hispanie)

19 janvier

379

17 janvier

395

17 janvier 395 (48 ans)

Mediolanum (Italie)

  • Nommé « César » de l'Orient en 379.
  • Proclamé « Auguste » en 392.
  • Seul empereur après la mort de Valentinien II en Occident.
  • Convoque le concile de Constantinople, qui impose le concept de Trinité et fait du christianisme la religion officielle de l'Empire Romain
  • Meurt d'un œdème pulmonaire
Arcadius

Flavius Arcadius

377

Hispanie

17 janvier

395

1er mai

408

1er mai 408 (31 ans)

Constantinople

  • Fils du précédent
  • Co-empereur en Orient, avec son frère Flavius Honorius (395-423) en Occident.
  • Mort de causes inconnues
Théodose II

Flavius Theodosius Iunior

10 avril 401

Constantinople

1er mai

408

28 juillet

450

28 juillet 450 (49 ans)

Constantinople

Marcien

Flavius Marcianus

396

Thrace ou Illyrie

25 août

450

27 janvier

457

janvier 457 (61 ans)

Constantinople

Dynastie thrace (457-518)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de Règne Fin de Règne Mort Notes
Léon Ier

Flavius Valerius Leo

~401


Dacie aurélienne

7 février 457 18 janvier 474 18 janvier 474 (73 ans)

Constantinople

  • Thrace ou Dace d'origine modeste, militaire élevé au trône par Aspar à la mort de Marcien. Se débarrasse d'Aspar avec l'aide de son gendre Zénon en 471
  • Intervient à de nombreuses reprises dans les affaires de l'Empire d'Occident. Lance la dernière opération militaire conjointe avec ce dernier (expédition du Cap Bon)
  • Mort de dysenterie.
Léon II

Flavius Valerius Leo Iunior

~467

Constantinople

18 janvier 474 10 novembre 474 10 novembre 474 (7 ans)

Constantinople

  • Petit-fils de Léon Ier, il est co-empereur avec celui-ci jusqu'à sa mort et lui succède à la dignité d'empereur.
  • Mort de maladie.
Zénon

Flavius Zeno Perpetuus

425

Tarasicodissa (Isaurie)

9 février 474 9 avril 491 9 avril 491 (65 ans)

Constantinople

Usurpateurs Marcien en 479

Léontios et Illius en 484-488


Basiliscus

Flavius Basiliscus Augustus

inconnue 9 janvier 475 août 476 477

Limnai (en) Cappadoce

  • Frère de Vérine, épouse de Léon Ier. Militaire parvenu au pouvoir à la suite d'une révolte contre Zénon
  • Soutient le monophysisme
  • Détrôné après la reprise de Constantinople par Zénon, puis déporté avec sa famille dans une forteresse en Cappadoce
  • Mort de maltraitance (peut-être de froid et de faim enfermé dans une citerne)
Anastase Ier

Flavius Anastasius

~430

Dyrrachium

(Épire)

11 avril 491 10 juillet 518 10 juillet 518 (87 ans)

Constantinople

Dynastie justinienne (518-610)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Justin Ier

Flavius (Anicius ?) Iustinus

~450

Bederiana, près de Naissus

(Dacie aurélienne)

10 juillet 518 1er août 527 1er août 527 (77 ans)

Constantinople

  • Général de basse extraction proclamé empereur par acclamation sur proposition du Sénat à la suite de la mort sans héritier d'Anastase Ier.
  • Favorise le chalcédonisme
  • Meurt de démence
Justinien Ier

Flavius Petrus Justinianus Sabbatius

~482

Tauresium (Illyrie)

1er août 527 15 novembre 565 15 novembre 565 (83 ans)

Constantinople

Justin II

Flavius Iustinus Iunior

~520

Constantinople

15 novembre 565 5 octobre 578 5 octobre 578 (58 ans)

Constantinople

Tibère II Constantin

Flavius Tiberius Constantinus

~520/535

Thrace

5 octobre 578 14 août 582 14 août 582

Constantinople

  • Fils adoptif du précédent, associé au trône dès 574.
  • Mort de causes inconnues
  • N.B. : Tibère II pour les antiquisants ; mais Tibère Ier pour les byzantinistes.
Maurice

Flavius Mauricius

~539

Arabissos

(Cappadoce)

14 août 582 23 novembre 602 27 novembre 602 (43 ans)

Port d'Eutrope (en), Chalcédoine

(Bithynie)

  • Gendre du précédent ; époux de Constantina, fille de Tibère.
  • Déposé puis exécuté avec toute sa descendance sur les ordres de Phocas.
Phocas

Flavius Phocas

~547

Thrace ou Cappadoce

23 novembre 602 5 octobre 610 5 octobre 610 (62 ans)

Constantinople

  • Soldat dans l'armée des Balkans, usurpateur désigné par ses troupes révoltées.
  • Tyrannique et impopulaire, il est déposé puis exécuté par Héraclius l'Ancien

