Yuzuru Hanyū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yuzuru Hanyū
2011 Cup of China Yuzuru Hanyu 2.jpg
Yuzuru Hanyū en 2011.
Biographie
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Date de naissance 7 décembre 1994 (19 ans)
Lieu de naissance Sendai, Japon
Taille 1,71 m (5 7)
Parcours
Club actuel ANA Minato Tokyo
Toronto Cricket Curling and Skating Club
Entraineur Brian Orser, Tracy Wilson
Chorégraphe David Wilson, Jeffrey Buttle, Kurt Browning
Meilleurs scores ISU
Score total 293,25 Finale du Grand Prix ISU 2013-2014
Programme court 101,45 (record du monde) Jeux olympiques d'hiver de 2014
Programme libre 193,41 Finale du Grand Prix ISU 2013-2014

Yuzuru Hanyū, né le 7 décembre 1994 à Sendai, Japon, est un patineur artistique japonais. Il obtient un titre de champion du monde junior en 2010, et participe dès l'année suivante aux compétitions parmi l'élite avec comme performance notable, une médaille d'argent aux Championnats des quatre continents. En 2012, lors de ses premiers Championnats du monde, il s'offre une médaille de bronze derrière Daisuke Takahashi confirmant le dynamisme actuel du patinage artistique au Japon. En Février 2014, Yuzuru Hanyu devient le premier japonais à être champion olympique de patinage artistique aux JO de Sochi en obtenant le record du monde sur son programme court: 101.45 points. Il est ainsi le premier et le seul homme au monde à avoir franchit la barre des 100 points. Il confirme sa forme actuelle en remportant dans la foulée le championnat du monde de patinage artistique à Saitama, au Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a commencé à patiner dès l'âge de quatre ans, en suivant les pas de sa sœur aînée[1]. Il progresse rapidement et est remarqué très jeune pour sa flexibilité, sa grande maturité et ses sauts très impressionnants. En 2011, Yuzuru Hanyu a vu son domicile très endommagé par le tremblement de terre survenu au Japon en 2011. Il était entrain de s'entrainer à sa patinoire lors du désastre, et s'enfuit de justesse du bâtiment sans prendre le temps de retirer ses patins. Il vécut par la suite quelques temps dans un centre d'évacution. La patinoire de Sendai a du être fermée pendant plusieurs mois, ce qui l'a contraint à s’entraîner à Yokohama et Hachinohe[2]. Extrèmement marqué par cette catastrophe naturelle, il soutient encore aujourd'hui la cause des victimes du tremblements de terre. Il a par exemple donner l'intégralité de l'argent obtenu par sa victoire à Sotchi à de nombreuses associations. En avril 2012, il décide de s'entraîner à Toronto au Canada, ce changement étant jugé comme nécessaire par le directeur de sa fédération afin d'« augmenter son niveau ». Il change donc de coach et engage Brian Orser, entraineur réputé pour ses techniques de saut. Hanyu souffre d’asthme, et a été hospitalisé à plusieurs reprises. C'est une personnalité très populaire au Japon. Il a ainsi des timbres à son image et apparait dans de nombreuses publicités. Il est élève à l'université japonaise Waseda, et suit des cours de sciences cognitives et humaines.

Carrière[modifier | modifier le code]

Hanyu aux championnats du monde 2012.

En 2010, Yuzuru Hanyu devient le champion de monde junior. En décembre 2011, il finit 3e des Championnats du Japon et se qualifie pour ses premiers mondiaux disputés à Nice. Durant ces Championnats du monde, il réussit à remonter de la 7e (après le programme court) à la 3e place avec un total de 251,06 points, à 15 unités de Patrick Chan, ceci malgré une blessure à la cheville. Lors de sa première victoire en Grand Prix ISU au NHK Trophy en novembre 2012, il a battu le record du monde du programme court avec 95,32 points[3] grâce à son programme Parisienne Walkways. Le mois suivant, il établit son record personnel avec un score de 285,23 points et gagne son premier titre de champion du Japon. À deux mois des JO d'hiver, il s'avère comme être un candidat très sérieux pour le titre olympique à Sotchi, en effet il bat une nouvelle fois le record du monde du programme court détenu par Patrick Chan, avec une marque de 99,84 points à l'occasion de la Finale du Grand Prix[4].

Yuzuru Hanyu pendant son programme Parisienne Walkways

Lors des JO d'hiver de Sotchi, il bat son propre record du monde et devient le premier patineur à dépasser la barre des 100 points avec un score de 101,45 pour son programme court Parisienne Walkways. Il termine médaille d'or à 19 ans avec un total de 280,09 points malgré deux chutes lors de son programme libre.

Il remporte le titre mondial en mars 2014 en totalisant 282,59 points, devant Tatsuki Machida (282,26 points) et Javier Fernandez (275,93 points), après avoir été troisième suite à son programme court (91,24 points). Hanyu est ainsi le premier patineur depuis Alexeï Yagudin en 2002 à réaliser le doublé Jeux olympiques-Championnats du monde[5].

2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

Yuzuru Hanyu-Sochi 2014.jpg
Compétition 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Jeux olympiques d'hiver 1er
Championnats du monde 3e 4e 1er
Quatre continents 2e 2e
Championnats du Japon 8e 6e 4e 3e 1er 1er
Championnats du monde junior 12e 1er
Grand Prix ISU 2008/09 2009/10 2010/11 2011/12 2012/13 2013/14
Finale du Grand Prix 4e 2e 1er
Skate America 2e
Skate Canada 2e
Coupe de Chine 4e
Trophée Éric Bompard 2e
Coupe de Russie 7e 1er
Trophée NHK 4e 1er
Légende : F= Forfait ; * = Résultat à venir

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :