XIII : La Conspiration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir XIII.

XIII
La Conspiration

Titre original XIII
Genre mini-série, Polar, Thriller et espionnage.
Acteurs principaux Stephen Dorff
Val Kilmer
Jessalyn Gilsig
Stephen McHattie
Musique Nicolas Errèra
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Canal+
NBC
M6
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 2
Durée 90 minutes
Diff. originale 6 octobre 200813 octobre 2008

XIII : La Conspiration est une mini-série franco-canadienne, adaptée de la bande dessinée éponyme diffusée en France à partir du 6 octobre 2008 sur Canal+ en VM, puis aux États-Unis à partir du 8 février 2009 sur NBC. Elle est diffusée en France, le 24 avril 2013 sur M6. Elle constitue le prologue de XIII : La Série, tournée trois ans plus tard.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jour du soleil noir[modifier | modifier le code]

Le 11 novembre, la présidente des États-Unis est abattue par un tireur d'élite. Quelques jours plus tard, un couple de retraités recueillent un parachutiste blessé de deux balles, une sur l'épaule et une à la tempe, il est amnésique et porte le numéro XIII sur sa clavicule gauche. On retrouve également une minuscule carte mémoire dans sa montre. La Mangouste, un tueur, découvre sa retraite et abat le couple de retraités. XIII s'enfuit et trouve une photo de lui avec une jeune femme devant un chalet.

Grâce à une adresse derrière la photo, XIII arrive à New York pour trouver l'adresse de cette jeune femme. La gérante de la boutique, Sam, lui fournit l'adresse d'un appartement.

Le colonel Samuel Amos, chargé de l'enquête de l'assassinat de la présidente, parvient à numériser une photo floue du tueur et il est identifié comme XIII.

Dans l'appartement, XIII trouve plusieurs indices : un sac avec des millions de dollars, la même photo qui a servi aux tueurs de la Mangouste à identifier XIII avec écrit au dos : « Là où va l'indien... » et découvre son nom : Steve Rowland. Mais la Mangouste réussit à le capturer.

XIII va découvrir que la Mangouste a un numéro sur sa clavicule gauche : XII. Ce dernier tente de l'interroger, mais encore une fois XIII lui échappe.

Sam est arrêtée par le colonel Amos qui tente de lui faire dire où se trouve XIII sous peine d'emprisonnement à vie, et avoue finalement. À cet instant, XIII retrouve la jeune femme : Kim Rowland. Elle est avec son père, le général Ben Carrington, et le major Jones qui lui révèle qui il est réellement... Au moment même où la Mangouste abat Kim.

Toutes les larmes de l'enfer[modifier | modifier le code]

XIII est arrêté par Amos et ce dernier lui fait subir un interrogatoire musclé. XIII s'évade à nouveau, rejoint le major Jones et le général Carrington, et découvre que son véritable nom est Ross Tanner.

XIII est chargé d'interroger le colonel Mac Call sur un coup d'État mené par les conspirateurs qui sont identifiés par un numéro, du numéro XX au numéro I, ce dernier étant le chef principal de cette conspiration. XIII tue Mac Call, le numéro XI.

XIII espionne une réunion secrète des conspirateurs, parmi eux Calvin Wax, le conseiller spécial du président des États-Unis Galbrain. Un peu plus tard, XIII tue la Mangouste. Le numéro XX est chargé de lancer une importante frappe nucléaire le jour du scrutin à l'hôtel de ville de Maryland.

Le général Carrington est arrêté pour haute trahison et le major Jones suspendu de ses fonctions. Amos découvre par le général Carrington que Ross Tanner n'est pas l'assassin de la présidente mais que c'est Steve Rowland... Amos décide d'aider Ross Tanner et le major Jones a détruire la bombe. Pendant que Amos suit Calvin Wax, le numéro I, Ross Tanner suit la numéro XX et l'aperçoit en train d'activer la bombe. XIII la tue et désactive la bombe. C'est Walter Sheridan, le frère de Sally Sheridan, la présidente assassinée, qui est maintenant président des États-Unis. Alors que XIII tente d'arrêter Calvin Wax, ce dernier se tire une balle sur sa clavicule gauche à l'endroit exact du numéro tatoué.