Dynastie héraclide (610-695)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Héraclius Ier

Flavius Heraclius Augustus

~575

Cappadoce

5 octobre 610 11 février 641 11 février 641 (65 ou 66 ans)

Constantinople

Constantin III Héraclius

Heraclius Novus Constantinus Augustus

3 mai 612

Constantinople

11 février 641 25 mai 641 25 mai 641 (29 ans)

Constantinople

  • Fils aîné d'Héraclius et de sa première femme, Fabia Eudocia ; nommé co-empereur en 613, il accède au trône avec son demi-frère Héraclonas à la mort d'Héraclius en 641
  • Adepte de l'orthodoxie.
  • Mort de tuberculose, ou empoisonné par l'impératrice douairière Martina.
  • N.B. : ne pas le confondre avec l'usurpateur puis, pendant quelque temps, empereur légitime d'Occident Constantin III (407-411).
Héraclonas (Héraclius II)

Flavius Constantinus Heraclius Augustus

626

Lazique

11 février 641 septembre 641 641 ou 642 (15 ou 16 ans)

Rhodes

  • Fils cadet de Héraclius et de sa seconde épouse, Martina ; nommé co-empereur en 638, il accède au trône avec son demi-frère Constantin III, puis devient seul empereur après la mort de Constantin III sous la régence de Martina.
  • Contraint par l'armée de nommer co-empereur Constant II ; puis destitué par le Sénat. Exilé à Rhodes après s'être fait couper le nez, meurt des suites de ses blessures
Constant II Héraclius

Flavius Heraclius Constantius Augustus

7 novembre 630

Constantinople

septembre 641 15 septembre 668 15 septembre 668 (37 ans)

Syracuse (Sicile)

  • Fils de Constantin III ; élevé au rang de co-empereur en été 641, devient unique empereur après l'abdication forcée de son oncle Héraclonas
  • Met probablement en place le système administratif des thèmes
  • Défend le monothélisme puis interdit tout débat sur la nature du Christ, ce qui lui vaut de nombreux ennemis
  • Tente de transférer la capitale à Syracuse où il meurt assassiné sur les ordres de Mézézios ou des évêques siciliens le voyant comme un hérétique.
Usurpateurs Valentin en 644

Grégoire le Patrice en 645-647

Saborios en 667-668

Constantin IV Pogonate

Flavius Constantinus Augustus

652

Constantinople

15 septembre 668 14 septembre 685 14 septembre 685 (35 ans)

Constantinople

Usurpateur Mézézios en 668-669
Justinien II Rhinotmète

Flavius Justinianus Augustus

669

Constantinople

14 septembre 685 septembre 695 cf. ci-dessous
  • Fils de Constantin IV ; élevé au rang de co-empereur en 681 ; devient le seul empereur à la mort de Constantin IV
  • Déposé par une révolte militaire en 695, mutilé, et exilé à Chersonèse ; il sera restauré sur son trône en 705.

Années de chaos (695-717)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Léonce

Leontius

Date inconnue

Isaurie

695 698 15 février 706

Constantinople

  • Général originaire d'Isaurie ; dépose Justinien II
  • Renversé à son tour par Tibère III en 698, puis exécuté avec ce dernier par Justinien II.
Tibère III Apsimar

Τιβέριος Γʹ Ἀψίμαρος

Date inconnue

Lieu inconnu

15 février 698 21 août 705 15 février 706

Constantinople

  • Amiral des Cibyrrhéotes probablement originaire de Germanie ; se rebelle contre Léonce après une expédition ratée
  • Destitué puis exécuté avec Léonce par Justinien II en 705
  • N.B. : Tibère III pour les antiquisants ; Tibère II pour les byzantinistes.
Justinien II Rhinotmète

Flavius Justinianus Augustus

cf. ci-dessus 21 août 705 4 novembre 711 4 novembre 711 (43 ans)

Damatrys (Opsikion)

  • Restauré sur le trône avec le soutien des Bulgares ; nomme son fils Tibère co-empereur en 706
  • Tyrannique lors de son second règne, il est déposé et tué par une révolte militaire menée par le général Bardanès.
Philippicos

Φιλιππικός

(Bardanès)

Date inconnue

Pergamum (Thracésiens)

4 novembre 711 3 juin 713 20 janvier 714/715

Psamathia, Constantinople

  • Général d'origine arménienne ; destitue Justinien II
  • Rétablit le monothélisme comme seule doctrine de l'Empire
  • Renversé à son tour par une révolte des troupes opsikiennes, il est aveuglé et exilé dans le monastère urbain des Dalmates où il meurt de ses blessures.
Anastase II

Ἀναστάσιος Βʹ

Date inconnue

Lieu inconnu

3 juin 713 mai 715 1er juin 719

Constantinople

  • Secrétaire sous Philippicos ; élevé à la pourpre par les soldats qui ont renversé ce dernier
  • Renversé à son tour par une autre révolte militaire; se retire dans un monastère à Thessalonique en 715
  • Meurt exécuté par Léon III après une tentative de reconquête du pouvoir en 719
Théodose III

Θεοδόσιος Γʹ

Date inconnue

Lieu inconnu

novembre 715 25 mars 717 24 Juillet 754 (?)

Ephèse (?)

  • Fonctionnaire des finances ; proclamé empereur par les troupes opsikiennes rebelles ; entre à Constantinople en novembre 715
  • Abdique à la suite de la révolte de Léon III et devient moine, puis peut-être évêque d'Ephèse en 729.
  • Meurt de causes naturelles

Dynastie isaurienne (717-802)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Léon III l'Isaurien ~680 25 mars 717 18 juin 741 18 juin 741
  • Stratège des Anatoliques révolté contre Théodose III, se fait proclamer empereur alors que les Arabes assiègent Constantinople et réussit à les repousser ; empêche Anastase II de revenir au pouvoir ; s'allie avec les Khazars en 732 ; bat sévèrement les armées califales à Akroinon
  • Introduit un nouveau code juridique nommé Ecloga ; proclame le baptême forcé pour les juifs en 722 ; met en place l'iconoclasme (peut-être par mimétisme des musulmans) en 730
  • Meurt d'hydropisie
Usurpateurs Tibère IV en 718

Anastase II en 719

Constantin V Copronyme 718 18 juin 741 14 septembre 775 14 septembre 775
Usurpateur Artabasde en 741-743
Léon IV le Khazar 25 janvier 750 14 septembre 775 8 septembre 780 8 septembre 780
  • Fils du précédent.
  • Iconoclaste. Epouse Irène l'Athénienne.
  • Mort naturelle.
Constantin VI 771 8 septembre 780 18 août 797 entre 797 et 805
  • Fils du précédent et d'Irène l'Athénienne
  • Epouse Marie l'Arménienne puis Théodote
  • Régence d'Irène, déposée par Constantin en 790 puis rappelée en 792
  • Détrôné par Irène en 797, aveuglé et envoyé dans un monastère, où il meurt de ses blessures à une date inconnue, certainement avant 805
Irène l'Athénienne ~752 18 août 797 31 octobre 802 9 août 803

Dynastie nicéphorienne (802-813)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Nicéphore Ier le Logothète ~750 31 octobre 802 26 juillet 811 26 juillet 811
  • Usurpateur.
  • Tué lors la bataille de Pliska (ou Vărbitza, Virbitsa). Le khan des Bulgares Krum fera couvrir d’argent le crâne de l'empereur pour s’en servir comme d’une coupe à boire.
Staurakios ~778 26 juillet 811 2 octobre 811 11 janvier 812
  • Fils de Nicéphore le Logothète
  • Détrôné. Meurt de ses blessures reçues lors de la bataille de Pliska.
Michel Ier Rhangabé ~770 2 octobre 811 10 juillet 813 11 janvier 844
  • Epouse Procopia, soeur de Staurakios
  • Renverse son beau-frère incapable de régner à cause de ses blessures, avec l'aide des sénateurs
  • Détrôné par Léon l'Arménien suite à la défaite de Versinikia et contraint de devenir moine.

Dynastie arménienne (813-820)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Léon V l'Arménien ~775 10 juillet 813 24 décembre 820 24 décembre 820
  • Renverse Michel Rhangabé suite à la défaite de Versinikia contre les bulgares, avec le soutien de l'armée.
  • Restaure l'iconoclasme malgré l'opposition de Théodore Studite.
  • Epouse Théodosia
  • Assassiné sur l'ordre de Michel l'Amorien.

Dynastie amorienne/phrygienne (820-867)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Michel II l'Amorien 770 24 décembre 820 2 octobre 829 2 octobre 829
Théophile 813 2 octobre 829 20 janvier 842 20 janvier 842
Michel III 19 janvier 840 20 janvier 842 24 septembre 867 24 septembre 867
  • Fils de Théophile.
  • Surnommé "l'ivrogne" sous la dynastie macédonienne
  • Régence de Théodora de 842 à 856, qui rétablit le culte des icônes et lutte contre les Pauliciens
  • Bardas, oncle de Michel III et frère de Théodora, césar de 858 à 866.
  • Iconodule.
  • Epouse Eudocie Décapolitissa
  • Assassiné par son favori Basile.


