Lampang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lampang
Vue aérienne
Vue aérienne
Administration
Pays Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Province Lampang
Géographie
Coordonnées 18° 18′ N 99° 30′ E / 18.3, 99.5 ()18° 18′ Nord 99° 30′ Est / 18.3, 99.5 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Thaïlande (administrative)

Voir sur la carte Thaïlande administrative
City locator 14.svg
Lampang

Lampang, parfois nommée Nakhon Lampang (thaï นครลำปาง), est une ville de la région Nord de la Thaïlande, capitale de la province de Lampang. Elle se trouve à une centaine de km au sud-est de Chiang Mai.

Géographie et climat[modifier | modifier le code]

Lampang se situe dans la vallée de la Wang, entre la chaîne de Khuntan Range à l'ouest et celle de Pi-Pan-Num à l'est. La rivière (principale affluent de la Ping, qui se jette dans la Chao Phraya) traverse la ville.

Son climat est plus sec que celui des provinces voisines. « L'hiver » commence après les dernières pluies, d'habitude en novembre, et dure jusqu'en mars. La température nocturne y descend parfois en dessous de 10° C. Les journées sont sêches, fraîches et ensoleillées, avec parfois un peu de brouillard nocturne. Depuis une période récente, le ciel y est souvent noirci par les fumées des cultures sur brûlis, ainsi que par les émissions de la centrale thermique de Mae Moh (opérée par EGAT, celle-ci consomme le lignite de la mine à ciel ouvert attenante et produit une bonne partie de l'électricité de la Thaïlande).

« L'été » dure de mars à juin, la température pouvant atteindre 40° C en avril. En fin de journée les orages sont fréquents, avec parfois de la grêle.

La saison des pluies dure de juin à novembre. Les précipitations provoquent rarement les inondations dont souffrent parfois les provinces voisines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon son mythe fondateur, Lampang remonterait à la période d'Hariphunchai (Dvaravati VIe-XIe siècle).

Lampang fut ensuite une cité importante du royaume de Lanna (à partir du XIIIe siècle). Son importance historique est cependant bien moindre que celle de Chiang Mai ou Chiang Rai, sièges du gouvernement dont l'histoire est amplement rapportée dans les chroniques. Des décennies de guerre contre les birmans de la dynastie Taungû et les thaïs du royaume d'Ayutthaya aux XVII-XVIIIe siècles dépeuplèrent sévèrement la ville et toute la région.

Elle resta sous contrôle birman jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, lorsqu'un tireur d'élite natif de la ville, Nan Thip Chang, assassina le dignitaire birman local au Wat Phra That Lampang Luang, provoquant la révolte qui conduisit à l'expulsion des birmans du Lanna en 1774. Alliés à la dynastie Chakri, ses descendants, connus sous le nom de Chao Ched Ton (Les Sept Princes), gouvernèrent en vassaux les villes du Lanna jusqu'à leur annexion par le Siam sous le roi Chulalongkorn (Rama V).

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est un centre ferroviaire et routier important. Elle est reliée à Bangkok et Chiang Mai par le rail et par une autoroute à quatre voies. Une autre autoroute conduit à Phrae

L'aéroport de Lampang propose des vols pour Bangkok par Phitsanulok.

Culture[modifier | modifier le code]

Voitures à cheval à Lampang, mai 2005

Lampang est aussi appelée en thaï meuang rot ma, ce qui signifie « ville des voitures à cheval ». Certains thaïs la considèrent comme une des plus agréables du pays, encore épargnée par le tourisme de masse. Les touristes peuvent encore y être transportées en carriole. Avec l'absence de gratte-ciel, cet élément permet à de la ville de servir de cadre à de nombreux films historiques.

L'origine des voitures à cheval est attribuée à celles de la colonie portugaise de Macao, bien qu'il soit plus probable qu'elle remonte à l'influence birmane - Lampang était un centre important d'exportation du bois au début du XXe siècle et reçut beaucoup d'immigrants de la Birmanie, alors sous domination britannique (la ville birmane de Pyin U Lwin a également conservé cette tradition de voitures à cheval).

Lampang a quelques établissements d'enseignement supérieur, comme le Yonok College, et une branche de l'Université Thammasat.

Entrée du Wat Phra That Lampang Luang (2007)

Monuments[modifier | modifier le code]

Les points d'intérêt les plus connus sont le Wat Phra That Lampang Luang et l'Institut National de l'Éléphant. Mais il en existe de plus discrets, comme les chutes de Wang Kaeo et le petit parc national Chae Son, où l'on trouve à la fois des sources chaudes naturelles et de grandes cascades.

De nombreux temples de Lampang sont du style birman, notamment le Wat Sri Bunrueang et le Wat Pa Fang. Le Wat Phra That Lampang Luang, situé sur le site de la vieille ville, est au contraire dans le style traditionnel du Lanna. Ses fresques du XIXe siècle sont renommées et son portail se trouve sur le sceau de la province. Le Wat Phra Kaeo Don Tao, sur la rive orientale de la Wang, aurait abrité le Bouddha d'Émeraude entre 1436 et 1468. Le Wat Phra That Chedi Sao (Temple des vingt chedis) est connu pour ses rangées de 20 stûpâs. Le Wat Prathat Jom Ping et le Wat Lai Hin, situés dans le district de Koh Ka, sont également renommés.


Liens externes[modifier | modifier le code]