Marcel Janco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Janco (1954)

Marcel Janco (24 mai 1895 à Bucarest - 21 avril 1984 à Tel Aviv) est un peintre et architecte juif d'origine roumaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1895 en Roumanie, il est un des peintres du mouvement Dada dans lequel il s'illustre en réalisant toute une série de masques.

En 1913 il rencontre Jean Arp à Zurich, avec qui en 1919 il forme le groupe des "Artistes Radicaux", entre autres avec Alberto Giacometti.

Le 5 février 1916, à Zurich, il participe à la naissance du mouvement Dada avec les poètes Hugo Ball, Richard Huelsenbeck, Tristan Tzara, les peintres Jean Arp, Sophie Taeuber et une page de dictionnaire prise au hasard. Ils investissent une petite taverne de la Spiegelstrasse qu'ils transforment en café littéraire et artistique et couvrent les murs de tableaux créant une ambiance à la fois intime et oppressante. Ils l'appellent "Cabaret Voltaire"[1].
Hugo Ball : « Janco a fait un certain nombre de masques […] conçus pour être vus à distance, font un effet incroyable. […] Non seulement le masque réclamait aussitôt le costume[2], mais il imposait également des gestes précis, pathétiques, qui frôlaient la démence. Sans que nous eussions pu nous en douter […], nous fûmes en train de nous mouvoir comme dans un ballet bizarre, drapés et ornés d'objets invraisemblables, renchérissant l'un l'autre par nos idées. »

En 1922, il participe à la revue "Contimporanul" de Ion Vinea. En 1942, il se réfugie à Tel-Aviv Israël dont il deviendra un artiste majeur du pays. Son élève et ami Harry Guttman l'y rejoint en 1974. Il crée le groupe "Horizons Nouveaux" sur les ruines du village d'Ein Hod du mont Carmel.

Il reste fidèle jusqu'à la fin de sa vie à son ami et confrère, l'écrivain Tristan Tzara dont il réalise de nombreuses illustrations en gravures sur bois pour ses manifestes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • « Cabaret Voltaire », 1916, huile sur toile
  • « Soleil Jardin Clair », 1918

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Le Bon (sous la direction de) « Dada », catalogue de l'exposition du Centre Pompidou (5 octobre 2005 - 9 janvier 2006), Éditions du Centre Pompidou, Paris, 2005. page 219
  2. Photo de Hugo Ball dans son costume Dada, reproduite dans Le Bon, op.cité, page 6