Basse-Birmanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de la Birmanie britannique en 1886 : La Basse-Birmanie est en rose, la Haute-Birmanie en ocre.

L'expression Basse-Birmanie désigne la partie de la Birmanie annexée en 1852 par les Anglais après la deuxième guerre anglo-birmane, à laquelle s'ajoute l'ancien royaume d'Arakan et le territoire du Tenasserim, dont les Anglais avaient pris le contrôle en 1826. Cette région était aussi autrefois appelée "Birmanie britannique".

La Basse-Birmanie a pour centre Rangoun, l'ancienne capitale de la Birmanie. Elle comprend toute la région côtière du pays ainsi que le bassin inférieur de l'Irrawaddy, y compris la ville de Prome.

La Basse-Birmanie est principalement habitée par les Birmans proprement dit, les Karens et les Môns.

Voir aussi[modifier | modifier le code]