Trail (moto)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trail.
Yamaha 500 XT, pionnière dans le trail.
Triumph 900 Tiger
BMW R1200 GS

Le trail, de l'anglais « chemin » ou « piste » désigne à la fois les courses de moto en pleine nature, et les motos destinées à cet usage, pouvant circuler aussi bien sur route qu'en offroad. Ces deux roues double usage existentielle dans toutes les cylindrées et leur prix, généralement bon marché, peut s'envoler dans le cas des modèles haut de gamme, équipés de nombreuses options et pourvue d'une grande électronique embarquée.

Description[modifier | modifier le code]

Un trail, c'est un peu le chaînon manquant entre la moto d'enduro, et la routière. Elle permet de rouler loin, sur des routes qui n'en ont parfois que le nom, dans un minimum de confort, sans négliger les aspects pratiques. Les premiers trails étaient censés être aussi à l'aise sur route que dans les chemins. Cela reste vrai pour les monocylindres, par contre à quelques exceptions près cette philosophie s'est perdue pour les multicylindres qui ont une vocation essentiellement routière.

C'est avec ce type de véhicule notamment la Yamaha XT 500 que sont nés les premiers rallyes africains (rallye Côte d'Ivoire/Côte d'Azur, ...) qui a donné naissance au rallye Paris-Dakar sous l'impulsion de Thierry Sabine.

Ce fut aussi une catégorie très répandue de motos légères de 125 à 400 cm³ deux temps, qui permettaient une pratique TT soutenue avec une bonne fiabilité.(Honda MT puis MTX, Kawasaki KMX, Suzuki TS puis RH, Yamaha DT puis DTMX et DTLC puis DTR).

À l'origine, les trails étaient propulsés par des moteurs monocylindres (Yamaha 500 XT), puis les années 1980 virent la montée en puissance de la BMW GS et de son bicylindre, permettant une plus grosse cylindrée sans les inconvénients liés aux monocylindre (vibrations, usure rapide si hauts régimes). L'idée a fait son chemin et tous les trails de grosse cylindrée actuels utilisent un moteur bicylindre, voire tricylindre (Triumph Tiger) et quadricylindre (Honda CrossTourer).

On voit également arriver une nouvelle catégorie de trails définitivement tournés vers un usage routier : les supermotards. Ils sont équipés de pneus ne permettant pas de s'engager dans les chemins. Depuis 1991 et la Yamaha 850 TDM la catégorie "trails" inclut des moto routières à grand guidon et parfois des suspensions à grand débattement, pendant à 2 roues des Sport-Utility-Vehicules à 4 roues, parfois plus du tout adaptées au tout-terrain.

Les débattements de suspension importants d'un trail participent au confort, et permettent au conducteur d'avoir une vision plus haute de la circulation. Mais, revers de la médaille, la hauteur de selle est parfois rédhibitoire.

On distingue plusieurs catégories de trails :

  • les petits (< 125 cm³)
  • les moyens (125 à 800 cm³)
  • les gros (> 800 cm³)

Les trails 125 cm³ sont idéals pour la circulation urbaine. Leur entretien est facile, leur moteur monocylindre 2 ou 4 temps peu gourmands en essence. Ils ont surtout une fonction utilitaire.

Les trails de moyenne cylindrée sont souvent équipés de monocylindre, parfois de bicylindre (Kawasaki 500 KLE, Honda Transalp, Suzuki 650 V-strom, BMW F800GS). Ils ont également plutôt une fonction utilitaire, bien que se rapprochant plus de la philosophie originelle.

Les trails de grosse cylindrée ont l'avantage de pouvoir offrir des prestations comparable à une routière (capacité de chargement, confort sur longue distance, équipement complet). Ils sont aussi à l'aise en utilisation quotidienne que pour faire de grands voyages.

La catégorie trail a eu son heure de gloire dans la fin des années 1980 et le début des années 1990. Un peu boudée par le public dans les années 2000, le trail de grosse cylindrée se développe désormais avec des modèles statutaires très performants (BMW R1200GS, Ducati 1200 Multistrada, Honda 800 CrossRunner et 1200 CrossTourer, Kawasaki Versys 1000, KTM 1190 Adventure, Moto Guzzi 1200 Stelvio, Triumph Tiger 1050 et 1200, Yamaha 1200XTZ)

Exemples[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Trail (moto).