Robert Demachy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Demachy.
La Vallée de la Touques, 1906.

Robert Demachy, né à Saint-Germain-en-Laye le 7 juillet 1859 et mort à Hennequeville (Calvados) le 29 décembre 1936, est un photographe français, chef de file des pictorialistes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du banquier Charles-Adolphe Demachy et petit-fils du général-baron Félix Girod de l'Ain, le jeune Robert Demachy est éduqué chez les jésuites. Passionné pour la musique, la peinture, et les automobiles, il devient aussi banquier comme gérant de la Banque Seillière-Demachy. Il découvre la photographie dans les années 1870. Sa situation de rentier lui permet de s'adonner à cet art sans soucis matériels.

En 1880, la pratique de la photographie devient son activité principale, cependant il ne l'exercera jamais en tant que professionnel. Il développe sa propre réflexion, considérant que la photographie est refusée dans le monde de l'art parce qu'elle se « contente » d'imiter le réel. Fondateur (parmi d'autres) du mouvement pictorialiste, il détourne la photographie pour qu'elle ne soit pas un « art d'imitation » mais « d'interprétation ». Ainsi, suivant les préceptes du pictorialisme, il revendique les interventions de retouches sur les différentes étapes de développement du médium photographique, pour créer un objet pictural unique.

Membre de la Société française de photographie en 1882 et membre fondateur du Photo-Club de Paris avec d'autres amateurs en 1888, il envoie régulièrement ses œuvres dans des expositions internationales (notamment aux États-Unis), ou les expose dans des ateliers qui ont, selon lui, une structure plus intime.

En parallèle, il écrit de nombreux articles pour la Revue photographique (1903-1907) et d'autres journaux et magazines, notamment l'article « L'interprétation en photographie »[1] dans la Gazette des Beaux-Arts en 1904. Il prend également position dans la presse étrangère et facilite les relations avec les artistes anglophones. En 1905, il est membre d'honneur de la Royal Photographic Society de Londres.

En 1914, Demachy met fin à sa carrière artistique et se retire à la campagne. Avant de mourir, il fait don de toutes ses œuvres à la Société française de photographie.

Marié à Julia Adelia Delano (en), une américaine, il est le père du peintre Jacques Demachy et le grand-père du journaliste Jean Demachy.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alfred Maskell et Robert Demachy, Le Procédé à la gomme bichromatée, ou Photo-aquateinte, traduit de l'anglais par G. Devanlay, Gauthier-Villars et fils, Paris, 1ère publication en 1898, republication en 1987.
  • Robert Demachy et Constant Puyo, Les procédés d'art en photographie, Photo-club de Paris, 1906.
  • Bill Jay, Robert Demachy, Photographs and Essays, 1974 (ISBN 0856701858)
  • Yann Le Pichon, Robert Demachy, photographe, Contrejour, Paris, 1980 (ISBN 2-85949-030-2)
  • Robert Demachy (préf. Michel Poivert), Robert Demachy, Paris, Nathan, coll. « Photo Poche »,‎ 1997
  • Thibaut Saint-James, « Robert Demachy, l'art pour l'Art », dans Réponses Photo (ISSN 1167-864X), no 84, mars 1999.
  • Paul Jay, Robert Demachy, catalogue d'exposition, musée Nicéphore-Niépce, 11 février-14 mars 1977, Chalon-sur-Saône, Société française de photographie, 1997.
  • Société française de photographie, Robert Demachy, photographe, catalogue d'exposition, septembre-octobre 1980, Éditions Contrejour, 1990.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article en ligne sur le site Gallica de la BnF.

Liens externes[modifier | modifier le code]