Stade de Twickenham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade de Twickenham
Stadium.svg
TwickenhamStadiumlogo.gif
The Twickenham Stadium.jpg
Généralités
Surnom(s)
The Cabbage Patch, Twickers, Headquarters
Adresse
Rugby Road
Twickenham, Middlesex, TW1 1DZ
Coordonnées
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
Rénovation
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Administration
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
82 000
Tribunes
North Stand
East Stand
South Stand
West Stand
Affluence record
Dimensions
105 m × 70 m

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Point carte.svg

Le stade de Twickenham, appelé habituellement Twickenham ou Twickers[1], est une enceinte consacrée au rugby à XV. Localisée à Twickenham, au sud-ouest de Londres, c'est une arène de 82 000 places.

Le stade est le siège de la Fédération anglaise de rugby à XV, la Rugby Football Union, il est utilisé par l'équipe d'Angleterre de rugby à XV lors du Tournoi des Six Nations et pour ses test matchs, pour la finale du Championnat d'Angleterre de rugby à XV et celle de la Coupe d'Angleterre de rugby à XV, et pour des matchs de la Coupe d'Europe de rugby. Bien qu'il soit prévu essentiellement pour le rugby à XV, le stade a aussi été utilisé pour des concerts de groupes de rock tels que The Eagles, les Rolling Stones, Iron Maiden, U2 et The Police. Lady Gaga s'y est produite à deux reprises, les 8 et 9 septembre 2012, pour son Born This Way Ball[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La R.F.U. a acheté un terrain à Twickenham en 1907 et a construit une première tribune en 1908, auparavant ce terrain était utilisé pour la culture de choux. Le premier match disputé à Twickenham oppose les Harlequins au Richmond F.C., le 2 octobre 1909 et le premier match international a lieu le 15 janvier 1910 entre les équipes d'Angleterre et du pays de Galles. Le stade a alors une capacité de 20 000 places. Il a servi pour les toilettes de la reine.

Pour marquer le cinquantenaire du stade, en 1959, une équipe commune à l'Angleterre et au pays de Galles bat une équipe commune à l'Irlande et à l'Écosse (26-17).

Le 19 mars 1988,à l'occasion d'un match entre l'Angleterre et l'Irlande, les Anglais perdent 0-3 à la mi-temps puis prennent l'avantage en deuxième mi-temps en marquant plusieurs essais. Les supporters anglais chantent alors spontanément Swing Low, Sweet Chariot après le troisième essai. C'est devenu depuis le chant d'encouragement des supporters anglais de rugby[3],[4].

Plusieurs matchs de la coupe du monde 1991 ont été disputés à Twickenham, trois matchs de la poule de qualification dont faisait partie l'Angleterre et surtout la finale qui est remportée par l'Australie aux dépens des Anglais (12-6).

Twickenham a aussi été retenu pour des matchs de la coupe du monde 1999 organisée par le Pays de Galles. L'Angleterre y dispute ses trois matchs de poule et un match de barrage contre l'équipe des Fidji, ensuite Twickenham est le théâtre des deux demi-finales.

Lorsque Clive Woodward est à la tête de l'équipe anglaise, Twickenham est une véritable forteresse pour ses adversaires : les Anglais y disputent alors 19 rencontres consécutives sans défaite (octobre 1999 à mars 2004).

Le 5 mars 2005, l'International Rugby Board organise un match de soutien aux victimes du tsunami de décembre 2004. Le match oppose des équipes représentant les hémisphère nord et sud.

Aménagements du stade[modifier | modifier le code]

Depuis l'achat du terrain en 1907, le stade est l’objet de plusieurs aménagements avec dès 1921 la construction d'une tribune Nord puis en 1927 l’extension de la tribune Est pour porter la capacité du stade à 12 000 places. La tribune Sud en ensuite modifiée pour augmenter la capacité de Twickenham à 20 000 places et la tribune Ouest est à son tour aménagée en 1932.

La tribune Sud doit être interdite aux spectateurs en raison de défauts dans sa structure, elle est reconstruite du début des années 1980 au milieu des années 1990. Après de nouveaux travaux engagés en 1992 et terminés en 1995, la capacité du stade est portée à 75 000 places assises.

Une ultime extension du stade a été réalisée avec la réfection de la tribune sud[5], portant ainsi la capacité du stade à 82 076 places.

Pour son premier match dans cette enceinte rénovée, le 5 novembre 2006, le XV de la Rose s'incline 20-41 face aux All Blacks devant une foule record de 82 076 spectateurs.

Autres utilisations du stade[modifier | modifier le code]

Bien que Twickenham soit essentiellement utilisé pour des rencontres de rugby à XV, d'autres manifestations sportives s'y sont déroulées. En 2000, un match de rugby à XIII a opposé l'Australie à l'Angleterre dans le cadre de la Coupe du monde de rugby à XIII.

Depuis 2001, le stade accueille un tournoi international de rugby à sept, le London rugby sevens, l'étape anglaise de l'IRB Sevens World Series.

En raison des travaux de construction du Wembley Stadium, plusieurs manifestations sont transférées de Wembley à Twickenham. C'est le cas notamment de concerts des Rolling Stones (un des concerts donne lieu à un enregistrement que l'on retrouve sur le DVD Four Flicks).

Twickenham est aussi le siège d'un musée qui retrace toute l'histoire du rugby, on peut voir en particulier un maillot porté lors du premier match de rugby disputé en 1871 entre l'Angleterre et l'Écosse.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]