Dynastie macédonienne (867-1057)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Basile Ier le Macédonien ~811 24 septembre 867 29 août 886 29 août 886
  • Associé au trône dès 866
  • Epouse Eudocie Ingérina
  • D'origine modeste, il entra au service de l’empereur Michel III qui ira jusqu'à le nommer coempereur. Considéré comme des plus grands empereurs byzantins.
  • Ses trois fils seront élevés au rang de césar : Constantin (869-879), Léon (870-886), et Alexandre (879-886).
Léon VI le Sage 19 octobre 866 29 août 886 11 mai 912 11 mai 912
Alexandre 23 novembre 870 29 août 886 6 juin 913 6 juin 913
  • Co-empereur avec son frère Léon VI.
Constantin VII Porphyrogénète 3 septembre 905 6 juin 913 9 novembre 959 9 novembre 959
  • Fils de Léon VI le Sage.
  • Epouse Hélène Lécapène en 919
  • Après la régence de Zoé Carbonopsina, fait appel en 918 à l'amiral Romain Lecapène, qui peu après se proclame lui-même basileus. Constantin exercera directement le pouvoir à partir de 945, après l'éviction de Romain puis de ses fils.
  • Empereur érudit, il fit rédiger un grand nombre d'ouvrages politiques, historiques ou encyclopédiques.
Romain Ier Lécapène ~870 17 décembre 920 20 décembre 944 15 juin 948
  • Couronné co-empereur sous le règne de son beau-fils Constantin VII, avec une prééminence de fait.
  • A la mort de son fils Christophe, il confirme la deuxième place de Constantin VII. Ses autres fils le contraignent à l'exil dans un monastère sur l'ile de Proti, où il décèdera.
  • Epouse Théodora
Christophe Lécapène 20 mai 921 31 août 931
  • Fils de Romain Ier Lécapène.
  • Usurpateur sous le règne de Constantin VII.
Étienne Lécapène 25 décembre 924 27 janvier 945
  • Fils de Romain Ier Lécapène.
  • Usurpateur sous le règne de Constantin VII.
Constantin Lécapène 25 décembre 924 27 janvier 945
  • Fils de Romain Ier Lécapène.
  • Usurpateur sous le règne de Constantin VII.
Romain II 939 9 novembre 959 15 mars 963 15 mars 963
Nicéphore II Phocas ~912 3 juillet 963 11 décembre 969 11 décembre 969
  • Brillant général, ayant notamment reconquis la Crête en 961, saccagé Alep en 962, il s'empare du trône tout en reconnaissant la légitimité des jeunes fils de Romain II, et assure la sienne en épousant Théophano Anastaso, veuve de Romain II.
  • Il conquiert la Cilicie et Antioche au détriment des Hamdanides, étend l'influence byzantine en Arménie, lutte contre l'empereur romain germanique Otton Ier pour l'Italie méridionale.
  • Dans les Balkans, il cherche à utiliser les Rus contre les Bulgares, avant de changer d'alliance face à cette nouvelle menace contre les Rus.
  • Assassiné, victime d'un complot mené par Théophano et Tzimiskès.
Jean Ier Tzimiskès ~925 11 décembre 969 10 janvier 976 10 janvier 976
  • Epouse Théodora, soeur de Romain II.
  • Remplace Nicéphore Phocas comme co-empereur pendant la minorité des fils de Romain II.
  • Mène en 975 une importante campagne en Syrie et Palestine, parfois qualifiée de "Croisade Byzantine". Il soumet au tribut le gouverneur de Damas, prend Byblos, Beyrouth, et peut-être d'autres cités.
  • Tombe malade - peut-être du typhus - et meurt au retour de sa grande campagne orientale.
Basile II le Bulgaroctone ~958 10 janvier 976 15 décembre 1025 15 décembre 1025
  • Fils de Romain II, associé au trône dès 960. N'exerce le pouvoir effectif qu'après la mort de Jean Tzimiskès.
  • Co-empereur avec son frère Constantin VIII.
  • Figure la plus marquante de la dynastie macédonienne et l'un des plus grands empereurs byzantins, avec Justinien et Héraclius. A sa mort, l'empire byzantin a atteint sa plus grande expansion depuis Justinien.
  • En véritable ascète, Basile II ne se maria pas et n'eut aucun enfant
Constantin VIII ~960 10 janvier 976 11 novembre 1028 11 novembre 1028
  • Fils de Romain II, associé au trône dès 970.
  • Co-empereur avec son frère Basile II.
Usurpateur Bardas Sklèros en 976-979 et 987-989
Zoé Porphyrogénète ~978 11 novembre 1028 juin 1050 juin 1050
Romain III Argyre 968 11 novembre 1028 11 avril 1034 11 avril 1034
  • Issu de la famille aristocratique anatolienne des Agryre, descendant de Romain Lecapène, il épouse Zoé sur ordre de Constantin VIII.
  • Mort dans son bain, peut-être à l'instigation de Zoé.
Michel IV le Paphlagonien ~1010 12 avril 1034 10 décembre 1041 10 décembre 1041
  • Introduit à la cour impériale par son frère Jean l'Orphanotrophe, il devient l'amant de Zoé, qui l'épouse le lendemain de la mort de Romain Argyre.
  • Malade, il abdique peu avant sa mort en faveur de son neveu Michel le Calfat qu'il a fait adopter par Zoé.
Michel V le Calfat ~1015 13 décembre 1041 20 avril 1042 24 août 1042
  • Neveu de Michel IV, adopté par celui-ci.
  • Chassé par la révolte de la population de Constantinople après qu'il ait tenté d'exiler Zoé, il meurt quelques mois plus tard.
Constantin IX Monomaque ~1000 12 juin 1042 11 janvier 1055 11 janvier 1055
Théodora Porphyrogénète ~980 11 janvier 1055 31 août 1056 31 août 1056
  • Fille de Constantin VIII.
  • Après avoir été reléguée dans un monastère par sa sœur Zoé, elle est portée brièvement au pouvoir par la foule lors de la chute de Michel V en 1042, puis de nouveau reléguée après le mariage de sa sœur avec Constantin Monomaque. A la mort de ce dernier, elle sort à nouveau de son monastère pour prendre la direction de l'empire.
  • Tombée gravement malade, elle désigne Michel Bringas comme son successeur juste avant sa mort.
Michel VI Bringas 31 août 1056 30 août 1057 1059
  • Issu d'une famille de hauts fonctionnaires, logothète des armées, il est désigné comme le successeur de Théodora.
  • Agé et sans enfants, son règne bref voit s'affronter pour le pouvoir hauts fonctionnaires, militaires, patriarche et population de Constantinople.
  • Une rébellion militaire conduite par Isaac Comnène met un terme définitif à la dynastie macédonienne, après quoi l'empereur abdique pour finir ses jours dans un monastère.

