Théétète d'Athènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Le Théétète, dialogue de Platon

Théétète d'Athènes (en grec ancien Θεαίτητος ὁ Ἀθηναῖος / Theaítêtos ho Athênaîos) (Grèce, -415 - -395 ou -369) est un mathématicien grec médiopythagoricien dont l'œuvre est connue par l'intermédiaire de Platon.

Notice biographique[modifier | modifier le code]

Quelques informations de la vie de ce mathématicien nous sont rapportées par Platon. On attribue à Théétète des travaux sur les nombres irrationnels — il démontra par exemple l'irrationalité des racines carrées de tous les nombres qui ne sont pas des carrés parfaits — et, en géométrie dans l'espace, l'étude des polyèdres réguliers convexes (dits aussi solides de Platon), tel le dodécaèdre et surtout les deux derniers : octaèdre et icosaèdre, que Platon mentionne dans le Timée. Ses études furent reprises par Platon, puis Euclide dans ses Éléments — en particulier les livres X et XIII — et, des siècles plus tard, par Kepler, Euler, Descartes, Cauchy et Poinsot.

La date de sa mort est incertaine : comme le dit Platon, il meurt des suites d'une dysenterie contractée lors de la guerre de Corinthe[1].

Le personnage a toujours été décrit comme très jeune ; malgré l'admiration qu'il lui voue, Platon ne fait pas figurer Théétète au nombre des élèves de son Académie, créée entre les deux guerres de Corinthe[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Fragments[modifier | modifier le code]

Étude[modifier | modifier le code]

(de) K. von Fritz (de), "Theaitetos", in Pauly-Wissowa, Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Deux dates sont donc[Pourquoi ?] théoriquement possibles, -395 à 20 ans ou -369 à 46 ans, la dernière étant la plus communément admise.
  2. G. Octavia, « Théétète », Tangente, n° 111, 2006, p. 16-17.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) John J. O’Connor et Edmund F. Robertson, « Theaetetus of Athens », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Theaetetus (cratère)