Star Wars, épisode I : Racer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Star Wars Episode I
Racer
Développeur LucasArts

Date de sortie Windows
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 30 avril 1999
Icons-flag-eu.png 4 juin 1999

Nintendo 64
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png ... mai 1999
Icons-flag-eu.png 17 mai 1999

Dreamcast
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 4 avril 2000
Icons-flag-eu.png 27 juillet 2000
Genre course, simulation
Mode de jeu Solo et multijoueur.
Plate-forme
Ordinateur(s)
Console(s)
Console(s) portable(s)
Contrôle joystick

Star Wars Episode I: Racer est un jeu vidéo de course futuriste édité par LucasArts, sorti sur Windows, Nintendo 64, Dreamcast et Game Boy Color en 1999.

Le jeu propose de piloter des modules de course (podracer en anglais) afin de gagner de l'argent et des courses, comme dans le film Star Wars, épisode I : La Menace fantôme. Le jeu utilise le retour de force.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Plusieurs modes de jeux sont disponibles, dont 3 sur tous les supports : Tournament (tournoi), Free Play (course libre) et Time Attack (course contre la montre).

Tournament
Dans ce mode de jeu, le joueur choisit un podracer et prend part à des courses. En fonction de sa position finale, la somme d'argent récoltée diffère, mais également selon le niveau de difficulté choisi ; Fair ou Skilled (les quatre premiers récoltent une somme d'argent) ou Winner Takes All (seul le premier remporte la totalité de l'argent mis en jeu). Si le joueur termine parmi les 3 premiers, il débloque la course suivante ainsi que, dans certains cas, un nouveau podracer (celui du favori de la course). S'il ne termine pas parmi les 3 premiers, il peut rejouer la course afin de débloquer la course suivante et le podracer mais ne pourra plus remporter l'argent.
Free Play
Le joueur choisit parmi les podracers qu'il a débloqué en mode Tournoi, et une course qu'il a débloqué en mode Tournoi également. Il peut modifier certains paramètres de la course, comme le nombre de tours (de 1 à 5), le nombre de concurrents (de 2 à 12, joueur inclus) et le niveau des adversaires. Il n'y a aucun enjeu dans ce mode, qui permet ainsi d'explorer librement les moindres recoins de chaque circuit, ou de s'entraîner.
Time Attack
Le principe est similaire au mode Free Play sauf que le joueur doit battre un certain temps donné pour remporter la course. Il n'y a pas de concurrents sur la piste dans ce mode de jeu.

Courses[modifier | modifier le code]

Il y a huit planètes où les joueurs peuvent courir  : Tatooine, Ando Prime, Baroonda, Mon Gazza, Malastare, Oovo 4, Ord Ibanna et Aquilaris. Ces huit planètes se déclinent en un total de 25 niveaux ; 7 pour chaque catégorie (Amateur, Semi-Pro et Galactique). Une quatrième catégorie de 4 niveaux bonus est aussi présente. Chacun de ces niveaux ne peut être débloqué qu'en terminant premier sur les 7 courses de chaque catégorie (le dernier niveau bonus se débloquant en terminant premier lors des 3 premiers niveaux bonus).

Les courses varient selon la difficulté, bien que l'environnement graphique de chaque planète reste le même. On retrouve ainsi 4 courses sur les planètes Ando Prime et Baroonda, 3 courses sur les planètes Aquilaris, Malastare, Mon Gazza, Ord Ibanna et Oovo IV, et 2 courses sur la planète Tatooine.

La course de la Boonta Eve (baptisée The Boonta Classic dans le jeu) est le dernier des 21 niveaux de base, et le dernier des niveaux "Galactiques". Il s'agit d'une réplique assez fidèle de la course issue du film.

Personnages jouables[modifier | modifier le code]

Seulement quelques personnages sont jouables dès le début du jeu. Les autres peuvent être remportés en gagnant les courses sur les circuits où ils sont favoris. Par exemple, Sebulba est le favori de la dernière course de la catégorie Galactique, The Boonta Classic , et ne peut être débloqué qu'après l'avoir vaincu sur ce circuit, en terminant 1er.

  • Aldar Beedo
  • Anakin Skywalker
  • Ark "Bumpy" Roose
  • Ben Quadinaros
  • Boles Roor
  • Bozzie Baranta
  • "Bullseye" Navior
  • Clegg Holdfast
  • Dud Bolt
  • Ebe Endocott
  • Elan Mak
  • Fud Sang
  • Gasgano
  • Mars Guo
  • Mawhonic
  • Neva Kee
  • Ody Mandrell
  • Ratts Tyerell
  • Sebulba
  • Slide Paramita
  • Teemto Pagalies
  • Toy Dampner
  • Wan Sandage

Réception[modifier | modifier le code]

En mars 2004, le magazine GMR a classé Star Wars Racer 5e meilleur jeu de tous les temps de la licence Star Wars.

Aperçu des notes reçues

Presse numérique
Média PC Nintendo 64 Dreamcast
GameSpot (US) 8.2/10 8.4/10
IGN (US) 7.2/10 7.6/10
Jeuxvideo.com (FR) 18/20 18/20 14/20

Voir aussi[modifier | modifier le code]