Dynastie Comnène (1057-1059)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Isaac Ier ~1007 1er septembre 1057 22 novembre 1059 1061
  • Commandant de l'armée d'Orient, il prend la tête d'une conspiration de généraux et vainc les troupes de Michel VI. Il est couronné empereur par le patriarche Michel Cérulaire après que celui-ci ait contraint Michel VI à abdiquer.
  • Devenu impopulaire après la chute de Michel Cérulaire, sans descendant, il abdique en faveur de Constantin Doukas, l'un des conspirateurs de 1057.
  • Il est le fondateur de la dynastie Comnène, qui reviendra au pouvoir avec son neveu Alexis en 1081, après la chute de la dynastie Doukas.

Dynastie Doukas (1059-1081)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Constantin X ~1006 24 novembre 1059 22 mai 1067 22 mai 1067
Romain IV Diogène ~1030 1er janvier 1068 24 octobre 1071 4 août 1072
Michel VII Doukas ~1050 24 octobre 1071 24 mars 1078 1090
  • Fils de Constantin X et d'Eudocie Makrembolitissa
  • Déjà co-empereur avec ses frères dès le règne de Constantin X, son règne personnel commence à la chute de Romain Diogène. Il nomme son fils Constantin co-empereur (celui-ci redeviendra à nouveau co-empereur sous Alexis 1er).
  • Epouse Marie d'Alanie
  • Confronté à de multiples révoltes, il est détrôné par Nicéphore Botaniatès. Il se fera moine et finira ses jours comme évêque d'Éphèse.
Nicéphore III Botaniatès ~1001 24 mars 1078 4 avril 1081 10 décembre 1081
  • Chef militaire ayant déjà participé au soulèvement de 1057 contre Michel VI, il se rebelle à nouveau en 1071 face à la dégradation de la situation en Anatolie suite à la bataille de Manzikert. Il se fait couronner empereur, contraint Michel Doukas à rentrer dans un monastère, et épouse Marie d'Alanie
  • Face à la multiplication des révoltes, il perd le soutien de ses alliés et Alexis Comnène le contraint à l'exil dans un monastère.

