Yamaha TDR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La TDR est un modèle de motocyclette de type supermotard fabriquée par Yamaha. Elle existait en trois motorisation : 125, 240 et 250 cm3.

Historique[modifier | modifier le code]

TDR 125[modifier | modifier le code]

TDR 125
TDRWiki1.JPG
Constructeur Drapeau : Japon Yamaha
Années de production 1990 - 2003
Prix à sa sortie 4 750
Type Supermotard
Moteur et transmission
Moteur(s) monocylindre, 2 temps refroidissement liquide, admission par clapets
Démarrage électrique
Cylindrée 124,8 cm3
Puissance maximale 15 ch à 8 500 tr/min
Couple maximal 1.3 mkg à 8 250 tr/min
Alimentation 1 Carburateur
Embrayage en bain d'huile
Boîte de vitesses à 6 rapports
Transmission chaine
Vitesse maximale 115 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Suspension avant (débattement) fourche télescopique ø 38 mm (182 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur (182 mm)
Frein avant 1 disque ø 282 mm, étrier 2 pistons
Frein arrière 1 disque ø 220 mm, étrier 1 piston
Poids et dimensions
Roue avant 100/90 x 18
Roue arrière 130/80 x 17
Hauteur de selle 830 mm
Poids à sec 128 kg
Réservoir (réserve) 11 litres (1,2 litres)

La TDR 125 a été déclinée en deux phases majeures :

  • La Lightburner, de 1990 à 1992
  • La Deltabox, de 1993 à 2003

La TDR Lightburner[modifier | modifier le code]

La TDR Deltabox[modifier | modifier le code]

Pour être conforme à la législation française afin de la rendre conduisible avec le permis B ou A1, elle était vendue en version bridée à 15 ch (contre environ 23 dans les autres pays européens n'appliquant pas cette restriction). Le bridage est effectué directement dans le corps du pot d'échappement, au niveau de la valve d'échappement en sortie de cylindre, et de l'admission (gicleur plus petit). En version bridée, elle ateignait les 110 km/h.

Sa production a été arrêtée fin 2003, condamnée par la nouvelle norme antipollution Euro 2. Yamaha estimait peu rentable la mise aux normes de la TDR et a préféré se recentrer uniquement sur la DTR. Elle fut la dernière machine 2 temps 125 commercialisée Yamaha.

TDR 250[modifier | modifier le code]

TDR 250
Yamaha TDR250.jpg
Constructeur Drapeau : Japon Yamaha
Années de production 1988 - 1991
Type Supermotard
Moteur et transmission
Moteur(s) bicylindre en ligne, 2 temps
Démarrage kick
Cylindrée 249 cm3
Puissance maximale 44 ch à 10 000 tr/min
Alimentation 2 carburateurs
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 6 rapports
Transmission chaîne
Vitesse maximale 176 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Suspension avant (débattement) fourche télescopique (160 mm)
Suspension arrière (débattement) monoamortisseur (150 mm)
Frein avant 1 disque
Frein arrière 1 disque
Poids et dimensions
Poids à sec 136 kg
Réservoir (réserve) 14 litres

La TDR rencontre un succès immédiat, mais, contrairement à la version 125, sa production fut de courte durée puisqu'elle disparaît du catalogue Yamaha en 1991.

Références[modifier | modifier le code]