Yamaha VMax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La VMax est un modèle de motocyclette, construite par la firme japonaise Yamaha.

1200 VMax[modifier | modifier le code]

Yamaha 1200 VMax
Yamaha Vmax 1200.jpg
Yamaha 1200 VMax
Constructeur Drapeau : Japon Yamaha
Années de production 1984 - 2007
Prix à sa sortie 10 800
Type Custom
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres en V à 70°, 4 temps refroidissement liquide
Distribution 2 act, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée 1 198 cm³ (76 x 66 mm)
Puissance maximale 104 ch à 8 000 tr/min
Couple maximal 10,1 mkg à 3 000 tr/min
Alimentation 4 carburateurs Mikuni Ø 35 mm
Embrayage multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission par cardan
Cadre, suspensions et freinage
Cadre double berceau
Suspension avant (débattement) fourche télescopique Ø 40 mm
Suspension arrière (débattement) 2 combinés
Frein avant 2 disques Ø 282 mm, étriers 2 pistons
Frein arrière 1 disque Ø 280 mm, étrier 2 pistons
Poids et dimensions
Roue avant 110/90 x 18
Roue arrière 150/90 x 15
Empattement 1 590 mm
Hauteur de selle 765 mm
Poids à sec 262 kg
Réservoir (réserve) 15 litres (4 litres)

Dans les années 1980, Yamaha cherche des parts de marché aux États-Unis. La société engage alors John Reed, un anglais expatrié en Californie, pour concevoir ce qu'elle appelle The Ultimate Custom Bike. Le studio GK Design International va alors concevoir une moto à mi-chemin entre dragster et custom sur base du moteur quatre cylindres en V quatre temps et de la partie cycle d'une autre moto de la marque : la 1200 Venture.

La 1200 VMax est présentée en octobre 1984 à Las Vegas.

Les modèles vendus sur le sol américain possèdent un système appelé V-Boost, qui, à partir de 5 750 tr/min, ouvre progressivement des papillons de façon à alimenter chaque cylindre avec deux carburateurs. Cela permet de bénéficier à la fois de la souplesse de petits carburateurs, tout en ayant la puissance de gros. Le moteur gagne ainsi 10% de puissance, celle-ci étant dès lors portée à 145 chevaux. Les papillons sont totalement ouverts à partir de 8 000 tr/min[1].

Pour satisfaire la législation française, le V-Boost est supprimé, les boisseaux des carburateurs sont bridés, les arbres à cames retaillés, et les sorties d'échappement réduites, pour abaisser la puissance maximale à 102 chevaux, puis à 95 chevaux à partir de 1991.

À l'origine, la VMax devait être distribuée uniquement sur les marchés américain et japonais. Mais l'importateur français, Jean-Claude Olivier convainquit les dirigeants de Yamaha de lui vendre une dizaine de VMax. Il eut l'idée de faire rouler ces motos pendant l'été sur un lieu très fréquenté : Saint-Tropez. Le coup de publicité est une réussite, les commandes affluent et la direction décide de distribuer la VMax en Europe en 1986.

Le préparateur suisse Egli distribuera lui aussi nombre de VMax en Europe sous l'appellation Egli VMax. Celles-ci étant destinées initialement au marché américain sont équipées du V-Boost et d'une puissance de 145 ch.

La VMax est restée au catalogue du constructeur pendant 21 ans, mais pendant cette période, elle n'a reçu que très peu de modifications.

En 1985, Yamaha lance la V-Max sur le marché américain. La marque annonce le 400 m couvert en 11 secondes.

En 1986, Jean-Claude Olivier convainc Yamaha de lui vendre quelques VMax pour le marcher Européen. Celles-ci sont bridées à 104 ch, 11,48 mkg et ne sont pas équipées du V-Boost.

En 1987, la jante avant à bâtons est remplacée par une jante disque.

En 1989, Yamaha présente une version Limited, munie de roues semi-lenticulaires en aluminium.

En 1990, la version Limited devient la version de série. L'allumage passe de 4 à 1 capteur grâce à un allumage digital électronique.

En 1991, pour satisfaire aux nouvelles normes anti-bruit, le système d'échappement est modifié pour passer de 83 à 81 dB. La puissance est ramenée à 95 chevaux à 8 000 tr/min (au lieu de 100 à 7500) , mais les arbres à cames sont modifiés pour obtenir plus de couple à bas régime (10,3 mkg à 3 000 tr/min au lieu des 10,9 mkg à 6 000 tr/min de la version précédente).

En 1993, la tenue de route, talon d'Achille de la VMax est améliorée. La fourche est remplacée par un modèle de 43 mm de diamètre au lieu de 40, les freins avant gagnent des étriers à 4 pistons et des disques flottants de 298 mm contre 282 précédemment. Elle est disponible en violet foncé. La transmission secondaire se voit modifiée avec de nouveaux rapports de pont et de réduction totale. La monte d'origine se voit désormais confiée à Metzeler (aux dépens de Dunlop).

En 1996, apparaît la série Black (jantes noires, écopes deux tons, ligne d'échappement noire . Le filtre à huile sous cloche classique est remplacé par un modèle de type automobile (contenance et type d'huile inchangées).

En 1998, la ligne d'échappement redevient chromée.

En 1999, les versions Carbone sont proposées, et les clignotants arrières sont reculés, pour satisfaire la réglementation française. Les jantes redeviennent aluminium brossé.

Fin 2003, la VMax est retirée du catalogue français. Elle reste disponible aux États-Unis jusqu'en 2007

1700 Vmax[modifier | modifier le code]

Yamaha 1700 VMax
Yamaha 1700 VMax.jpg
Yamaha 1700 VMax
Constructeur Drapeau : Japon Yamaha
Années de production 2008 -
Prix à sa sortie 19 990
Type Roadster
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres en V à 65°, 4 temps refroidissement liquide
Distribution 2 act, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée 1 679 cm³ (90 x 66 mm)
Puissance maximale 200 ch à 9 000 tr/min
Couple maximal 17 mkg à 6 500 tr/min
Alimentation Injection électronique
Embrayage Multidisque en bain d'huile
Boîte de vitesses à 5 rapports
Transmission Par cardan
Vitesse maximale 220 km/h
Cadre, suspensions et freinage
Cadre Périmétrique
Suspension avant (débattement) fourche télescopique Ø 52 mm (120 mm)
Suspension arrière (débattement) Monoamortisseur (110 mm)
Frein avant 2 disques Ø 320 mm, étrier 6 pistons
Frein arrière 1 disque Ø 298 mm, étrier 2 pistons
Poids et dimensions
Roue avant 120/70 x 18
Roue arrière 200/50 x 18
Empattement 1 700 mm
Hauteur de selle 775 mm
Poids à sec 310 kg
Réservoir (réserve) 15 litres (4 litres)

La nouvelle VMax est présentée le 4 juin 2008 en Espagne.

Les acheteurs doivent réserver leur machine via un site internet mis en place par le constructeur dès le 1er juillet 2008. Yamaha offre à tous les acheteurs une brochure de présentation, un DVD sur l'histoire de la VMax et une plaque personnalisée à fixer sur la moto.

1500 machines étaient prévues pour l'Europe en 2009.

Le 03 octobre 2011, Yamaha rappelle les modèles Vmax 1700 jusqu'à 2012 pour un défaut de pompe à huile. En France 1261 motos sont concernées, ce qui donne une bonne indication sur le nombre de 1700 vendues depuis sa création.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]