Dynastie Comnène (1081-1185)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Alexis Ier Comnène ~1058 4 avril 1081 15 août 1118 15 août 1118
  • Neveu d'Isaac Ier, apparenté aux Doukas par son mariage avec Irène Doukas, adopté par Marie d'Alanie, sa prise de pouvoir met fin à une période agitée sur le plan intérieur. Ses premières années de règne sont consacrées à la lutte contre les Normands, les Petchénègues qu'il écrase en 1091 et les Seldjoukides face auxquels il mène une politique complexe, recherchant l'alliance de Malik Shah contre les rebelles turcs.
  • Il reconquiert une partie de l'Asie mineure dans le sillage de la première croisade, dans un contexte d'affaiblissement du sultanat Seljoukide, d'essor des Fatimides, et en ayant rétablit de bonnes relations avec la Papauté.
  • Durant son règne, l'un des plus longs et des plus agités de l'histoire byzantine, il procède à des réformes de grande ampleur de toute l'administration de l'Empire, et il est également très impliqué dans les affaires religieuses de son époque.
Jean II Comnène 13 septembre 1087 15 août 1118 8 avril 1143 8 avril 1143
  • Fils du précédent.
  • Epouse Irène de Hongrie
  • Son règne, avec celui de son fils Manuel, correspond à la dernière période d'expansion de l'Empire byzantin. Il bat les Seldjoukides, écrase définitivement les Petchénègues en 1122 et consolide la frontière sur le Danube contre les hongrois.
  • Ayant tenté de desserrer l'emprise des vénitiens, il est contraint de renouveler les droits qu'Alexis 1er leur avait accordés.
  • Après des succès initiaux contre les Etats latins d'Orient, les Danishmendites, les arméniens de Cilicie, une grande partie des territoires reconquis en Syrie seront à nouveau perdus.
Manuel Ier Comnène 28 novembre 1118 8 avril 1143 24 septembre 1180 24 septembre 1180
  • Fils du précédent, il est couronné par son père après le décès brutal de ses frères.
  • Epouse Berthe de Sulzbach puis Marie d'Antioche
  • Poursuivant une politique étrangère ambitieuse, il s'allie au pape et aux puissances occidentales, envahit l'Italie, place la Hongrie sous domination byzantine, établit un protectorat sur les royaumes croisés d'Outremer, menant des campagnes militaires aussi bien à l'ouest qu'à l'est.
  • Battu par les Seljoukides à Myriokephalon en 1176, il reconquiert néanmoins rapidement les territoires perdus.
Alexis II Comnène 10 septembre 1169 24 septembre 1180 octobre 1183 octobre 1183
Andronic Ier Comnène ~1118 septembre 1183 12 septembre 1185 12 septembre 1185
  • Oncle du précédent, petit-fils d'Alexis Ier.
  • A la tête d'une rébellion marquée par le massacre des Latins de Constantinople, il fait exécuter les régents et l'empereur Alexis II, et contraint Agnès de France à l'épouser.
  • Détrôné après un court règne troublé et violent qui confirme l'écart grandissant entre les chrétientés occidentale et byzantine.
  • Ses descendants, les Grands Comnènes, gouverneront plus tard l'empire de Trébizonde jusqu'à sa chute en 1461.

Dynastie Ange (1185-1204)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Isaac II Ange septembre 1156 12 septembre 1185 8 avril 1195 cf. ci-dessous
  • Arrière-petit-fils d'Alexis Ier Comnène.
  • Détrôné, il sera restauré sur son trône en 1203…
Alexis III Ange ~1153 8 avril 1195 18 juillet 1203 1211/1212
  • Frère du précédent.
  • Usurpateur.
  • Détrôné.
Isaac II Ange cf. ci-dessus 18 juillet 1203 25 janvier 1204 28 janvier 1204
  • Restauré sur le trône et co-empereur avec son fils Alexis IV.
  • Détrôné à nouveau six mois plus tard.
Alexis IV Ange ~1182 1er août 1203 25 janvier 1204 8 février 1204
  • Co-empereur avec son père Isaac II.
  • Détrôné puis assassiné (étranglé).
Nicolas Kanabos 25 janvier 1204 28 janvier 1204 8 février 1204
  • Empereur pendant 3 jours.
Alexis V Doukas Murzuphle 28 janvier 1204 12 avril 1204 décembre 1204
  • Gendre d'Alexis III.
  • Usurpateur.
  • Détrôné.

Dynastie Lascaris (1204-1261)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Constantin Lascaris 13 avril 1204 19 mars 1205 1205
  • Frère aîné du suivant.
  • N.B. : reconnu comme Constantin XI par certains auteurs.
Théodore Ier Lascaris ~1174 19 mars 1205 novembre 1222 novembre 1222
  • Gendre d'Alexis III.
Jean III Doukas Vatatzès ~1192 15 décembre 1222 3 novembre 1254 3 novembre 1254
  • Gendre du précédent.
Théodore II Lascaris décembre 1221 3 novembre 1254 18 août 1258 18 août 1258
  • Fils du précédent.
Jean IV Lascaris 25 décembre 1250 18 août 1258 25 décembre 1261 ~1305
  • Fils du précédent.
  • Déposé.

