The Born This Way Ball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Born This Way Ball

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de la tournée

Tournée par Lady Gaga
Date de début 27 avril 2012 à Séoul, Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Date de fin 11 février 2013 à Montréal, Drapeau du Canada Canada
Producteur Live Nation Entertainment
Nb. de concerts 16 en Asie
17 en Océanie
33 en Europe
12 en Amérique du Sud
2 en Afrique
18 en Amérique du Nord
Total : 98 dates
Audience 1,781,850[1],[2]
Pays visités 41

Tournées par Lady Gaga

The Born This Way Ball est la troisième tournée de la chanteuse américaine Lady Gaga, programmée dans le but de promouvoir son troisième album Born This Way (2011) et faisant suite à la tournée The Monster Ball Tour. La tournée a débuté le 27 avril 2012 à Séoul, en Corée du Sud[3] et s'est achevée prématurément le 11 février 2013 à Montréal, au Canada, Lady Gaga souffrant d'une inflammation des os dans un premier temps puis d'une déchirure du labrum de sa hanche droite et devant se faire opérer[4]. La tournée a duré plus de 9 mois et est composée de 98 concerts, traversant ainsi 41 pays. Initialement composée de 122 dates à travers l'Asie, l'Océanie, l'Europe, l'Afrique, l'Amérique du Sud et l'Amérique du Nord[5] à compter d'avril 2012 jusqu'en février 2013[6], elle fut désignée par Billboard à la sixième place des tournées les plus lucratives de 2012 avec 69 dates reportées[7]. Selon le magazine Pollstar, la tournée engrangea 161,4 millions de dollars en 2012 et 22,5 millions en 2013, apportant la recette totale à plus de 183,9 millions de dollars pour 1,781,850 spectateurs sur les deux années[1],[2].

Développement et inspirations[modifier | modifier le code]

Lady Gaga interprétant Electric Chapel à Helsinki.

Durant la promotion du second single extrait de Born This Way, Judas, Lady Gaga confirma dans une interview qu'elle voulait encore une fois « s'embarquer » dans une tournée pour 2012 qui visiterait des pays latino-américains pour la première fois, comme le Brésil et qui retournerait au Mexique[8],[9]. Fernando Garibay, qui collabora avec la chanteuse sur l'album The Fame Monster (2009), affirma que Born This Way est bien l'un des albums les plus intimes de la chanteuse. Il dit : « Cet album a été le plus personnel à cause de la quantité de détails qui sont entrés dans celui-ci, la quantité de passion et d'émotion pour la musique. Chaque chanson est une histoire calquée sur le même thème que Born This Way. Nous sommes très excités en ce moment, de mettre cela dans notre parcours et d'exprimer ceci sur un niveau de performances en direct »[10] Contrairement à sa tournée précédente, Garibay a affirmé que les performances du Born This Way Ball seraient « encore plus exagérées »[10]. Le poster promotionnel de la tournée est révélé le 7 février 2012. Sur ce dernier, le visage de la chanteuse apparaît dans un ciel nuageux et très sombre, comme son ensemble. Les seules couleurs présentes sont le violet et le bleu. On peut voir aussi un « bout » de château médiéval, faisant penser à la scène. La chanteuse porte une robe en piano. Elle est devant ses danseurs maquillés en façon « Zombie » comme dans le clip de Born This Way. La première et seconde partie de la tournée ont été annoncées dans les jours suivants, révélant que Lady Gaga performerait dans des pays comme la Corée du Sud, Hong Kong et Singapour. Plusieurs nouvelles dates ont été ajoutées le 15 février 2012 pour ces deux continents. Une partie européenne, débutant par la Bulgarie et se concluant par l'Espagne, a été annoncée en mars 2012. Un total de 21 dates ont été prévues en premier temps sur une période de deux mois[11]. Par la suite, d'autres dates supplémentaires ont été ajoutées. Peu après, le groupe anglais de glam rock The Darkness, Lady Starlight une musicienne de musique électronique, Zedd, ont été choisis pour effectuer les premières parties de la section européenne de la tournée[11]. Sur leur site internet, le groupe déclara qu'ils étaient « honorés d'annoncer leur addition à la liste des premières parties »[12]. Les dates pour l'Amérique Latine ont été annoncées début août via Twitter. La chanteuse a décrit la tournée comme un « opéra-pop mélangeant électro et métal : l'histoire du début, la genèse du Royaume de la Célébrité. ». Elle annonce sa tournée comme festive. Lorsqu'on lui demande pourquoi a-t-elle choisie la Corée du Sud (Séoul) en tant que premier pays et première ville pour commencer sa prochaine tournée mondiale au lieu du Japon, qui se trouve être le plus grand marché asiatique concernant la musique, un proche de Lady Gaga dit : « Lady Gaga a juste dit qu'elle aimait la Corée. »[13]. Quelques semaines avant la tournée, des croquis de quatre costumes conçus par Giorgio Armani ont été remis à la presse. Armani avait déjà travaillé avec Gaga pour ces tenues lors de la 52e cérémonie des Grammy Awards et lors du Monster Ball[14].

Scène[modifier | modifier le code]

Le concert est réalisé à l'intérieur et autour d'un large château de style médiéval, qui s'ouvre durant le show. L'inspiration recherchée des performances antérieures de Lady Gaga pour Born This Way provient notamment du Monster Ball Tour. Lors d'une interview pour MTV News, elle explique que le concept de la tournée est « une sorte de continuation de cette bande de motards rebels mélangée avec un sombre esprit de Noël »[10]. Le 7 février 2012, elle tweete que la zone centrale au sein de la scène sera connue sous le nom du « The Monster Pit » (La Fosse aux Monstres), qui est réglementée pour les Little Monsters qui ont été les premiers à arriver. Chaque nuit, la Haus of Gaga choisit également des fans du Monster Pit pour venir dans les coulisses et la rencontrer. Lady Gaga tweete quelque temps après un croquis de la scène pour la tournée.

