René Primevère Lesson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lesson.
René Lesson.

René Primevère[1] Lesson est un chirurgien, un naturaliste, zoologiste et ornithologue, français, né le (1er germinal an II) à Rochefort et mort le dans cette même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à Rochefort, il entre à quinze ans et demi à l’École de médecine navale. Durant les guerres napoléoniennes, il sert dans la marine française. En 1811, il est chirurgien de troisième classe à bord de la frégate La Saal et en 1813, le chirurgien de deuxième classe sur le Redulus puis sur Le Cassard, après la disparition du navire précédent. Il travaille bénévolement au jardin botanique de Rochefort.

En 1816, il est diplômé officier de santé civile puis pharmacien de troisième classe. En 1818, il se marie avec Jeanne-Zoé Massiou, celle-ci décède à la fin de l'année suivante. En 1820, il obtient la charge du muséum d’histoire naturelle de Rochefort. En 1821, il devient pharmacien de deuxième classe puis, l’année suivante, devient bachelier ès lettres. Il participe au voyage autour du monde à bord de La Coquille en 1822 à la fois comme médecin de bord et comme botaniste. Il est l’assistant de Prosper Garnot (1797-1836). Il ramène de son voyage trois têtes maoris momifiées; deux d'entre elles seront perdues, et la dernière sera transférée au Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle en 1928[2].

Il devient pharmacien de première classe en 1825 et est fait chevalier de la Légion d'honneur. En 1827, il se remarie avec Marie-Clémence Dumont de Sainte-Croix et devient, l’année suivante, membre correspondant de l’Académie royale de médecine. En 1829, il devient membre de l’académie de La Rochelle et en 1833, membre correspond de l’Académie des sciences. En 1832, il devient second pharmacien-chef, puis en 1835, premier pharmacien-chef de marine. Il participe alors à la vie politique de la ville et est élu conseiller municipal de 1837 à 1847. En 1847, il est fait officier de la Légion d'honneur.

Lesson est le premier scientifique à observer les oiseaux de paradis dans l’archipel des Moluques et en Nouvelle-Guinée. Il décrit ainsi cette découverte :

« Dès les premiers jours de notre arrivée à la Nouvelle-Guinée, cette terre de promission des naturalistes, nous aperçûmes les paradisiers-émeraudes volants dans ces vieilles forêts, filles du temps, dont la sombre profondeur est peut-être plus magique et le plus pompeux spectacle qui puisse frapper les regards d’un Européen. Ces volatiles frappaient l’air avec grâce et par ondulations : les plumes de leurs flancs formaient un panache gracieux et aérien qui, sans hyperbole, ne ressemblait pas mal à un brillant météore, filant dans l’air dans une étoile. »

Il témoigne également de la difficulté d'étudier les oiseaux de pleine mer[3] :

« L'obscurité qui enveloppe la connaissance de certains oiseaux pélagiens ne sera point entièrement dissipée de longtemps. La difficulté de se les procurer fait le désespoir du naturaliste, captif au milieu des planches flottantes, et le hasard seul peut mettre à même de les atteindre, lorsqu'ils volent près des navires, et que, frappés d'un plomb mortel, ils viennent tomber sur le vaisseau... »

À son retour à Paris, il passe sept ans à préparer la partie consacrée aux vertébrés dans le compte rendu officiel de l’expédition. Celui-ci paraît de 1826 à 1839 sous le titre de Voyage autour du monde entrepris par ordre du Gouvernement sur la corvette La Coquille. Pour Lesson, la terre étant à l’origine entièrement recouverte par les eaux, les premiers oiseaux créés ont été les oiseaux marins, la terre ferme émergeant peu à peu, ils ont été suivi par les oiseaux de proie, puis par les grallatores suivi par les graminivores (ces deux ensembles comprenant tous les autres oiseaux).

Il est aussi l’auteur du Manuel d'Ornithologie (1828), du Traité d'Ornithologie (1831), des Centurie Zoologique (1830-1832) et des Illustrations de zoologie (1832-1835). Il fait aussi paraître plusieurs monographies sur les oiseaux-mouches (dont il décrit 110 espèces sur les 330 connues aujourd’hui) et les paradisiers. Il complète l’œuvre de Buffon en 1835 en faisant paraître Complément aux œuvres de Buffon ou Histoire naturelle des animaux rares découverts par les naturalistes et les voyageurs depuis la mort de Buffon.

Il expose son expérience de médecin de marine dans son Manuel d'Histoire Naturelle Médicale et de Pharmacologie (1833) qui devient un ouvrage de référence.

En 1832, il dirige la pharmacie de la marine française à Rochefort. Son frère est le pharmacien de marine Pierre Adolphe Lesson (1805-1888), celui-ci participe au voyage L'Astrolabe à la recherche des vaisseaux perdus de Jean-François de La Pérouse (1741-1788) en 1826-1829.

Bibliographie partielle[modifier | modifier le code]

  • Manuel d'ornithologie, ou Description des genres et des principales espèces d'oiseaux, deux volumes, 1828.
  • Traité d'ornithologie, ou Tableau méthodique des ordres, sous-ordres, familles, tribus, genres, sous-genres et races d'oiseaux, 1831.
  • Voyage autour du monde, entrepris par ordre du gouvernement sur la Corvette La Coquille, Pourrat frères (Paris), 1838-1839.
  • Instinct et singularités de la vie des Animaux Mammifères, Paulin (Paris), 1842.
  • Description de mammifères et d'oiseaux récemment découverts; précédée d'un Tableau sur les races humaines, 1847.
  • Histoire naturelle des zoophytes. Acalèphes, Roret (Paris), 1843.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le second prénom est orthographié Primevert sur les actes de naissance, de mariage et de décès
  2. Christiane Poulin, La tête d'un homme, Sud Ouest, 7 juillet 2009
  3. Manuel d'ornithologie, volume II : 356-355 (1828).

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

  • Raymond Duguy (1995). René Primevère Lesson. Un voyage autour du monde. in Aventures scientifiques. Savants en Poitou-Charentes du XVIe au XXe siècle (DHOMBRES J., dir.), Les éditions de l’Actualité Poitou-Charentes (Poitiers) : 136-147. (ISBN 2-911320-00-X)
Lesson est l’abréviation habituelle de René Primevère Lesson en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie
R.Lesson est l’abréviation botanique officielle de René Primevère Lesson.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI