Skorpion VZ61

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Skorpion.
Skorpion VZ61
Image illustrative de l'article Skorpion VZ61
Skorpion vz.61 crosse dépliée
Présentation
Pays Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Munitions 7,65 Browning
Période d'utilisation 1961
Production 210 000 en Tchécoslovaquie. Nombre inconnu en Yougoslavie
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 1,28 kg
Longueur(s) 27 / 51,7 cm (crosse pliée/dépliée)
Longueur du canon 11,5 cm
Caractéristiques techniques
Portée pratique 25 mètres
Cadence de tir 850 coups/min
Capacité chargeurs de 10 , 20 , 24 , 25 , 30 et 50 cartouches
Viseur hausse basculante et guidon réglable protégés par des oreilles

Le Skorpion VZ61 (Vzor 1961=Modèle 1961) est le plus célèbre des pistolets mitrailleurs tchèque. Il a été inventé par l'ingénieur Miroslav Rybář et fabriqué par CZ-UB.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Cette arme particulièrement compacte a été conçue pour deux usages :

  • Offrir une puissance de feu importante à courte portée pour des assauts dans des lieux étroits.
  • Servir d'arme de défense à la place d'un pistolet, l'arme peut ainsi se porter dans un holster.

C'est essentiellement pour le premier rôle qu'il a rencontré un important succès. Les munitions de faible puissance pour lequel il est chambré le rendent particulièrement utile pour les opérations à bord des avions où la surpénétration représente un danger important.

La première version mise sur le marché en 1961 chambrait le 7,65 Browning. La faible puissance de la munition autorise un mécanisme opéré directement par le recul. Afin de réduire la cadence de tir, un dispositif placé dans la poignée retarde le mouvement de la culasse. L'arme est équipée d'une petite crosse fil de fer rabattable sur le dessus de l'arme qui offre si nécessaire une précision supérieure à celle d'un pistolet.

Le Skorpion, qui a été produit à environ 210 000 exemplaires, est employé, entre autres, par les forces armées tchèques, slovènes, croates, égyptiennes et libyennes.

Versions[modifier | modifier le code]

D'autres versions chambrées pour des calibres différents ont vu le jour. On compte ainsi :

  • vz.64 (prototype chambré 9 mm court)
  • vz.65 (prototype chambré en 9 mm Makarov)
  • vz.68 (prototype chambré en 9 mm Parabellum)
  • Samopal vz.82 (petite série chambrée en 9 mm Makarov)
  • vz.91S (version semi-automatique du vz.61)
  • Skorpion 82 (version de série chambrée en 9 mm Makarov)
  • CZ Skorpion 9 x 19 (version de série chambrée en 9 mm Parabellum qui se distingue par l'emploi de chargeurs droits)
  • Zastava M61 (7,65)/M84 (9 mm court). Ces versions yougoslaves produites sous licence se distinguent par leur poignée en plastique noir.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Durant la fin du XXe siècle, le Skorpion a été présent dans les pays suivants : Algérie, Angola, Bosnie-Herzégovine,Croatie, Égypte, Irak, Kosovo, Libye, Monténégro, Mozambique, Ouganda, République tchèque, Serbie, Slovaquie et Slovénie. Le VZ61 a ainsi été employé dans les Guerres de Yougoslavie et Guerre Iran-Irak.

Divers[modifier | modifier le code]

Les Brigades rouges l'ont utilisé pour assassiner Aldo Moro ; il a également été utilisé par le gang de Roubaix.

Il apparaît dans de nombreux jeux vidéo comme , Call of Duty: Black Ops , Far Cry 3 , Resident Evil 5 , Grand Theft Auto: Vice City Stories et Call of Duty 4: Modern Warfare .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • CLINTON EZELL, EDWARD, Encyclopédie Mondiale des Armes légères, Paris, Pymalion, 1988
  • Cibles
  • AMI
  • Gazette des Armes
  • Action Guns