Performances commerciales[modifier | modifier le code]

Les tickets pour la tournée asiatique et océanienne ont été mis à disposition à partir de la mi-février 2012[15]. Des succès commerciaux ont été aussitôt observés. La plupart des concerts affichaient déjà complet au bout de quelques heures[16]. En réponse aux ventes positives de tickets dans ces deux continents, neuf concerts ont été ajoutés[17] : faisant ainsi un total de quatre concerts à Hong Kong ou bien encore jusqu'à cinq à Melbourne[18] par exemple. Des ventes positives en Asie ont été reportées pour les concerts successifs à Hong Kong[19], Taipei, Tokyo, Bangkok, Singapour[20], Séoul[21] et Jakarta. Ce dernier concert devait se jouer à guichets fermés après la vente de 52 000 tickets[22] mais il a été annulé quelques semaines après à cause de protestations et de menaces. Le premier concert de la tournée à Séoul a été le deuxième plus grand de ce pays, derrière celui de Michael Jackson en 1997, alors que le gouvernement sud-Coréen avait décidé de limiter le concert aux personnes de plus de 18 ans : obligeant donc le remboursement de milliers de jeunes fans[23].

Des succès similaires ont été observés en Europe. La presse anglaise a affirmé que la demande de tickets pour le Royaume-Uni était bien plus grande que la disponibilité de ces derniers[24]. Les billets ont été disponibles à partir du 13 avril 2012. Les 55 000 places disponibles pour le concert de Londres ont été liquidées en un temps record de 10 minutes[25]. Le promoteur annonça de nouveaux shows à Helsinki, Stockholm, Cologne, Londres, Amsterdam, Zurich et Anvers ainsi qu'un second dans le Stade Londonien de Twickenham. La plus grosse audience de la tournée a été celle du concert de Paris. Lady Gaga a chanté devant 70 617[26] fans au Stade de France et a été, jusqu'au concert de Rihanna en juin 2013, la plus jeune chanteuse à s'être produite dans ce stade[27]. Les tickets pour les pré-ventes du concert de Barcelone ainsi que pour les deux shows en Russie ont été liquidés presque immédiatement, 22 602[26] personnes ont assisté au concert de Bucarest. En revanche, le concert du 4 octobre au Stade Charles-Ehrmann a été une déception pour Live Nation car il a été reporté sur 2 dates au Palais Nikaia à cause d'une faible vente de billets[28].

Lady Gaga lors de la naissance de la nouvelle race. (interlude)

La haute demande de tickets a continué en Afrique du Sud, faisant ainsi du concert de Johannesburg un show complet[29]. Lady Gaga devint alors la plus jeune artiste féminine à se produire dans ce pays. Selon une estimation, 26 000 personnes attendaient de pouvoir acheter des tickets par Internet le premier jour de ventes. La partie africaine attira presque 100 000 personnes en deux concerts[30].

La vente de tickets en Amérique du Sud a été moins bonne que les autres continents. Des offres spéciales ont été faites dans certains pays à cause de la faible audience comme au Pérou où certains tickets ont été vendus à la moitié de leur prix original ou bien même donnés pour aider les ventes[31]. Grâce à ces offres, les concerts ont réussi à se remplir petit à petit. Cependant certains concerts ont eu un succès raisonnable comme au Costa Rica ou au Chili. Le concert à San José, bien que non-complet a été le plus grand jamais fait dans ce pays[32] avec 29 014 fans[30], détrônant ainsi l'audience du concert de Metallica en 2010[33]. Au Brésil, les trois concerts prévus ont reçu un succès différent. À São Paulo, plus de 30 000 billets se sont vendus dès la première semaine de ventes, apportant 43 137 personnes le jour même du concert[30]. Le plus gros concert de la tournée sud-américaine a été celui de Buenos Aires où Lady Gaga a joué devant plus de 45 007 personnes[30].

Dès le second jour de vente en Amérique du Nord, Live Nation ajouta des seconds shows et de nouveaux secteurs à Vancouver, Los Angeles, Las Vegas, Toronto, New York, Brooklyn, Philadelphie et Chicago à cause de la haute demande. Les ventes sur le continent ont été lentes mais la plupart des billets pour les concerts ont été liquidés le jour même du concert. La tournée nord-américaine a été presque entièrement sold-out[34].

Annulations[modifier | modifier le code]

Le 12 février 2013, Lady Gaga annonçait l'annulation de 4 concerts en Amérique du Nord suite à une synovite, une inflammation des articulations. Puis par le promoteur de la tournée, Live Nation, l'annulation de la fin de la tournée, la chanteuse souffrant d'une déchirure du labrum de la hanche. Dans un article diffusé par Billboard.com le 14 février, il est annoncé que le promoteur de la tournée a aussitôt commencé le remboursement des places. Au total, 21 concerts ont été annulés, forçant le remboursement de plus de 200 000 tickets, ce qui équivaut à 30 millions de dollars. La tournée américaine, dont les shows étaient quasiment complets, aurait probablement hissé la tournée à plus de 200 millions de dollars de recettes, facilement dans le top 20 des tournées les plus rentables[34].

Controverses[modifier | modifier le code]

Manifestations et polémiques en Asie[modifier | modifier le code]

La partie asiatique de la tournée a été le sujet de plusieurs controverses. Le soutien de Lady Gaga pour les droits des LGBT, la supposée indécence de ces concerts, et le contenu religieux dans ses paroles de chansons ont entraîné des protestations et des appels à l'annulation de concerts par des groupes musulmans et catholiques en Corée du Sud, aux Philippines et en Indonésie. Tous les concerts ont été maintenus excepté l'unique prévu en Indonésie qui a été annulé à cause de protestations et menaces terroristes. En effet un groupe de terroristes ont même acheté 150 billets pour qu’ils arrêtent la chanteuse et la "tuent sur scène". Cette annulation a été vue comme un agrandissement de l'affluence du Front des Défenseurs de l'Islam. La chanteuse se dit dévastée par l'annulation sur Twitter et des fans ont manifesté devant le stade où elle devait se produire en affichant des pancartes dénonçant leur déception, leur mécontentement ainsi que le manque de liberté d'expression dans leur pays. Un problème est également survenu à Manille, aux Philippines : le gouvernement lui a demandé de ne pas chanter "Judas" qu'il juge comme satanique. Des agents de sécurité ont été envoyés dans la salle de concert pour vérifier si la chanteuse avait bien écouté les consignes du gouvernement. Même en encourant 6 mois de prison, Lady Gaga a tout de même chanté la chanson.

Lady Gaga en femme-moto durant Heavy Metal Lover.

En mai 2012, la chanteuse adresse un message sur Twitter : « Je viens juste d’atterrir à Bangkok ! Je suis prête à entendre les cris de 40 000 fans thaïlandais. J'ai envie de me perdre dans les boutiques et acheter une fausse montre Rolex. ». Certains fans ont pensé que ce message avait un côté raciste et l'ont vu comme un stéréotype négatif. Le mois suivant, des semaines après son concert à Bangkok, plusieurs membres du pays ont intenté un procès public contre Lady Gaga pour la mauvaise utilisation du drapeau Thaïlandais durant son concert. La plainte est survenue lorsque la chanteuse, qui lors de son concert portait un costume avec une couronne traditionnelle de Thaïlande, arpentait la scène avec le drapeau du pays accroché à sa moto. Le gouvernement a décrit cet acte comme non approprié et qu'il blessait les sentiments des personnes du pays.

Critiques en Australie et au Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Lady Gaga a lancé une nouvelle controverse après son concert du 27 juin à Melbourne, où elle a chanté une nouvelle chanson appelée "Princess Die", à propos du suicide et des maladies mentales. Les paroles de la chanson, incluant des phrases comme : « J'aurai voulu être plus fort, j'aurai voulu avoir tort, j'aurai voulu y faire face mais j'ai pris des comprimés et laissé une lettre. » ont été décrites comme désagréables par des associations qui craignait le message de suicide de la chanson. Chris Wagner, de l'association Lifeline, a critiqué cette chanson. « Notre association est vraiment concernée à propos de la nature de cette chanson, particulièrement parce qu'elle décrit les méthodes de suicides et parle de la profondeur du suicide. Il n'y a pas de message d'espoir, de recherche d'aide, ou quoi que ce soit de positif. » affirma-t-il. Cette chanson est une référence à la mort de la princesse Diana entraînant alors de nombreuses critiques, notamment au Royaume-Uni. Malgré cette telle controverse, Lady Gaga a expliqué clairement lors de plusieurs concerts le nom de cette chanson et quel en était le but.

Soutien de la cause homosexuelle[modifier | modifier le code]

Lors des interprétations de "Hair", "Princess Die" et "Yoü And I" à Moscou, Lady Gaga a beaucoup parlé des droits de l’Homme et des LGBT qu'elle a osé contester. La réaction du public ne s’est pas faite attendre, des milliers de personnes se sont mises à quitter la salle. La chanteuse s'est retrouvée face à la moitié du public à la fin de son concert, alors que la salle était complète au début du show.

Premières parties[modifier | modifier le code]

Déroulement des concerts[modifier | modifier le code]

Liste originale des pistes[modifier | modifier le code]

Particularités de certaines chansons
A Version acoustique en Asie, Océanie et Europe/version studio en Amérique du Nord.
B Chantée du 27/06/2012 au 06/10/2012.
C Chantée uniquement les 09/11/2012, 11/11/2012 et du 11/01/2013 au 04/02/2013.
D Version acoustique uniquement en Amérique du Nord.
E Uniquement le 18/09/2012.
F Reprise de John Lennon, uniquement le 08/09/2012[42].
G Version acoustique puis studio.
H Version studio sauf certaines dates.
I Uniquement le 09/10/2012.

Synopsis du concert[modifier | modifier le code]

Le concert est divisé en cinq parties. Des thèmes politiques et sociaux l'imprègnent, tels la discrimination et le contrôle gouvernemental. Quatorze costumes différents sont portés par Lady Gaga durant chaque concert. Tous les costumes ont été créés par des maisons de mode italiennes tel Versace, Moschino ou encore Armani. La Haus of Gaga a également contribué à la création de certains costumes.

Lady Gaga BTW Ball Antwerp 02.jpg

Acte I - Le show commence avec le titre "Highway Unicorn (Road to Love)", dont l'introduction est prolongée. Lady Gaga arrive sur scène sur le dos d'une licorne mécanique, vêtue d'un costume futuriste et d'une coiffe en métal. Elle est escortée par des gardes qui se déplacent sur la piste de la fosse. Ils transportent des bannières du gouvernement "G.O.A.T" (qui signifie "Government Owned Alien Territory"). À la fin de cette chanson, la chanteuse s'enfuit dans le noir. La scène se retrouve illuminée au son d'un hélicoptère. Un hologramme apparaît au-dessus de la scène : il s'agit de Mother G.O.A.T. Elle déclare que l'alien fugitif Lady Gaga s'est échappé dans le but de créer une nouvelle race. Elle lance alors l'opération Kill The Bitch. Gaga réapparaît et entonne "Government Hooker" ; elle séduit un garde, puis le tue et s'enfuit en annonçant : « Welcome to the Born This Way Ball. ». Une musique symphonique prend place. Le château s'ouvre : on découvre les jambes et le ventre gonflé d'une créature géante, Lady Gaga est située à son sommet. Elle pousse des cris de douleur et délivre des bouts de phrases alors qu'une vidéo, interlude de Nick Knight, apparaît sur le ventre. Lady Gaga donne naissance à ses danseurs. Elle sort ensuite du gros ventre pour interpréter "Born This Way", suivi par "Black Jesus † Amen Fashion". La prestation achevée, Lady Gaga rentre dans le château. Des danseurs sortent du château avec une démarche plutôt mirifique. La chanteuse apparaît comme métamorphosée, coiffée d'un casque blanc aux allures d'alien, vêtue d'une longue robe blanche mariale et défile accompagnée de deux autres personnages similaires, figés, sur une musique horrifique. Elles avancent tout en fluidité, lentement, à la manière de fantômes, entraînées par un mécanisme sur la scène enfumée en chantant un "Bloody Mary" gothique. À travers l'image de style holographique de G.O.A.T, la chanteuse délivre ensuite un discours sur son identité, sa naissance et sur la délivrance d'une nouvelle race à l'intérieur de la race humaine, il s'agit de l'introduction du clip vidéo de "Born This Way". C'est alors que démarre la chanson "Bad Romance". Les danseurs sortent du côté droit de la scène, entraînant ensemble un œuf géant bleu lumineux. On peut entendre des morceaux de "Bad Romance" pour former une introduction. Au bout de quelques "Rah Rah", les danseurs immobilisent l'œuf, qui s'ouvre et la chanteuse en sort. Elle porte un ensemble blanc en plastique, aux motifs de croix, ainsi qu'un masque blanc surmonté de cornes de bélier (référence au signe astrologique de l'artiste). Ses cheveux sont enrubannés en arrière. Elle tient ensuite un discours sur son identité : "Je ne suis pas un alien. Je ne suis pas une femme. Je ne suis pas un homme. Je ne suis pas humaine. Je ne suis pas une créature de votre gouvernement. Je suis vous (ses fans), parce que vous m'avez créé. Nous partageons les mêmes espoirs, les mêmes rêves…". Son but est d'extraire l'art, la créativité, la mode, l'amour de ceux qui l'aiment. Elle finit son discours en parlant à ses fidèles fans : "Je sais que certains d'entre vous resteront avec moi et me suivront. Mais je sais aussi que parmi vous certains me trahiront". C'est alors que deux gardes la kidnappent et l'emmène au château. Elle crie, gémit, puis des coups de batterie retentissent. On la retrouve à l'étage du château, où elle démarre "Judas" pendant que les danseurs s'activent en bas. Au cours de la chanson, deux gardes l'attachent et essaient de la frapper, mais Lady Gaga se défait de ses liens ; elle s'empare d'une grosse arme puis les fait fuir. La structure du château s'ouvre ensuite et les teintes bleues des lumières virent au rose-violet.

Acte II - Vient ensuite la seconde partie du concert. Dans une robe en origami rose pâle, elle chante "Fashion of His Love", suivi de "Just Dance" qu'elle termine avec un synthétiseur portable. Le décor expose une salle de bain et une chambre. Une garde robe est visible, avec d'anciennes robes que portait la chanteuse : la robe Kermit, la robe à bulles, la robe-piano ainsi que la veste violette qu'elle portait lors du Monster Ball Tour, ainsi que de nombreux tableaux et photos d'elle-même et de Jo Calderone (son alter-ego). Après ces chansons, elle réapparaît par un ascenseur au milieu de la piste et de fumée, autour du Monster Pit. Vêtue d'une petite jupe noire pailletée, d'épaulettes en triangle et coiffée d'une casquette brillante à longs pics du type Statue de la Liberté, elle enchaîne avec la chanson "LoveGame", chantée dans une sorte de baignoire transparente. S'ensuit un court remix du même titre, cheveux déployés, où elle incite le public à danser et à sauter. Puis un discours où elle remercie les personnes qui assistent à son show et également celles qui ont à travailler le lendemain du spectacle et qui ont travaillé dur pour créer leurs tenues pour le concert. Vient enfin la performance de "Telephone" où la chorégraphie est la même que celle du clip original.

Acte III - Après un interlude qui sert de transition entre la seconde et la troisième partie du concert, "Heavy Metal Lover" commence, sous les stroboscopes et les lumières vertes et bleues. Lady Gaga arrive allongée en avant sur une sorte de moto futuriste, comme sur la pochette de l'album Born This Way. Une danseuse la rejoint et la chevauche en simulant un rapport érotique. Lady Gaga entame ensuite un nouveau discours rock-trash qui demande si on est du genre à s'en branler (I don't give a f*ck !) de ce que pensent les autres. Commence ensuite "Bad Kids". La chanson terminée, elle s’assoit sur des marches accompagnée de deux danseurs et récupère les cadeaux lancés par des fans sur la scène. Les deux parties du château se ferment. Sur une moto-piano, Lady Gaga joue et chante "Hair", suivi par "Yoü and I". La salle est plongée dans le noir et la chanteuse revient accompagnée de deux guitaristes pour interpréter à la guitare "Electric Chapel" dans une caisse transparente décorée de néons multicolores et percée de croix (le logo de "Judas"). Le château est illuminé comme un arc-en-ciel.

Acte IV - La quatrième partie du concert est annoncée par un autre interlude. Un guitariste joue un solo de guitare acoustique. Lady Gaga arrive sous une forte lumière rougeoyante au milieu de fausses carcasses de viande suspendues vêtue d'une robe en fausse viande pour chanter "Americano". Lady Gaga enchaîne en maillot rouge avec "Poker Face", accompagnée de danseurs torse nu. Elle repart par un énorme hachoir à viande. Les lumières s'éteignent, Lady Gaga apparaît sur un gros canapé en fausse viande. Elle chante alors "Alejandro", affublée d'un soutien-gorge recouvert de deux armes noires pointant en avant. Des danseurs l'accompagnent en caleçon noir. À la fin de la chanson, Gaga et les danseurs se mettent tous sur le canapé en viande et descendent sous la scène grâce à un ascenseur. L'hologramme de Mother G.O.A.T revient après une courte musique de fond : elle parle de son intention de tuer Lady Gaga. Le visage du personnage-robot s'anime pour chanter "Paparazzi". Lady Gaga apparaît sur un étage du château pour l'accompagner au deuxième couplet. La chanson terminée, Lady Gaga tient son arme en avant et prononce des paroles incompréhensibles pour tuer la mère G.O.A.T. Du sang coule alors de sa bouche et de ses yeux. Après un son strident, Lady Gaga tient alors un discours : elle a éliminé « la dernière des agents gouvernementaux » et, désormais, plus rien ne la sépare de son plan d'invasion de la Terre. Elle parle d'une période excitante sur le combat à mener pour réaliser ses rêves. La chanteuse répète que G.O.A.T n'est qu'un robot, une usurpatrice et qu'il est temps pour elle de partir et de quitter G.O.A.T afin d'envahir la Terre.

Acte V et Encore - Vient ensuite la cinquième et dernière partie du concert. Après avoir chanté "Paparazzi", Lady Gaga descend du château et chante "Scheiße" sur une chorégraphie originale, avec de nombreux danseurs. Après un court intermède s'ensuit "The Edge of Glory", constitué d'une partie acoustique et d'une partie studio. Lady Gaga danse en hauteur du château. La scène est plongée dans le noir pendant que la chanteuse descend puis s'avance pour s'adresser au public. Elle parle alors de son parcours dans la vie pour devenir chanteuse. Commence alors "Marry the Night". Au cours de cette chanson, il arrive qu'elle invite des fans sur scène. Elle leur explique alors que de croire en ses rêves est très important et qu'elle a débuté la musique devant deux, puis trente, puis mille personnes et enfin aujourd'hui devant plusieurs milliers de personnes. Elle achève la chanson avec un solo de keytar puis disparaît par un ascenseur. En Amérique du Nord, elle commence la chanson avec une version acoustique puis finit avec la version studio.