Dynastie Paléologue (1261-1453)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Michel VIII Paléologue ~1224 25 décembre 1261 11 décembre 1282 11 décembre 1282
Andronic II Paléologue l'Ancien 25 mars 1259 11 décembre 1282 23 mai 1328 13 février 1332
Michel IX Paléologue 17 avril 1277 décembre 1294 12 octobre 1320 12 octobre 1320
Andronic III Paléologue le Jeune 25 mars 1297 23 mai 1328 15 juin 1341 15 juin 1341
Jean V Paléologue 18 juin 1332 15 juin 1341 1376 cf. ci-dessous
Jean VI Cantacuzène ~1295 26 octobre 1341/13 mai 1347 10 décembre 1354 15 juin 1383
Mathieu Cantacuzène ~1325 15 avril 1353 10 décembre 1357 1383/1391
  • Fils de Jean VI Cantacuzène et d'Irène Asanina.
  • Il est associé au trône par son père en avril 1353.
  • Après l'abdication de son père, il reste co-empereur jusqu'à sa propre abdication trois ans plus tard.
Andronic IV Paléologue 11 avril 1348 12 août 1376 1er juillet 1379 28 juin 1385
  • Fils aîné de Jean V et d'Hélène Cantacuzène.
  • Il dépose son père, qui le dépose à son tour trois ans plus tard.
Jean V Paléologue cf. ci-dessus 1379 1390 cf. ci-dessous
  • Il reprend le pouvoir avec l'aide des Vénitiens et des Ottomans.
Jean VII Paléologue ~1370 14 avril 1390 17 septembre 1390 cf. ci-dessous
  • Fils d'Andronic IV et de Marie de Bulgarie.
  • Il dépose son grand-père avec l'aide des Ottomans en avril 1390.
  • Il est chassé de Constantinople par son oncle Manuel en septembre de la même année.
Jean V Paléologue cf. ci-dessus 1390 16 février 1391 16 février 1391
  • À nouveau restauré, il occupe le trône jusqu'à sa mort.
Manuel II Paléologue 17 juin 1350 16 février1391 22 juillet 1425 22 juillet 1425
Jean VII Paléologue cf ci-dessus décembre 1399 juin 1403 22 septembre 1408
  • Il assure la régence durant le voyage de son oncle Manuel II en Occident.
Andronic V Paléologue ~1400 1403 1407 ~1407
  • Fils de Jean VII et d'Irène Gattilusio.
  • Il est associé au trône comme coempereur par son grand-oncle Manuel II jusqu'à sa mort à sept ans.
Jean VIII Paléologue 16 décembre 1392 22 juillet 1425 31 octobre 1448 31 octobre 1448
Constantin XI Paléologue Dragasès 8 février 1404/1405 31 octobre 1448 29 mai 1453 29 mai 1453
  • Fils de Manuel II et d'Hélène Dragaš.
  • Il règne jusqu'à sa mort lors de la chute de Constantinople face aux Ottomans.
  • N.B. : Constantin Lascaris (1204-1205) étant parfois reconnu comme Constantin XI, Constantin Paléologue Dragasès est alors reconnu comme Constantin XII.

États grecs détachés de l'Empire de 1204 à 1465[modifier | modifier le code]

Détachés de l'Empire au XIIe siècle, lors de la prise de Constantinople en 1204 par la quatrième croisade (l'Épire, Nicée, Trébizonde), ou par la suite (Morée, Théodoros), les États grecs successeurs poursuivent des existences séparées, pour certains longtemps après la chute de Constantinople en 1453 :

Empire de Trébizonde (dynastie des Grands Comnènes)[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Alexis Ier Comnène ~1182 25 avril 1204 1er février 1222 1er février 1222
  • Cofondateur de l'Empire de Trébizonde à la chute de Constantinople lors de la IVe croisade.
  • Coempereur avec son frère cadet David Ier Grand Comnène.
David Ier Comnène ~1184 25 avril 1204 13 décembre 1212 13 décembre 1212
  • Cofondateur de l'Empire de Trébizonde à la chute de Constantinople lors de la IVe croisade.
  • Coempereur avec son frère aîné Alexis Ier Grand Comnène.
Andronic Ier Gidos 1222 1235 1235
  • Gendre d'Alexis Ier.
Jean Ier Axouch 1235 1238 1238
  • Fils aîné d'Alexis Ier et beau-frère du précédent.
Manuel Ier Comnène 1218 1238 mars 1263 mars 1263
  • Fils cadet d'Alexis Ier et frère du précédent.
Andronic II Comnène 1240 1263 1266 1266
  • Fils du précédent.
Georges Comnène ~1254 1266 1280 ~1284
  • Demi-frère du précédent.
  • Détrôné par une trahison de ses proches.
Jean II Comnène 1262 1280 16 août 1297 16 août 1297
  • Frère du précédent.
Alexis II Comnène 1282 16 août 1297 3 mai 1330 3 mai 1330
  • Fils du précédent.
Andronic III Comnène 1310 3 mai 1330 8 janvier 1332 8 janvier 1332
  • Fils du précédent.
Manuel II Comnène ~1324 8 janvier 1332 aoüt 1332 21 février 1333
  • Fils du précédent.
  • Déposé par le parti pro-byzantin et remplacé par son oncle Basile, puis exécuté l'année suivante.
Basile Comnène 1315 septembre 1332 6 avril 1340 6 avril 1340
  • Oncle du précédent et frère d'Andronic III.
Irène Paléologue ~1315 6 avril 1340 17 juillet 1341 >1341
  • Épouse du précédent.
Anne Comnène ~1312 17 juillet 1341 4 septembre 1342 1342
  • Sœur de Basile Ier et d'Andronic III.
Jean III Comnène ~1321 4 septembre 1342 3 mai 1344 1362
  • Cousin germain de la précédente.
  • Déposé par son père Michel et exilé.
Michel Comnène 1285 3 mai 1344 13 décembre 1349 >1355
  • Père du précédent, oncle d'Anne Comnène, et plus jeune fils de Jean II Grand Comnène.
  • Déposé par Alexis III et exilé.
Alexis III Comnène 5 octobre 1338 22 décembre 1349 20 mars 1390 20 mars 1390
  • Fils de Basile Comnène.
Manuel III Comnène 13 décembre 1364 20 mars 1390 5 mars 1417 5 mars 1417
  • Fils du précédent.
Alexis IV Comnène 19 janvier 1382 5 mars 1417 1429 1429
  • Fils du précédent.
Jean IV Comnène 1403 1429 19 avril 1460 19 avril 1460
  • Fils du précédent.
Alexis V Comnène 1454/1455 19 avril 1460 19 avril 1460 1er novembre 1463
  • Déposé par son oncle David II.
David II Comnène 1408 19 avril 1460 15 août 1461 1er novembre 1463
  • Oncle du précédent et fils d'Alexis IV Comnène.
  • Déposé à la suite du siège de Trébizonde par les Turcs. Dernier empereur de Trébizonde. Exilé à Constantinople. Exécuté sur ordre du sultan Mehmet II deux ans plus tard.