C'est lors de l'autopsie de Calvin Wax qu'on découvre qu'il portait le numéro II. Lors de son flash-back XIII se souvient que c'est Wally Sheridan qui est le numéro I.

Le Complot[modifier | modifier le code]

Une organisation paramilitaire fasciste basée aux États Unis s'est formée. Ses membres, commanditant leur objectifs, sont au sommet des échelons de l'élite américaine. En prétendant que l'Amérique est faible, ils sont voués à une cause : rendre l’Amérique plus forte que jamais.

À partir d'un attentat en Irak, une unité américaine dirigée par Steve Rowland a localisé des terroristes dans un village nommé Haditha. Mais en arrivant sur place, l'unité a rencontré des membres de l'organisation qui ont réussi à tous les recruter en les manipulant et mettre leur idéologie dans leur tête. Ces recruteurs ont organisé un faux crime, pour le compte de Steve Rowland et son unité, afin de les renvoyer de l'armée. C'est à partir de là que Steve, ayant eu le numéro XIII, et le colonel Mac Call, ont eu leur rôle dans cette conspiration: Mac Call devait superviser plusieurs groupes paramilitaires sur le sol américain. Steve Rowland en contact avec un tueur dont le nom de code est "La Mangouste" qui porte le numéro XII devait pour la cause tuer quelqu'un, mais a éveillé les soupçons de sa femme, Kim. Steve s'est confié à elle et voulait la faire rentrer dans l'organisation qui l'a reconnue comme l'une des leurs. Il s’avère que Kim Rowland est la fille du sous directeur de la NSA et le chef suprême de l'État Major, le général Benjamin Carrington.

Le Jour du soleil noir est arrivé et Steve Rowland tue la présidente Sally Sheridan. Parce qu'il ne voulait pas se sacrifier pour la cause à laquelle Steve a été recruté, un agent d'un parking aidé de la Mangouste, faisant partie des conspirateurs essayent de le tuer et blessent mortellement Steve. En voulant revoir sa femme, Steve Rowland meurt de ses blessures.

À la suite de la mort de la présidente, Joseph Galbrain devient président au vu de ses fonctions de vice-président en attendant les prochaines élections. Mais de cette faiblesse, les groupes paramilitaires formés par Mac Call déclenchent plusieurs attentats comme la bombe au gaz Sarin dans le métro de Chicago. Pour les futures élections, le sénateur Wally Sheridan, frère de la défunte présidente Sally Sheridan, prend l'occasion d'être à la course à la présidence afin d'avoir la possibilité de rendre les États Unis plus libres et forts.

En donnant le pouvoir à Galbrain, les conspirateurs donnent la possibilité à Calvin Wax de tirer les ficelles en influençant Galbrain, puisqu'il est devenu son conseiller le plus proche. Cela permet à l'organisation de lancer une frappe nucléaire qui coïncide avec les élections, pour déstabiliser tout le gouvernement, en s'assurant que Galbrain ne pourrait avoir aucune chance de se faire réélire. En utilisant cette frappe, l'organisation aurait gagné en changeant totalement le régime américain, en instaurant un régime totalitaire " Le Fascisme ".

L'histoire de XIII dans la série[modifier | modifier le code]

Converti à la cause des conspirateurs, Steve Rowland est baptisé XIII par ses recruteurs. Mais après avoir exécuté la mission qu'on lui a confiée, XIII se fait tirer dessus et décédera plus tard de ses blessures dans les bras de sa femme Kim Rowland. Son père, le général Carrington, avec le major Lauren Jones comprendront que les membres de cette conspiration sont sûrs que XIII est toujours en vie et en cavale. Le Général utilise cette situation délicate en engageant un agent recruté qui doit se faire passer pour Steve Rowland afin d'identifier les membres de cette conspiration et démanteler tous leurs réseaux.

En prenant sa mission au sérieux, l'agent a endossé le rôle de Steve Rowland aux yeux du Général Carrington et de Jones. Il est devenu officiellement XIII.

XIII prend contact avec la Mangouste pour l'argent qu'il devait recevoir après que Rowland ait tué la présidente, avec en cachette, le Major Jones. Un piège a été organisé et la Mangouste réussit à s'enfuir avec XIII; ce dernier se fait par la suite interroger brutalement par les principaux chefs de la conspiration ainsi que la Mangouste. Par ordre de Wax, la Mangouste doit tuer XIII et jeter son corps depuis un avion, mais XIII se réveille et saute blessé de l'avion en parachute, les blessures causées par la Mangouste lui-même vont causer de graves pertes de mémoire à XIII, qui ne sera plus qui il est et ce qu'il devait faire.

