Rudolf Schlichter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rudolf Schlichter (Calw, 6 décembre 1890 - Munich, 3 mai 1955) est un peintre allemand. Avec Dix, Grosz et Scholz, il est l'un des principaux représentants de la Nouvelle Objectivité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un apprentissage chez un peintre d'émaux dans une usine de Pforzheim (1905), il fréquente l'École des Arts et Métiers de Stuttgart (1907-1910). Il étudie ensuite avec Hans Thoma et Wilhelm Trübner à l'Académie de Karlsruhe. Appelé au service militaire durant la Première Guerre mondiale, il entame une grève de la faim pour obtenir sa libération anticipée et en 1919, s'installe à Berlin où il rejoint le Parti communiste d'Allemagne et le Novembergruppe[1]. Il participe au mouvement Dada en 1920 et travaille également comme illustrateur pour plusieurs journaux satiriques (Der Gegner, Der Knüppel, Die roth Fahne). En 1924, il crée le Roten Gruppe avec Heartfield et Grosz. Une œuvre majeure de cette période, Dada Roof Studio, une aquarelle montrant un bizarre mélange de personnages et de mannequins sur un toit urbain, reflète l'influence de De Chirico et de la peinture métaphysique[2].

En 1925, Schlichter participe à l'exposition Neue Sachlichkeit à la Kunsthalle de Mannheim. Son travail de cette période est réaliste. Un bon exemple est le Portrait de Margot (1924) maintenant au Berlin Märkisches Museum. Il représente une prostituée typique de Schlichter.

Après la prise de pouvoir par Adolf Hitler ses activités se réduisent nettement. En 1935, il retourne à Stuttgart et quatre ans plus tard à Munich. En 1937, 17 de ses œuvres sont saisies tandis que d'autres sont montrées à l'exposition d'art dégénéré et en 1939 les autorités nazies lui interdisent d'exposer. Son atelier est détruit par les bombardements alliés de 1942.

Après la guerre, Schlichter reprend l'exposition de ses œuvres. Les peintures de cette période sont d'inspiration surréaliste. Il meurt à Munich en 1955.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sergiusz Michalski, p. 217.
  2. Dada Roof Studio sur Terminartors.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sergiusz Michalski, New Objectivity, Taschen Benedikt, 1994, Cologne, (ISBN 3-8228-9650-0).
  • (en) Wieland Schmied, Neue Sachlichkeit and German Realism of the Twenties, Arts Council of Great Britain, 1978, Londres, (ISBN 0-7287-0184-7).