Despotat d'Épire[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Michel Ier Comnène Doukas ~1170 1205 1215 1215
  • Fondateur du despotat d'Épire après la chute de Constantinople lors de la IVe croisade en 1204.
Théodore Comnène Doukas ~1180/1185 1215 1230 ~1252
  • Demi-frère du précédent.
Michel II Comnène Doukas 1230 1266/1268 1266/1268
  • Fils de Michel Ier et neveu du précédent.
Nicéphore Ier Doukas ~1240 1266/1268 1297 1297
  • Fils du précédent.
Thomas Doukas ~1285 1297 1318 1318
  • Fils du précédent.
  • Assassiné par son neveu Niccolo Orsini.
Niccolo Orsini 1295 1318 1323 1323
Jean II Orsini 1300 1323 1335 1335
Nicéphore II Orsini 1328 1335 1337 cf. ci-dessous
Interrègne (19 ans)
Nicéphore II Orsini cf. ci-dessus 1356 1359 1359
  • Reprend le pouvoir.
  • Tué lors d'un combat contre les Albanais trois ans plus tard. Dernier despote d'Épire.

Le despotat d'Épire est partagé en trois parties en 1230 :

Le royaume de Thessalonique passera en 1238 à Jean, le fils aîné de Théodore Comnène Doukas, puis en 1244 à Démétrios, le fils cadet de Théodore (jusqu'en 1246).

Provinces dépendant de l'Empire byzantin[modifier | modifier le code]

Principauté de Thessalie[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Jean Ier Doukas 1240 1268 1289 1289
Constantin Doukas 1289 1303 1303
Jean II Doukas 1303 1318 1318

Despotat de Morée[modifier | modifier le code]

Portrait Nom Naissance Début de règne Fin de règne Mort Notes
Manuel Cantacuzène 1326 25 octobre 1349 10 avril 1380 10 avril 1380
  • Fils de l'empereur byzantin Jean VI Cantacuzène.
  • Premier despote nommé par son père en 1349.
Mathieu Cantacuzène ~1325 1380 1383 1383/1391
  • Ancien empereur Mathieu Cantacuzène (1353-1357).
Démétrios Ier Cantacuzène 1343 1383 1383 1383
Théodore Ier Paléologue 1355 1383 24 juin 1407 24 juin 1407
Théodore II Paléologue ~1396 1407 1443 21 juin 1448
Constantin Paléologue 8 février 1405 1443 1448 29 mai 1453
  • Futur empereur Constantin Paléologue Dragasès (1448-1453).
Démétrios II Paléologue 1407 1448 1460 1470
  • Codespote avec son frère Thomas Paléologue.
  • Déposé par les Turcs en 1460. Exilé à Andrinople.
Thomas Paléologue 1409 1448 1460 12 mai 1465
  • Codespote avec son frère Démétrios II Paléologue.
  • Fuit devant les Turcs en 1460. Réfugié à Rome.

Familles phanariotes de Constantinople[modifier | modifier le code]

Les phanariotes sont des aristocrates chrétiens restés à Constantinople sous la domination ottomane, résidant dans le quartier du Phanar, autour du siège du patriarcat de Constantinople.

Certaines familles prétendent descendre des empereurs byzantins dont elles portent les noms (les Cantacuzène, par exemple). Certaines ont donné des dynasties régnantes aux principautés roumaines de Valachie et de Moldavie, ainsi que des généraux à la Russie.

Prétendants au trône byzantin après la prise de Constantinople[modifier | modifier le code]

Ce dernier vendit ses droits au roi de France Charles VIII, puis aux rois catholiques qui le passèrent aux rois d'Espagne :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Corpus Byzantinæ Historiæ, 24 volumes, 1557.
  2. « Empire byzantin : histoire » (larousse.fr).

Articles connexes[modifier | modifier le code]