Les Conspirateurs découvrent que XIII est toujours en vie et veulent savoir à qui il a parlé, puisqu'ils croient que c'est toujours Steve Rowland (alors que ce dernier est mort le jour de l'assassinat de la présidente), avant de le tuer. Mais XIII survit grâce à son instinct de combattant, son nouveau comportement ne va pas inspirer confiance au Général Carrington, qui va l'attacher et lui raconter qu'il n'est pas Steve Rowland mais un ancien commando d'élite engagé par Carrington pour démasquer les conspirateurs. Après l'assassinat de Kim Rowland par la Mangouste qui visait XIII, ce dernier se fait arrêter par le colonel Amos qui enquête sur le meurtre de l'ancienne présidente, mais avec l'aide du Major Jones, XIII arrive à s'enfuir.

C'est plus tard, en faisant une crise d'identité que le Général Carrington va avouer ce qu'il sait vraiment de lui, qu'il est membre de l'agence de contre-espionnage et qu'il s’appelle Ross Tanner. Le Général a même expliqué que ses recruteurs lui avaient donné les affaires personnelles de Steve Rowland pour donner le change, et la véritable raison pour laquelle Ross Tanner s'était engagé était de venger la mort de sa femme et de sa fille lors de l'attentat à la bombe au gaz sarin dans le métro de Chicago. Tanner trouve également des photos de lui avec sa femme et sa fille, il envoie toutes les photos analysées par une amie photographe, Sam.

Il déjoue l'attaque nucléaire des conspirateurs le jour du scrutin. Cela n’empêche pas de faire élire Wally Sheridan président des États Unis. En voulant arrêter Calvin Wax, XIII découvre par lui que ces bombes et l'assassinat n'étaient que les préambules d'un nouvel ordre mondial, avant de se suicider en tirant avec son pistolet sur son numéro du groupe.

Croyant que le menace est finie, Ross Tanner part avec le Major Jones à Tokyo afin de refaire une chirurgie de son visage. Néanmoins son amie Sam l'appelle pour les photos et explique clairement que cette femme et cette enfant n'ont jamais rencontré cet homme, que les photos sont fausses ainsi que son nom Ross Tanner, ce qui laisse vraiment planer le doute sur la véritable identité de notre homme. Avec le discours du nouveau président américain à la télévision, notre homme retrouve une partie de sa mémoire.

Wally Sheridan est le numéro I d'une organisation fasciste paramilitaire qu'il a créée, avec ses membres Calvin Wax le conseiller de Galbrain, qui lui seul pouvait dans son administration tirer les ficelles et contrôler la Maison Blanche, ainsi que le secrétaire à la défense Ellery Shipellay et le président directeur général de Standard Electronic Jasper Wintrow et plus encore. En tant que chef de cette conspiration, Wally Sheridan a commandité le meurtre de sa sœur, afin de mettre non seulement Galbrain au pouvoir et le contrôler via Calvin Wax, mais aussi pour pouvoir prendre sa place lors des élections en utilisant la peur des Américains, et avec la bombe instaurer un nouveaux régime totalitaire.

XIII décide de repartir.

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources V. F. : Doublage Séries Database[1]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Plusieurs acteurs avaient été pressentis pour le rôle de XIII[2] : Val Kilmer (jugé trop âgé pour le rôle, il obtient finalement celui de La Mangouste), Olivier Martinez (mais son accent français est jugé trop prononcé), Hayden Christensen ou encore Goran Višnjić.

Le scénariste de la bande dessinée, Jean Van Hamme, a été assez surpris par le résultat fini de la série qui ne suit finalement que très peu le scénario initial (surtout dans la deuxième partie)[3].

Pourtant, la série a reçu le prix de la Meilleure adaptation littéraire de télévision au 9e Forum international Cinéma & littérature de Monaco (mars 2010).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Fiche de doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 5 juin 2013
  2. Informations données par TV Magazine (23-29 mars 2008). Information également disponible sur le site du magazine (page consultée le 25 mars 2008).
  3. Le Soir (9 décembre 2008) [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]