Dates de la tournée[modifier | modifier le code]

Date Ville Pays Lieu Première partie Affluence Revenu
Étape 1 - Asie
27 avril 2012 Séoul Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Stade olympique de Séoul Zedd 51,684 / 51,684[43] $3,084,172[43]
2 mai 2012 Hong Kong Drapeau de Hong Kong Hong Kong AsiaWorld-Arena 51,613 / 51,613[43] $7,893,195[43]
3 mai 2012
5 mai 2012
7 mai 2012
10 mai 2012 Tokyo Drapeau du Japon Japon Saitama Super Arena 96,550 / 96,550[43] $18,339,701[43]
12 mai 2012
13 mai 2012
17 mai 2012[J] Taipei Drapeau de la République de Chine Taïwan Nangan World Trade Center 22,173 / 22,173[44] $4,274,243[44]
18 mai 2012[J]
21 mai 2012[J] Manille Drapeau des Philippines Philippines Mall of Asia Arena 18,915 / 18,915[44] $1,275,387[44]
22 mai 2012[J]
25 mai 2012[J] Bangkok Drapeau de la Thaïlande Thaïlande Stade Rajamangala 41,478 / 41,478[44] $4,299,376[44]
28 mai 2012[J] Singapour Drapeau de Singapour Singapour Singapore Indoor Stadium 30,952 / 30,952[44] $4,744,331[44]
29 mai 2012[J]
31 mai 2012[J]
3 juin 2012[K] Jakarta Drapeau de l'Indonésie Indonésie Stade Gelora Bung Karno N/A Annulé
TOTAL 313,365 / 313,365 $43,910,405
Étape 2 - Océanie
7 juin 2012 Auckland Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Vector Arena Lady Starlight 34,367 / 34,367[45] $3,669,324[45]
8 juin 2012
10 juin 2012
13 juin 2012 Brisbane Drapeau de l'Australie Australie Brisbane Entertainment Center 31,326 / 31,326[45] $4,289,453[45]
14 juin 2012
16 juin 2012
20 juin 2012 Sydney Acer Arena 54,774 / 54,774[45] $7,563,088[45]
21 juin 2012
23 juin 2012
24 juin 2012
27 juin 2012 Melbourne Rod Laver Arena 60,031 / 60,031[45] $8,169,642[45]
28 juin 2012
30 juin 2012
1er juillet 2012
3 juillet 2012
7 juillet 2012 Perth Burswood Dome 32,046 / 32,046[45] $3,696,277[45]
8 juillet 2012
TOTAL 212,544 / 212,544 $27,387,784
Étape 3 - Europe
14 août 2012[L] Sofia Drapeau de la Bulgarie Bulgarie Arena Armeec Sofia The Darkness

Lady Starlight

8,705 / 8,705[46] $489,708[46]
16 août 2012[M] Bucarest Roumanie Roumanie Piaţa Constituţiei 22,602 / 22,602[46] $627,303[46]
18 août 2012 Vienne Drapeau de l'Autriche Autriche Wiener Stadthalle 13,826 / 13,826[46] $1,213,814[46]
21 août 2012 Vilnius Drapeau de la Lituanie Lituanie Vingis Park 14,853 / 14,853[46] $1,004,182[46]
23 août 2012 Riga Drapeau de la Lettonie Lettonie Riga Mežaparks 12,974 / 12,974[46] $587,997[46]
25 août 2012 Tallinn Drapeau de l'Estonie Estonie Tallin Song Festival Grounds 16,191 / 16,191[46] $1,011,992[46]
27 août 2012 Helsinki Drapeau de la Finlande Finlande Hartwall Areena 19,793 / 19,793[46] $2,043,247[46]
28 août 2012
30 août 2012 Stockholm Drapeau de la Suède Suède Ericsson Globe 27,447 / 27,447[46] $2,848,530[46]
31 août 2012
2 septembre 2012 Copenhague Drapeau du Danemark Danemark Parken Stadium 27,819 / 27,819[46] $2,223,471[46]
4 septembre 2012 Cologne Drapeau de l'Allemagne Allemagne Lanxess Arena 25,123 / 25,123[46] $2,312,695[46]
5 septembre 2012
8 septembre 2012 Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Stade de Twickenham 101,250 / 101,250[46] $10,714,991[46]
9 septembre 2012
11 septembre 2012 Manchester Manchester Evening News Arena 15,543 / 15,543[46] $1,795,795[46]
15 septembre 2012 Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande Aviva Stadium 37,005 / 37,005[46] $3,523,340[46]
17 septembre 2012 Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Ziggo Dome 26,375 / 26,375[46] $2,462,977[46]
18 septembre 2012
20 septembre 2012 Berlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne O2 World 11,968 / 11,968[46] $1,138,313[46]
22 septembre 2012 Paris Drapeau de la France France Stade de France 70,617 / 70,617[46] $6,367,305[46]
24 septembre 2012 Hanovre Drapeau de l'Allemagne Allemagne TUI Arena 10,816 / 10,816[46] $1,075,831[46]
26 septembre 2012 Zurich Drapeau de la Suisse Suisse Hallenstadion 26,626 / 26,626[46] $3,035,010[46]
27 septembre 2012
29 septembre 2012 Anvers Drapeau de la Belgique Belgique Sportpaleis 33,539 / 33,539[46] $2,948,685[46]
30 septembre 2012
2 octobre 2012 Milan Drapeau de l'Italie Italie Mediolanum Forum 10,753 / 10,753[47] $1,119,536[47]
3 octobre 2012[N] Nice Drapeau de la France France Palais Nikaia 13,169 / 13,169[47] $1,088,012[47]
4 octobre 2012[N]
6 octobre 2012 Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne Palau Sant Jordi 16,934 / 16,934[47] $1,705,685[47]
TOTAL 563,928 / 563,928 $51,338,419
Étape 4 - Amérique Latine
26 octobre 2012 Mexico Drapeau du Mexique Mexique Foro Sol The Darkness

Lady Starlight

37,260 / 37,260[48] $2,666,769[48]
30 octobre 2012 [J] San Juan Drapeau de Porto Rico Porto Rico Coliseo José Miguel Agrelot 21,262 / 21,262[47] $2,242,937[47]
31 octobre 2012 [J]
3 novembre 2012 San José Drapeau du Costa Rica Costa Rica Stade national du Costa Rica 29,014 / 29,014[48] $1,661,029[48]
6 novembre 2012 Bogota Drapeau de la Colombie Colombie Stade El Campín 30,546 / 36,335[48] $2,565,994[48]
9 novembre 2012 Rio de Janeiro Drapeau du Brésil Brésil Parc des Athlètes 26,167 / 26,167[48] $2,218,846[48]
11 novembre 2012 São Paulo Estadio do Morumbi 43,137 / 43,137[48] $4,293,859[48]
13 novembre 2012 Porto Alegre FIERGS Parking Lot 9,918 / 9,918[48] $923,379[48]
16 novembre 2012 Buenos Aires Drapeau de l’Argentine Argentine Stade Monumental 45,007 / 45,007[48] $3,988,565[48]
20 novembre 2012 Santiago Drapeau du Chili Chili Estadio Nacional 42,416 / 42,416[48] $2,849,707[48]
23 novembre 2012 Lima Drapeau du Pérou Pérou Estadio San Marcos 36,163 / 36,163[48] $1,732,732[48]
26 novembre 2012 Asuncion Drapeau du Paraguay Paraguay Hippodrome d'Asunción 26,481 / 26,481[48] $1,107,371[48]
TOTAL 347,371 / 353,160 $26,251,188
Étape 5 - Afrique
30 novembre 2012 Johannesburg Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud FNB Stadium The Darkness

Lady Starlight

56,900 / 56,900[48] $3,270,764[48]
3 décembre 2012 Le Cap Cape Town Stadium 39,527 / 39,527[48] $2,285,389[48]
TOTAL 96,427 / 96,427 $5,556,153
Étape 6 - Europe
6 décembre 2012 Oslo Drapeau de la Norvège Norvège Telenor Arena The Darkness

Lady Starlight

14,566 / 14,566[48] $1,748,812[48]
9 décembre 2012 Saint-Pétersbourg Drapeau de la Russie Russie CKK Saint Pétersbourg 11,127 / 11,127[48] $1,434,499[48]
12 décembre 2012 Moscou Olimpiisky 19,522 / 19,522[48] $4,022,660[48]
TOTAL 45,215 / 45,215 $7,205,971
Étape 7 - Amérique du Nord
11 janvier 2013 Vancouver Drapeau du Canada Canada Rogers Arena Madeon

Lady Starlight

30,054 / 30,054[49] $2,891,441[49]
12 janvier 2013
14 janvier 2013 Tacoma Drapeau des États-Unis États-Unis Tacoma Dome 14,185 / 14,185[49] $1,258,450[49]
15 janvier 2013 Portland Rose Garden Arena 8,853 / 8,853[49] $791,496[49]
17 janvier 2013 San José HP Pavilion 11,465 / 11,465[49] $1,498,246[49]
20 janvier 2013 Los Angeles Staples Center 121,921 / 121,921[50] $16,060,367[50]
21 janvier 2013
23 janvier 2013 Phoenix US Airways Center
25 janvier 2013 Las Vegas MGM Grand Garden Arena
26 janvier 2013
29 janvier 2013 Dallas American Airlines Center
31 janvier 2013 Houston Toyota Center
2 février 2013 Saint-Louis Scottrade Center
4 février 2013 Kansas City Sprint Center
6 février 2013 Saint Paul Xcel Energy Center
8 février 2013 Toronto Drapeau du Canada Canada Centre Air Canada
9 février 2013
11 février 2013 Montréal Centre Bell 13,649 / 13,649[51]
13 février 2013[O] Chicago Drapeau des États-Unis États-Unis United Center Annulé
14 février 2013[O]
16 février 2013[O] Détroit The Palace of Auburn Hills
17 février 2013[O] Hamilton Drapeau du Canada Canada Copps Coliseum
19 février 2013[O] Philadelphie Drapeau des États-Unis États-Unis Wells Fargo Center
20 février 2013[O]
22 février 2013[O] New York Madison Square Garden
23 février 2013[O]
25 février 2013[O] Washington Verizon Center
27 février 2013[O] Boston TD Garden
2 mars 2013[O] State College Bryce Jordan Center
3 mars 2013[O] Uncasville Mohegan Sun Arena
6 mars 2013[O] New York Barclays Center
7 mars 2013[O]
10 mars 2013[O] Nashville Bridgestone Arena
11 mars 2013[O] Atlanta Philips Arena
13 mars 2013[O] Tampa Tampa Bay Times Forum
15 mars 2013[O] Fort Lauderdale BB&T Center
16 mars 2013[O] Miami American Airlines Arena
18 mars 2013[O] Greensboro Greensboro Coliseum
20 mars 2013[O] Tulsa BOK Center
TOTAL 200,427 / 200,427 $22,500,000
CUMULATIF TOTAL 1,779,277 / 1,785,066 $184,149,920
Particularités, annulations et déplacements de certains concerts
J Concerts sans Monster Pit.
K Le concert du 3 juin 2013 a été annulé à cause de protestations. Cependant, 52 000 tickets ont été vendus[52].
L Initialement prévu au Vasil Levski National Stadium, ce concert été déplacé à l'Arena Armeec Sofia pour cause d'une faible vente de billets.
M Initialement prévu à l'Arena Națională, ce concert été déplacé au Piaţa Constituţiei pour cause d'un conflit de temps avec un match de football.
N Initialement prévu au Stade Charles-Ehrmann, ce concert été déplacé au Palais Nikaia pour cause d'une faible vente de tickets. Une seconde date a été ajoutée le 3 octobre.
O Les concerts du 13 février 2013 au 20 mars 2013, soit 21 dates, ont été annulés. La chanteuse souffrant d'un problème de santé.

