XIII Mystery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec The XIII mystery : L'Enquête.
XIII Mystery
Série
Auteur divers
Genre(s) espionnage

Personnages principaux XIII
Major Jones
Samuel Amos
Betty Barnowsky
Époque de l’action XXe siècle

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale français
Éditeur Dargaud
Nb. d’albums 7

XIII Mystery est une série de bande dessinée dérivée de la série XIII. Supervisée par Jean Van Hamme, elle est constituée d’albums one shots confiés à des équipes artistiques différentes et mettant en exergue le parcours individuel des personnages de la série mère, préalablement ou parallèlement à l’intrigue principale.

Albums[modifier | modifier le code]

Tome 1 : La Mangouste (2008)[modifier | modifier le code]

Longtemps avant d’être un redoutable tueur à gages, celui que l’on connaît sous le nom de la Mangouste était un orphelin apprenti menuisier dans la zone soviétique de l’Allemagne occupée. L’intervention d’un « nettoyeur » alors que des soldats de l’Armée rouge rudoyaient son patron et saccageaient sa boutique décida de la vocation du jeune Schreiner. Contraint à l’exil après l’arrestation du menuisier, accusé à tort du meurtre des soldats russes, il émigra aux États-Unis où il dut se résoudre à exécuter des meurtres commandités pour soudoyer les geôliers est-allemands et atténuer ainsi les conditions de détention de son père de substitution.

Il prit rapidement goût à sa nouvelle activité et au train de vie qui l’accompagnait, devenant un expert dans son domaine. Jusqu’au jour où il fut embauché pour abattre le président William Sheridan…

On peut noter une erreur du scénariste lorsqu’il écrit que l’assassinat de Willian Sheridan a eu lieu à Manhattan, alors que dans la série originale (cf Le Jour du soleil noir) il a lieu « dans une grande ville du Sud », d’après le colonel Amos lorsqu’il arrête XIII. On peut aussi remarquer une incohérence au début de l’album, quand La Mangouste est avec Kim Rowland ; il cite trois pseudonymes de XIII : Jake Shelton, Steve Rowland et Alan Smith. Or, l’histoire se déroule avant celle de la saga XIII et l’identité d’Alan Smith ne sera empruntée par XIII qu’après son amnésie.

Tome 2 : Irina (2009)[modifier | modifier le code]

Pensionnaire d’un orphelinat en Biélorussie, Irina s’enfuit après la disparition de sa meilleure amie. Capturée par le KGB, elle est finalement recrutée par celui-ci et devient une redoutable tueuse. Mais elle n’a de cesse de retrouver l’assassin de sa meilleure amie. Irina est envoyée à Washington où elle rencontre Jessica Martin et la Mangouste.

Irina Svetlanova est apparue dans Treize contre Un, Le Jugement, Secret Défense et Le Dernier Round.

Tome 3 : Little Jones (2010)[modifier | modifier le code]

Cette bande dessinée raconte l’histoire du major Jones ainsi que celle du général James E. Wittaker, qui sont étroitements liées.

Tome 4 : Colonel Amos (2011)[modifier | modifier le code]

Tome 5 : Steve Rowland (2012)[modifier | modifier le code]

Tome 6 : Billy Stockton (2013)[modifier | modifier le code]

Tome 7 : Betty Barnowsky (2014)[modifier | modifier le code]

Que sait-on réellement de Betty Barnowsky, la jolie rousse qui accompagne XIII dans ses aventures ? Cet album dévoile un pan méconnu de sa vie, juste après Rouge Total jusqu'à son mariage avec Armand de Préseau.

Obligée de retourner dans l'enfer de la jungle du San Miguel en compagnie de Carrington, Betty tombe aux mains de S.P.A.D.S. déserteurs, restés fidèles à Mac Call. Betty retrouve ses réflexes de femme d'action, mais doit aussi faire face à un enjeu bien plus dramatique : elle cache au fond d'elle un lourd secret qui la lie pour toujours à XIII.

À paraître[modifier | modifier le code]

Sont en préparation l’album Martha, écrit par Frank Giroud sur la doctoresse alcoolique, et Calvin Wax dont le scénario est confié à Fred Duval. De plus, Daniel Pecqueur travaille sur un personnage encore non révélé[1], tandis que Matz devrait scénariser l'album sur Felicity Brown.

  1. Martha (Wilson-Giroud, 2015)
  2. Calvin Wax (Rouge-Duval, 2015/16)
  3. Felicity Brown (Rossi-Matz, 2015/16)
  4. Jonathan Fly (Taduc-Brunschwig, 2016/17)
  5. Alan Smith (Buchet-Pecqueur, 2016/17)
  6. Judith et Jessica (Grenson-Van Hamme, 2018)

Anecdotes et clins d’œil[modifier | modifier le code]

  • Dans le premier tome, la Mangouste discute avec un chauffeur de taxi qui n’est autre que Joe Telenko, un personnage de la série Berceuse assassine également dessinée par Ralph Meyer.
  • Le deuxième tome reprend deux scènes de The XIII mystery : L'Enquête : le meurtre dans un hôtel (pages 48-49) et la rencontre avec la Mangouste (pages 50-51).
  • Le troisième tome reprend également plusieurs scènes de The XIII mystery : L'Enquête (pages 36-39).
  • La couverture du septième tome, Betty Barnowsky, est un hommage à celle réalisée par William Vance pour l'album S.P.A.D.S..

Éditeur[modifier | modifier le code]

  • Dargaud : tomes 1 à 7 (première édition des tomes 1 à 7)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « XIII Mystery : la liste des auteurs s’allonge »,‎ 10 septembre 2008 (consulté le 14 octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]