Notes et faits divers[modifier | modifier le code]

  • Le gouvernement coréen a décidé d'opposer une limite d'âge au concert du 27 avril 2012. Les personnes ayant moins de 18 ans étaient interdites d'entrée, des milliers de jeunes fans ont dû être remboursé.
  • Le 2 mai, la chanteuse a eu un problème de micro l'obligeant à ne pas chanter les deux premières chansons du show : "Highway Unicorn (Road to Love)" et "Government Hooker".
  • Depuis le concert du 13 mai 2012, la performance de "Black Jesus † Amen Fashion" a été déplacée entre les chansons "Born This Way" et "Bloody Mary" au lieu de suivre "Scheiße".
  • Le 3 juin devait avoir lieu un concert de la chanteuse à Jakarta, en Indonésie. Mais suite à des manifestions et des menaces, le concert a été annulé pour des raisons de sécurité.
  • Le 10 juin à Auckland en Nouvelle-Zélande, un des danseurs de la tournée a maladroitement fait tomber un poteau de bois sur le crâne de la chanteuse durant "Judas", celle-ci a affirmé ne rien avoir eu de grave.
  • La nouvelle chanson "Princess Die" a été ajoutée à la setlist, une chanson qui sera peut-être dans le nouvel album.
  • Le 16 août, à Bucarest, en Roumanie, la chanteuse a dû suspendre son concert quelques minutes suite à des problèmes de santé.
  • Le 30 août à Stockholm, le concert a été interrompu quelques instants à cause d'un problème d'électricité. Pour faire patienter ses fans, la chanteuse leur a demandé s'ils voulaient lui poser des questions.
  • Le 4 septembre à Cologne, en Allemagne, elle interprète "Willkommen, Bienvenue, Welcome", comme à la plupart des concerts en Allemagne ainsi que certains concerts au Canada, notamment à Montréal.
  • Le 8 septembre, dû à des restrictions du temps de concert, les musiques "Americano", "Poker Face" et "Alejandro" n'ont pas été chantées.
  • Le 18 septembre à Amsterdam, elle interprète pour la première fois sa chanson "Stuck On Fuckin' You".
  • Le 22 septembre à Paris, The Darkness a envoyé une fan à l'infirmerie après s'être ouvert le crâne en se prenant la baguette du batteur sur la tête.
  • Le 29 septembre a Anvers, pendant Hair, des fans ont jeté plein de ballons en plastique dans le Monster Pit. Même scène à São Paulo durant Marry The Night.
  • Le 6 octobre à Barcelone, durant la performance de "The Edge of Glory", Lady Gaga est prise d'abord de vertiges puis vomit sur scène, mais elle continua le show.
  • Le 26 octobre à Mexico, suite à une durée de concert obligatoire, la chanteuse fût obligée de supprimer les chansons "Paparazzi" et "The Edge of Glory". Elle revint sur scène 20 minutes après la fin du concert pour chanter une version acoustique de "Marry the Night". Cette version acoustique fût également jouée à plusieurs concerts en Amérique latine et en Amérique du Nord.
  • Le 9 novembre à Rio de Janeiro, elle chanta pour la première fois la chanson "Cake Like Lady Gaga". Lors de ce concert, l'usage de fausses armes à feu a été censuré.
  • Le 11 novembre à São Paulo, elle a interprété pour la première fois "The Queen".
  • Le 13 novembre à Porto Alegre, au Brésil, Lady Gaga prêta le micro à une fan qui chanta "Yoü and I".
  • Le 23 novembre à Lima, au Pérou, elle invita un fan à danser pendant "Scheiße". Elle répéta cette invitation à plusieurs de ces concerts nord-américains.
  • Le 11 janvier 2013 lors de son concert à Vancouver, la tournée eût des changements de costumes durant "Hair", "Electric Chapel", "Scheiße", "Heavy Metal Lover", "Bad Kids" ainsi qu'un nouveau piano et l'ajout d'une version acoustique de "Born This Way" et d'une version studio pour "Hair".
  • Pour les premières dates en Amérique du Nord, les chansons de l'acte IV ont eu un changement d'ordre.
  • Le 14 janvier à Tacoma, des centaines de fans sont venus à l'inauguration du Born Brave Bus.
  • À partir du 15 janvier à Portland, elle censura les armes dans la scénographie de ses concerts.
  • Les concerts des 13 et 14 février à Chicago, ainsi que celui du 16 février à Détroit et du 17 février à Hamilton ont été annulés, Lady Gaga souffrant d'une inflammation des os de la hanche droite.
  • Le 14 février, la compagnie Live Nation Global Touring annonce l'annulation complète de la tournée pour raison de santé. Lady Gaga doit subir une opération chirurgicale suite à une déchirure du labrum de la hanche droite, puis suivre une stricte période de repos.
  • Le 21 septembre 2014, lors de sa tournée mondiale Artrave : The Artpop Ball Tour, dans le cadre du leg Européen, Lady Gaga affirme qu'elle pense continuer le Born This Way Ball et peut être revenir dans certains pays. La question a été posée par un fan. Le but de ce retour serait de lever des fonds pour la Born This Way Foundation.

Équipe et personnel[modifier | modifier le code]

Lady Gaga performant Scheiße en chorégraphie.

Principaux membres[modifier | modifier le code]

  • Directeur du spectacle - Marla Weinhoff
  • Production exécutive - Mo Morrison
  • Architecte de la scène - Mark Fisher
  • Directeur de mode - Nicola Formichetti
  • Costumes - Haus of Gaga, Christian Dada, Armani, Versace, Void of Course
  • Chorégraphe - Richard Jackson
  • Styliste - Brandon Maxwell
  • Coiffures et styliste cheveux - Frederic Aspiras
  • Maquillage - Tara Savelo et Sara Nicole Tanno
  • Directeur vidéo - Steven Fatone
  • Management - Troy Carter
  • Fabrication de la scène - Tait Towers
  • Promoteur - Live Nation Global Touring
  • Danseurs - Amanda Balen, David Lei Brandt, Graham Breitenstein, Montana Efaw, Kevin Frey, Knicole Haggins, Asiel Hardison, Jeremy Hudson, Mark Kanemura, Ian McKenzie, Sloan-Taylor Rabinor et Victor Rojas (et Lady Gaga)

Groupe[modifier | modifier le code]

  • Lady Gaga - Voix, piano, keytar, guitare
  • Lanar Brantley - Basse
  • George McCurdy - Batterie
  • Brockett Persons - Clavier
  • Tim Steward et Ricky Tillo - Guitare
  • Joe Wilson - Directeur musical

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.pollstarpro.com/files/011413top50.pdf
  2. a et b http://www.pollstarpro.com/files/charts2013/2013YearEndTop200NorthAmericanTours.pdf
  3. (en) « Lady Gaga Arrives In Korea Ahead Of 'Born This Way Ball' Tour Launch »,‎ April 20, 2012 (consulté le May 1, 2012)
  4. http://artsbeat.blogs.nytimes.com/2013/02/14/lady-gaga-cancels-tour-because-of-hip-injury/?_r=0
  5. http://www.billboard.com/biz/articles/news/touring/1098993/exclusive-info-lady-gagas-born-this-way-ball-tour-to-hit-asia
  6. (en) Ray Waddell, « Exclusive Info: Lady Gaga's 'Born This Way Ball' Tour to Hit Asia, Europe, Latin America This Year; North America in 2014 », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 2012-02-08 (consulté le 2012-02-12)
  7. http://www.billboard.com/articles/news/1481408/top-25-tours-of-2012
  8. (pt) Thiago Oliviera, « Lady Gaga e Madonna podem vir ao Brasil em 2012 », Virgula,‎ January 22, 2012 (consulté le February 11, 2012)
  9. (es) « Lady Gaga revela detalles de su gira por Latinoamérica », Noticias Caracol,‎ January 31, 2012 (consulté le February 8, 2012)
  10. a, b et c (en) Jocelyn Vena, « Lady Gaga's Born This Way Tour Will Be 'Exaggerated' », MTV News. MTV Networks,‎ December 8, 2011 (consulté le February 4, 2012)
  11. a et b (en) Sarah Maloy, « Lady Gaga Announces European 'Born This Way' Tour Dates », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 2012-04-10 (lire en ligne)
  12. (en) James Montgomery, « Lady Gaga Taps The Darkness To Open Born This Way Ball », MTV News. MTV Networks,‎ 2012-04-10 (consulté le 2012-04-10)
  13. (en) Chung-un Cho, « Out of love of Korea: Lady Gaga to kick off world tour in Seoul », The Korea Herald,‎ February 9, 2012 (consulté le May 1, 2012)
  14. (en) Susan Denley, « Fashion News: Lady Gaga to wear an Armani piano on her head », Los Angeles Times, Tribune Company,‎ April 20, 2012 (consulté le April 20, 2012)
  15. http://www.brisbanetimes.com.au/entertainment/music/lady-gaga-announces-more-dates-20120214-1t4fq.html
  16. http://www.3news.co.nz/Lady-Gagas-New-Zealand-shows-sell-out/tabid/418/articleID/243237/Default.aspx
  17. http://www.heraldsun.com.au/entertainment/celebrity/extra-show-for-lady-gaga/story-e6frf96o-1226278931314
  18. (en) Giles Hardie, « Lady Gaga announces more dates », Brisbane Times, Fairfax Media,‎ 2012-02-15 (consulté le 2012-02-17)
  19. http://www.freezepage.com/1333959770JFPWMVMOLF
  20. http://www.freezepage.com/1333959931RZXLHROYBG
  21. http://blogs.wsj.com/scene/2012/03/30/no-little-monsters-at-lady-gagas-seoul-show/
  22. [1] - Visité le 7 juillet 2013.
  23. http://goldsea.com/Text/index.php?id=12928
  24. http://www.mirror.co.uk/lifestyle/going-out/music/lady-gaga-uk-tour-tickets-787523
  25. [2] - Visité le 7 juillet 2013.
  26. a et b http://www.webcitation.org/query?id=1349663134279955&date=%400&fromform=1
  27. http://www.concertlive.fr/actualite/lady-gaga-concert-stade-france-quil-faut-savoir-8435158
  28. http://www.chartsinfrance.net/Lady-GaGa/news-81864.html
  29. http://www.afriquinfos.com/articles/2012/8/3/concert-lady-gaga-johannesburg-sold-207682.asp
  30. a, b, c et d http://www.freezepage.com/1357566049IANLXYVBOK
  31. http://www.rcnradio.com/noticias/boletas-para-concierto-de-lady-gaga-en-bogota-bajan-de-precio-29571
  32. http://www.breakingnews.ie/showbiz/gaga-plays-costa-ricas-biggest-ever-show-573066.html
  33. http://www.monstersandcritics.com/people/news/article_1706399.php/Lady-Gaga-plays-biggest-show-ever-staged-in-Costa-Rica
  34. a et b http://www.billboard.com/articles/news/1539268/lady-gaga-tour-cancellation-a-look-at-the-damage
  35. http://www.belfasttelegraph.co.uk/entertainment/news/lady-gaga-confirms-tour-dates-28736106.html
  36. http://www.bbc.co.uk/newsbeat/19646329
  37. a et b http://www.billboard.com/articles/photos/live/497019/lady-gaga-announces-european-born-this-way-tour-dates
  38. http://gagamedia.net/?p=6806
  39. http://www.nacion.com/ocio/musica/Dj-Melissa-telonera-Lady-Gaga_0_1302269785.html
  40. http://www.correiodopovo.com.br/ArteAgenda/?Noticia=475320
  41. http://www.abc.com.py/especiales/lady-gaga/grupo-nacional-se-suma-a-la-noche-de-gaga-480415.html
  42. http://www.digitalspy.co.uk/music/news/a404995/lady-gaga-the-darkness-at-born-this-way-ball-review.html
  43. a, b, c, d, e et f (en) « Billboard Boxscore - 21 mai 2012 » (consulté le 21 mai 2012)
  44. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Billboard Boxscore - 13 juin 2012 » (consulté le 13 juin 2012)
  45. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Billboard Boxscore - 11 juillet 2012 » (consulté le 11 juillet 2012)
  46. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak et al (en) « Billboard Boxscore - 7 octobre 2012 » (consulté le 7 octobre 2012)
  47. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Billboard Boxscore - 22 novembre 2012 » (consulté le 22 novembre 2012)
  48. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac et ad (en) « Billboard Boxscore - 2 janvier 2013 » (consulté le 2 janvier 2013)
  49. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Billboard Boxscore - 24 janvier 2013 » (consulté le 24 janvier 2013)
  50. a et b [3] - Visité le 12 juillet 2013.
  51. « Journal Metro - 11 février 2013 » (consulté le 11 février 2013)
  52. http://www.thejakartapost.com/news/2012/05/27/promoter-refund-lady-gaga-concert-tickets.html

Liens externes[modifier | modifier le code]